Camembert de Normandie, vers la victoire du bon goût et du bon droit ?

La lutte se poursuit depuis plus de trois ans entre les fabricants du véritable Camembert de Normandie AOC, et les industriels du "camembert fabriqué en Normandie" avec du lait pasteurisé et souvent pas normand. Elle pourrait s'achever par la victoire du David de l'authentique contre le Goliath de l'alimentation industrielle, avec le triomphe du vrai camembert. 


En effet, l'organisme de défense et de gestion de l'AOC "Camembert de Normandie" a décidé, mardi 15 mars, à une très large majorité, de ne plus permettre aux fabricants de camembert (même issus de leurs usines normandes), d'utiliser la mention "Fabriqué en Normandie", s'ils ne respectent pas le cahier des charges de l'AOC.

Les participants ont voté une résolution demandant aux pouvoirs publics l'application du règlement européen qui protège les appellations d'origine.

Comme on le sait, la mention "Fabriqué en Normandie" apparaît en toutes lettres sur les emballages des camemberts des grandes marques, issus de laits pasteurisés, microfiltrés, ou thermisés (chauffés), qui peuvent provenir de Charente ou de Roumanie, voire être du lait en poudre de Nouvelle Zélande. Les volumes de ces camemberts soi disant normands  peuvent représenter jusqu'à vingt fois ceux des camemberts AOC  de Normandie ! 

Lire dans gilblog "Camemberts, les faux et les vrais"

Voici les extraits de l'Article 13 du règlement 2081/92 de l'Union européenne relatif à la protection des indications géographiques protégées sur lequel s'appuient les fabricants de véritables camemberts normands. 

La Directive européenne interdit toute "utilisation commerciale directe ou indirecte d'une dénomination déjà enregistrée pour des produits protégés, dans la mesure où cette utilisation permet de profiter de la réputation de la dénomination protégée pour induire le public en erreur". Et plus loin, "Les dénominations enregistrées sont protégées [...] contre une indication fausse ou fallacieuse, quant à la provenance, l'origine ou les qualités substantielles du produit figurant sur le conditionnement ou l'emballage, sur la publicité ou sur les documents afférents."

Avec ce vote, les producteurs de l'AOC montrent qu'ils sont décidés à agir contre le détournement de notoriété du camembert de Normandie. 

"La mention "fabriqué en Normandie" est illégale. Elle est source de confusion dans l'esprit de 90 % des consommateurs. Il ne peut y avoir qu'un seul qualificatif régional pour un produit" explique Patrick Mercier, président de l'Organisme de défense et de gestion (ODG) des producteurs de camembert AOC. A ses yeux, cette confusion est le principal frein au développement du camembert AOC.

Elle est aussi préjudiciable aux consommateurs qui ne trouvent dans les rayons des grandes surfaces que de faux camemberts au goût insipide, fabriqués selon les méthodes industrielles de l'agro business. Aucune authenticité dans ces produits qui usurpent le nom de camembert.


> Espérons, pour la morale, pour l'intérêt des gourmands et des consommateurs, que le bon droit triomphera et que les Ministères concernés n'agiront pas en faveur des industriels de la malbouffe. Au moment où le Président de la République agit pour que la gastronomie française soit inscrite au patrimoine mondial, ce serait bien le moins.


> Sources :  Un article de Périco Légasse dans Marianne du 26 mars 2011, et  Ouest France.fr du 24 mars 2011.

Lire aussi dans gilblog :  Camemberts, les faux et les vrais.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.