Le Centre de céramique contemporaine de La Borne, enfin !

FouilhouxNouveauCentreCéramique--15

Ça y est ! Le nouveau Centre de céramique contemporaine de La Borne  a ouvert ses portes au public samedi 10 avril 2010. Une foule nombreuse s'est rendue à La Borne pour voir les trois expositions (la nouvelle exposition permanente, et celles de Jean-Fran­­çois Fouilhoux et Jean-Luc Pinçon qui ouvrent la saison),  écouter les conférences, ou assister au spectacle des orgues de feu de Michel Moglia.


Le Berry Républicain du 10 avril rappelle brièvement que le nouveau Centre céramique est  "un projet dans les cartons depuis vingt ans". Le Berry aurait du écrire "les projets"... Car le nouveau complexe n'est pas sorti de terre comme une primevère. En effet. Depuis le temps que les céramistes et potiers de La Borne en rêvaient, faisaient des projets, des budgets, consultaient des architectes, dialoguaient avec la précédente municipalité d'Henrichemont, avec le Syndicat de Pays, avec le Conseil général du Cher... Il aura fallu vingt ans d'efforts pour que projet après projet, le rêve se réalise enfin, et c'est d'abord aux potiers (et aussi à tous les bornois) qu'on le doit. 


La grande halle lumineuse simple et accueillante, qui dans son prolongement abrite le four couché, est due à l'architecte Achim von Meier. C'est une réussite qui s'inscrit dans le site de La Borne avec sobriété. Mais le public ignore sans doute que le cahier des charges du nouveau centre, ses activités, la définition des locaux, les solutions d'exposition, les activités pour le jeune public, les démonstrations publiques, les résidences d'artistes, ont été conçus par l'association des céramistes et potiers. 

OuvertureNouveauCentreCéramique--4

Les pouvoirs publics et les collectivités territoriales ont apporté les financements après que les céramistes et potiers aient réussi à les convaincre de l'intérêt culturel, touristique et économique du projet qu'ils avaient conçu. S'il y a eu une évolution des mentalités, si les scepticismes ont été vaincus, c'est dû aux efforts persistants du CCCLB (l'association qui rassemble les potiers et céramistes). 


Il faut aussi rendre hommage à deux élus d'obédience différente qui ont beaucoup contribué à la concrétisation du projet : Yves Fromion (Député maire UMP d'Aubigny sur Nère) qui a débloqué la situation créée par l'ancienne municipalité d'Henrichemont, et Maxime Camuzat (Vice Président PCF du Conseil général) très attaché à La Borne depuis son enfance, et qui a agi efficacement pour le montage financier et pour les partenariats. Au niveau Local, Sylvain Pascaud (Président de la communauté de communes) n'a pas ménagé son temps ni ses efforts depuis 2009 pour faire vivre la nouvelle entité, de son côté Jean-Claude Morin (Maire d'Henrichemont) a apporté son concours sans réserve.


La Maison de la céramique s’étend sur 840 m² (620 m² de construction nouvelle, et 220 m² de bâtiment existant). La surface d’exposition est de 400 m². Le budget initial s'élève à 2 200 000 € HT, la part travaux est de 1.800 000 € HT. Les financements sont apportés par : la Communauté de communes, le Conseil général du Cher, le Contrat régional de pays, la Région Centre et l’Etat. La commune d’Henrichemont a offert les terrains et le bâtiment de l’ancienne école, enfin, une habitante de La Borne, Monique Talbot, a fait don d'un terrain.

OuvertureNouveauCentreCéramique--12_2

Quel chemin parcouru depuis l'époque où Pierre Mestre, André Rozay, Elisabeth Joulia, Yves Mohy et d'autres... créaient la première association de potiers à La Borne dans les années cinquante. La première exposition eut lieu dans l'ancienne forge du charron Émile Foucher en 1962. Puis ensuite (de 1963 à 1967), dans la salle de bal du café du père Raboin. Enfin, dans une grange appartenant à Hélène Bedu, avant que l'ancienne école de filles soit prêtée à l'association par la commune...

Désormais, au sein du Conseil d'administration, la Communauté de communes et l'association des céramistes et potiers décident des orientations et des programmes, tandis que la société Mages (délégataire) exécute ces directives et assure la gestion du site.


Le nouveau Centre de céramique contemporaine existe enfin, et son existence témoigne que les progrès et les beaux projets ne se réalisent pas par magie ou par décision du Prince, mais ne s'obtiennent que par l'action opiniâtre des citoyens. 

L'avenir dira si le  Centre de céramique contemporaine de La Borne est bien le lieu où s'expriment les créateurs d'aujourd'hui (enfants et petits enfants des Lerat, Beyer, Joulia, Ivanoff, Rozay, Linard), ou seulement un espace géré par une administration, comme on en connaît tant.

L'exposition des oeuvres de Jacqueline Lerat (figure bornoise emblématique du renouveau de l'art céramique français), n'a pas été choisie au hasard par l'association des céramistes et potiers de La Borne. Cette exposition, qui sera le clou de la saison 2010,  indique une direction pour le nouveau Centre, celle d'une ambition véritable au service de la céramique d'aujourd'hui et des ses créateurs. 


> Photos, de haut en bas : 

Un céladon de Jean-François Fouilhoux, l'exposition d'avril.

Vue de la boutique et librairie.

Vue de l'exposition permanente dans la galerie de verre.

En page d'accueil : un arbre de Claude Gaget dans la galerie de verre.


Pour ceux que cela intéresse on peut lire dans les archives de gilblog les pages sur l'historique du projet.


Un commentaire ?

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.