La Borne. Une soirée sur le France avec Bernard Planche.

Bernard-Planche-25mars2017

Du 1er au 10 décembre 1989, le France voguait sur la mer des Caraïbes pour une croisière prestigieuse.… Le célèbre paquebot avait embarqué trente trois grands Chefs aux fourneaux (Paul Bocuse, Joël Robuchon, Troisgros, Guy Legay, Guy Savoy, Gaston Lenôtre …etc), deux mille convives à table, il y avait des dégustations gratuites tous les jours, et champagne à gogo… C’est cette aventure gastronomique pantagruélique, prestigieuse et maritime, que Bernard Planche (qui fut l’organisateur des “Croisières France”) nous a contée samedi 25 mars au Centre céramique de La Borne. 

Raconteur d’histoires, ne ménageant ni sa peine ni sa salive, doué d’une mémoire d’éléphant, mais toujours plaisantin, Bernard Planche n’a omis aucun détail de cette croisière exceptionnelle. Liste des invités célèbres, menus, volume des victuailles, inventaire de la vaisselle, anecdotes à foison, tout a été dit !

Notre conférencier conteur avait invité deux anciens passagers du France dont le mariage fut célébré sur le bateau par le commandant. Encore une occasion de faire revivre les péripéties pas banales de ce mariage surprise en pleine mer.  

LeFrance

Puis il nous a gratifiés d’un reportage filmé diffusé à l’époque par Canal+. En suivant le parcours de deux couples très différents, on a pu voir ce que fut cette croisière de cocagne. Le spectacle d’une telle avalanche de mets et de luxe donnait un peu le vertige (on n’ose demander combien coûtait la croisière). De nos jours on a une impression mitigée devant le spectacle d’un tel étalage. Enfin, mieux vaut que ces fortunés aient dépensé utilement leur argent dans cette belle croisière qui faisait honneur à la gastronomie française, plutôt que de l’avoir caché dans un paradis fiscal (et Dieu sait qu’il y en a dans les Caraïbes) !

Une exposition de photos, de la vaisselle originale de la croisière, des affiches et divers objets, parmi lesquels un dessin original d’Uderzo, complétaient la présentation. Tous ces objets provenaient de la collection personnelle de Bernard Planche.

Voici pour conclure, une évocation rimée que Bernard Planche m’a confiée pour les gilblogueuses et les gilblogueurs. “Le France n’étant pas un bateau à rames, je lui dédie ces rimes, et il n’est pas que beau”.

Il était une fois...
Tous les contes-de fées commencent ainsi.
Donc, il était une fois  
Un navire majestueux, impétueux, qui connut moult péripéties. 

C'était “France”, “France”, dont La France était fière,
“France”», qui affirmait sur les flots, contre vents et tempêtes, sa suprématie,
Que revendiquait sans vergogne, une nation cocardière.
Un jour, un mauvais jour, il s'en est allé, victime de syndicaIes idioties. 

Battant pavillon norvégien, il s'en fut tourner des ronds dans l’eau caraïbe,
Lui, qui était rompu aux affres des.traversées transatlantiques.
Il ne dévoilait alors, de son talent, que quelques bribes,
Lors de croisières qui n'avaient rien de magique, rien de magnifique.

Une bonne fée coiffée d'une toque, apparut sous la forme de trente trois cuisiniers. 
Un peu comme à Cendrillon, elle donna au vaisseau,la permission,
Non pas de minuit pour aller au bal, mais celle de prendre un cap buissonnier, 
Pour retrouver son faste d’antan, durant huit jours seulement, le temps d'une exhibition. 

Ainsi, “France” redevint-il  “France”, pendant une semaine.
Cette inimaginable croisière gourmande,
Digne de “20 000 mets sur les mers”, ~ grâce aux gentlemen
De  “l'équipe de France de gastronomie” aux commandes, 

Un véritable rêve devenu réalité.
Mais le conte de fées prit fin, lorsque survint, de la semaine, le dernier jour ...
Le superbe bateau, avec discrétion et humilité,
Fit à nouveau des ronds dans l'eau Caraïbe, oubliant ses atours. 

Le carrosse redevint citrouille. ..
Et quelques temps pIus tard, il connut une triste fin,
Rongé par la rouille de ses vadrouilles...
Vraiment, cette croisière d'il y a vingt ans, nous a laissés sur notre faim !

> Et n’oublions pas que cette soirée anti morosité, qui laissera un peu de rêve dans la mémoire de chacun(e), était organisée par l’association “les Amis de La Borne” ! On espère se régaler encore avec des soirées comme celle là, revenez Bernard Planche !

> Lire dans gilblog.  En croisière gastronomique sur le “France”. >>> Lien. 
Bernard Planche, globe trotteur, reporter ….etc. >>> Lien. 



Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.