La Borne en 2010. Retour sur une année exceptionnelle. 

Photos, de haut en bas

Galerie du Centre de céramique contemporaine

Cuisson du four Talbot

Exposition Jacqueline Lerat

Jean Linard

Grâce à la poterie traditionnelle et aux nouveaux artistes qui se sont installés ici depuis 1941 jusqu'à nos jours, La Borne est Le village de la création céramique en France. Et, depuis peu, on voit se manifester un regain d'intérêt pour notre village dans le Cher, bien que ce soit un peu tardif, on ne se plaindra pas que la mariée est trop belle. Un certain nombre d'élus et des institutions, sont convaincus de l'intérêt que La Borne présente pour améliorer l'image et la renommée du département. C'est tant mieux, et c'est ainsi que l'année 2010 a été une année exceptionnelle à La Borne.


> L'événement principal a été l'ouverture du Centre de céramique contemporaine.

Le nouveau Centre de céramique contemporaine de La Borne a ouvert ses portes au public le samedi 10 avril 2010. Il y a eu un peu de suspense et de retard : les intempéries et les difficultés de certains fournisseurs de matériaux avaient ralenti les travaux.  

Depuis le printemps, les promeneurs ont pu faire connaissance avec cet ensemble de qualité. La salle d'expositions du nouveau bâtiment est éclairée par une grande surface vitrée dans laquelle le ciel se reflète, et l'ancienne école présente une nouvelle façade rajeunie. Cette architecture sobre qui associe les styles convient bien ici, elle est bien visible, mais s'intègre au village sans tape à l'oeil.

Le Centre de céramique contemporaine de La Borne est bien le lieu où s'expriment les créateurs d'aujourd'hui, qui sont en quelle que sorte les héritiers de Jean et Jacqueline Lerat, Paul Beyer, Élisabeth Joulia, Vassil Ivanoff, André Rozay, Jean Linard. D'ailleurs, l'exposition des oeuvres de Jacqueline Lerat - figure bornoise emblématique du renouveau de l'art céramique français - n'a pas été choisie au hasard. 

Mais le Centre de céramique contemporaine s'affirme comme un lieu ouvert à tous les publics : scolaires, touristes, collectionneurs et amateurs d'art, ou simples curieux.  
Un public qui ignore sans doute que le projet culturel et le cahier des charges du centre ont été conçus par l'association des céramistes de La Borne. Les pouvoirs publics et les collectivités territoriales ont apporté les financements après que l'association ait réussi à les convaincre de l'intérêt culturel, touristique et économique du projet qu'ils avaient conçu. S'il y a eu une évolution des mentalités, si les scepticismes ont été vaincus, c'est dû aux efforts persistants de  l'association, à son dynamisme et à celui des associations bornoises.


> Les "Rencontres internationales de céramistes".

"L'amour du feu" encore un événement exceptionnel. En septembre 2010, les onzièmes Rencontres internationales de céramistes se sont ouvertes à La Borne sur le site des Ateliers Talbot et au nouveau Centre de céramique contemporaine qui venait d'ouvrir ses portes. Cet événement est le résultat des efforts de l’Association des céramistes de La Borne, de James Kasper, de "Prairie Dog Pottery" aux États Unis (État de l'Iowa), et du Centre de céramique contemporaine, qui organisaient cet ensemble d'événements : expositions, conférences, ateliers, projections vidéo, conférences. Le clou de ces manifestations fut la cuisson du grand four à bois traditionnel Talbot pendant cinq jours et cinq nuits. Un nombreux public est venu à La Borne pour assister aux Rencontres : cuissons, démonstrations, soirées spectacles, l'ambiance était chaleureuse et festive. Les cafés et restaurants étaient remplis d'un public souvent jeune et qui s'exprimait dans toutes les langues de la terre. 


> Exposition des oeuvres de Jacqueline Lerat.

Les noms de Lerat et celui de La Borne sont liés au renouveau de la céramique moderne. Que l'exposition exceptionnelle consacrée à Jacqueline Lerat se situe à La Borne était un symbole. Autre symbole, cette exposition baptisait en quelque sorte le nouveau Centre de céramique contemporaine. Jacqueline Lerat (1920–2009) fait partie des grandes figures de la céramique. Grande créatrice de formes, elle a pleinement participé à l’évolution de l’art du XXème siècle. Jusqu’en 2008, elle a créé des œuvres remarquables par leur élégance et leur originalité. Elle a été, avec Jean Lerat, un des acteurs de la renaissance  et du rayonnement de La Borne. 


> Visite de l'Académie Internationale de Céramique à La Borne.

L'Académie Internationale de Céramique (AIC), association de grande renommée sise à Genève, est constituée de professionnels et d'amateurs avertis du monde céramique habitant divers pays du monde. Elle était, cette année, reçue par la France où elle tenait son assemblée générale (à Paris, du 14 au 16 septembre 2010). L'organisation de l'ensemble des manifestations, visites  et  déplacements liés à cette rencontre a été prise en charge par Ateliers d'Art de France. L'une des étapes du parcours de l'AIC en France fut évidemment La Borne, c'était justement au moment des rencontres.


> La disparition de Jean Linard.

L'année 2010 a été marquée par la disparition de Jean Linard qui nous a quittés le mercredi 17 février à l'âge de soixante dix neuf ans. Les gens venaient d'un peu partout voir  sa cathédrale, son idée folle, fruit de sa créativité et d'un travail obstiné. Idée folle en effet que cette architecture ouverte sur le ciel, commencée au début des années quatre vingt et dont la construction toujours enrichie de quelque chose de nouveau  semblait ne devoir jamais finir. L'atelier et la maison en lisière de forêt, les étranges balanciers de faïences multicolores, de céramique et de tôle semblaient une invitation à entrer. Cousin de Calder, de Gaudi et du facteur Cheval, talentueux touche à tout, sculpteur céramiste et chineur, il était était aussi un céramiste plus que talentueux.

... 2010. Jean Linard ne pouvait pas s'en aller par une année ordinaire.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.