Vu de La Borne, mon village en Berry

VU DE LA BORNE MON VILLAGE EN BERRY       

.

Maison de la Culture de Bourges.
Du siècle des Lumières au siècle de l’opacité.

tribune-libre-web210



Le 18 novembre, le Collectif d'associations pour la protection du patrimoine de Séraucourt et la réhabilitation de la MCB sur son site, a adressé une Tribune libre intitulée "du siècle des Lumières au siècle de l’opacité" en réponse à celle de George Buisson parue la veille dans Le Berry Républicain. Mais la direction du journal n'a pas jugé bon de publier ce droit de réponse. Pour que tous puissent former leur opinion, en voici le texte intégral. >>> Lire dans Culture et MCB.


Quand réformer signifie démolir.

Reformator-web-200


On y prend à peine garde, mais la signification des mots employés dans les médias semble parfois nous échapper. On se dit que ce qui semblait évident porte désormais un nom savant sorti du dictionnaire technocratique et on passe à autre chose. C'est ainsi que tous les jours, nous assistons au tour de passe passe qui consiste à changer le sens des mots. >>> Lire dans Vu sur le web.


Les goûts et les couleurs de Pascal Blanc.

Blanc-couleurs-200


À chaque fois qu'il revient au pays, Alain Broglio muni de son talent, de son flair inégalé et d'une veine exceptionnelle nous apporte un scoop. Inaugurons grâce à lui la rubrique pipole de gilblog avec une révélation qui vaut son pesant de crottins de Chavignol. >>> Lire dans Berry blog.


Bientôt un rond point à La Borne ?!

Rond-point-La-Borne-200


C'est la mode des ronds points diront les esprits chagrins. Alors, encore un rond point, et à La Borne en plus ? Non, pas du tout, il s'agit d'aménager la place de la fontaine pour améliorer la sécurité et éviter d'autres accidents. Mais on est à La Borne, et si tout le monde est d'accord pour améliorer la sécurité, les avis sont partagés sur les détails du projet. >>> Lire dans La Borne mon village.


MCB. Rencontre avec le maire de Bourges.

vent-de-fronde-2


En refusant l'abattage des arbres de Séraucourt, plusieurs associations veulent attirer l’attention des citoyens de Bourges sur les incohérences du projet de nouvelle Maison de la Culture. Le schéma demeure toujours opaque et ne convainc pas, de son côté, le maire ne veut rien entendre et à la fin de la réunion du 14 novembre sa position reste inchangée. >>> Lire dans Berry blog.


Alain Broglio à Belleville. Une "drône d'enquête".

centrale-et-drone-200


La centrale de Belleville "sous haute surveillance" comme l'écrivait récemment Le Berry Républicain, n'était pas si surveillée que ça, semble t-il. En effet, voila ty pas qu'un essaim de drones est venu zizouner dans le ciel serein autour des installations. Surprise, interrogation, inquiétude, rumeurs, mystère, enquête de la Gendarmerie. Il n'en fallait pas plus pour qu'Alain Broglio, toujours à l'affût, aille mettre son nez là bas. >>> Lire dans Berry blog.


Petit glossaire du parler berrichon. 
Cinquante mots nouveaux commençant par B.

B-berrichon-175

Baguer, savez vous ce que ça veut dire ? Et bander (?) non, ça n'est pas ce que vous croyez ! Et le bonjour qu'est-ce que c'est ? La barbe de chieuve, ça c'est facile à deviner. Une badouère le savez vous ? Découvrez le sens de ces mots et de cinquante mots nouveaux dans le... >>> Glossaire berrichon de gilblog. 


La MCB, Le Berry et les fossoyeurs.

fossoyeur-creuse-200


Philippe Noireaux, rédacteur en chef du Berry Républicain depuis 2011 s'érige en donneur de leçons avec un article virulent intitulé "les fossoyeurs" dans Le Berry du 9 novembre. Ce jour là, il aurait mieux fait de s'abstenir. >>> Lire dans Berry blog.


Abel Garçault, berrichon de vingt ans fusillé "pour l'exemple".

Bruno-Mascle-Fusille-web


Avec "Fusillé pour l'exemple", Bruno Mascle, journaliste à la Nouvelle République, raconte le destin tragique d’un jeune berrichon pendant la Grande Guerre de 14/18. Un récit passionnant et poignant que les éditions de La Bouinotte publient opportunément au moment des célébrations de l'armistice du 11 novembre. >>> Lire dans Livres à partager.


Séraucourt. Quatre vingt deux arbres abattus,
peut être pour rien.

Blanc-bucheron-de-Seraucourt-200web


Émotion à Bourges. Quatre vingts deux arbres abattus sur le site de Séraucourt où sera, peut-être, construite la maison de la Culture. Alors qu'il ne sait pas si la demande d'argent supplémentaire sera acceptée par l'État, le nouveau maire de Bourges fonce tout de même. Un appel à un rassemblement pacifique de protestation jeudi 6 novembre à 8 heures est lancé. >>> Lire dans Berry blog.


Homonymes et homophones. Évitons les confusions.

dupont-et-dupond-200-web



Certains mots qui se prononcent ou s'écrivent de la même manière, n'ont pas le même sens : ce sont les homonymes. Il y a aussi les homophones : ce sont des homonymes qui se prononcent de la même façon, mais qui ont une orthographe différente (ça se complique, mais juste un peu). Pour vous éviter quelques erreurs, voici une petite collection d'exemples. >>> Lire dans Parlons mieux, parlons Français. 


Comment les produits chimiques ont envahi la planète.

Nicolino-video-200

Dans ce video entretien, le journaliste Fabrice Nicolino présente "Un empoisonnement universel", son livre enquête sur l'invasion effrayante des produits chimiques dans notre quotidien et notre environnement. Comment en est-on arrivé là ? Comment et pourquoi l'industrie chimique a pu répandre dans l'eau, dans l'air, dans le sol, dans les aliments, et jusque dans le sang des nouveau-nés, plus de soixante dix millions de molécules chimiques différentes ? >>> La video est dans Vu sur le web.



"Les usurpateurs", un livre enquête de Susan George.

SusanGeorge-usurpateurs-200


La mondialisation de l'économie c'est aussi la globalisation du pouvoir des multinationales. Les hommes du big business s’ingèrent dans les affaires du monde par tous les moyens, ils s’infiltrent dans les gouvernements, à la direction de l'Europe et jusqu'à l'ONU. Dans une enquête passionnante, Susan George explique qui sont les usurpateurs. Une lecture qui décoiffe.   >>> Lire dans Livres à partager.


Laguiole, une nouvelle forme de piraterie ?

pirate-laguiole-web200


Après une décision de la Justice européenne, un cauchemar de la mondialisation va peut-être finir pour Laguiole. En 2001, un petit malin demande l’enregistrement de la marque au niveau européen et l’obtient en 2005. Il peut alors vendre des licences Laguiole à des fabricants de produits faussement artisanaux en Asie ...des produits que l'on trouve sur le marché français. Mais ce n'est pas tout.... >>> Lire dans Vu sur le web.


Les cèpes à Berlaudiot.

Berlaudiot-cepes-web-200


Dans la forêt de La Charnivolle, les champignons n'en mènent pas large quand Berlaudiot vient faire un tour. Girolles, trompettes, pieds de mouton, bolets, cèpes, ils se cachent tous sous les feuilles, de peur d'être vus et cueillis. Car Berlaudiot a l'œil perçant et ne quitte jamais  les bois sans avoir rempli de pleins paniers... >>> Lire dans les Histoires de gilblog.


Morthomiers dixième commune du Cher sans pesticides.

zero-pesticide-morthomiers-200


Après Pigny, Vasselay et Saint Georges sur Moulon l'été dernier, Morthomiers se lance dans l'opération "Zéro pesticide dans nos villes et villages". Ce projet est partagé par les  communes de France qui ne veulent plus utiliser de pesticides sur la voirie et les espaces verts. >>> Lire dans le Blog des pesticides.



Grand marché transatlantique. Déjà un accroc dans le Tafta ?

tafta-regles-200


Les États Unis et l'Europe se sont lancées dans de longues négociations pour créer un grand marché commun transatlantique. Un projet fou déjà contesté qui se ferait au détriment des citoyens de l'Europe. Il semble qu'il a moins de chances d'aboutir car, malgré le secret des négociations, le voile se lève sur les aspects inacceptables du projet. >>> Voir la video et lire dans Vu sur le web.


Jean Lerat. De l'école des Beaux Arts à La Borne.

Jean-Lerat-portrait-bleu-2


Voici une nouvelle page sur Jean Lerat qui fut probablement, le principal acteur du renouveau de l'art céramique à La Borne. Cette page est un aperçu de la formation du jeune sculpteur, le bagage qu'il emporte à La Borne en 1941. Elle est enrichie de documents extraits des cartons à dessin de Jean Lerat reproduits grâce à l'aimable autorisation de son fils, François Lerat. >>> Lire dans La Borne côté patrimoine.