Le Prix “Tapis rouge” de la langue française à Michel Serres. 

1-Michel-Serres

Après le “Prix de la carpette anglaise”, l’académie parodique du même nom vient de décerner le 10 avril, et pour la première fois, le prix “Tapis rouge” à une personnalité qui illustre et défend la langue française. 

Le “Prix de la carpette anglaise” est attribué chaque année à une personnalité qui s’est montrée particulièrement active dans son action hostile à la langue française. En 2017 - comme vous avez pu le lire dans gilblog - c’est à Anne Hidalgo, maire de Paris, qu’a été attribuée cette “distinction d’indignité civique” pour avoir choisi un slogan en anglais (“Made for sharing”) pour les prochains Jeux olympiques de Paris. Tandis que le prix "Tapis rouge", (en opposition à la carpette) est remis à une personnalité qui, durant l’année écoulée, aura agi positivement pour la défense de notre langue et la résistance à l’invasion du globish et du sabir étatsunien.

Le prix “Tapis rouge” 2018 a donc été attribué, au premier tour de scrutin, au philosophe et académicien Michel Serres pour l’ensemble de son combat, et pour avoir, le 18 octobre 2017 à Lille, exigé des organisateurs d’un colloque que les orateurs utilisent la langue française.
L’académie a décidé de décerner également un prix "entreprise", récompensant l’utilisation du français dans le domaine économique. Le lauréat 2018 est le groupe hôtelier Jean-Claude Lavorel, qui, après avoir racheté la flottille lyonnaise de bateaux d’excursions "
Lyon city boats", a rebaptisé cette flottille : "Les bateaux lyonnais” !.

Michel-Serres-tapis-rouge

En 2013, Michel Serres avait vertement critiqué l’invasion de l’anglais dans le langage de tous les jours, dans des buts purement commerciaux, ce qui met en péril la langue française. Et Serres, avait donné des arguments aux opposants à l’arrivée de l’anglais à l’université, lors du débat qui a agité les intellectuels et les universitaires français la même année. “Enseigner en anglais nous ramènerait, à un pays colonisé dont la langue ne peut plus tout dire” avait-il notamment déclaré.
Et pour qu’on prenne bien conscience du danger, l’académicien avait dit en 2010 à propos de l’invasion de l’anglais :
“Il y a plus de mots anglais sur les murs de Paris qu’il y avait de mots allemands pendant l’occupation” ! Amère observation que chacun peut confirmer en comparant les images darchives  et la réalité d’aujourd’hui.

> Lire dans gilblog : Le prix de la carpette anglaise 2017 décerné à Anne Hidalgo ! >>> Lien. 

> Le jury de l’Académie de la carpette anglaise est composé de : Anne Cublier, Marie Treps, Paul-Marie Coûteaux, Benoît Duteurtre et Dominique Noguez. Les associations membres de l’académie de la Carpette anglaise sont : Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), le Collectif unitaire républicain pour la résistance, l’initiative et l’émancipation linguistique (COURRIEL), Défense de la langue française (DLF) et Le Droit de comprendre (DDC).

> On peut consulter la liste des “lauréats” de la Carpette anglaise depuis sa création en 1999 sur cette page Wikipédia. >>> Lien. 
> Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris.  > L’appel “Résistance ou Collaboration linguistique ?” >>> Lien. 
> Je vous invite à faire un tour sur cette page  Facebook  Trombinoscope sympathique réunissant des Français et des Québécois : “Non au tout à l’anglais ! Non à l’anglais partout !” >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.