Fini le front office, vive le guichet !

Call-online-support

La Commission générale de terminologie et de néologie est chargée de proposer l'équivalent en français d'un terme étranger lorsque celui-ci entre dans le langage courant. Elle vient de publier au Journal officiel du 16 septembre 2014 une nouvelle liste de mots français devant remplacer les expressions anglo-étatsuniennes ; en l'occurence du jargon web et informatique. C'est ainsi que "back office", "thumbnail"  sont remplacés par "arrière-guichet" et "imagette". Et que "big data" est remplacé par "mégadonnées", que "crowdsourcing" se dira désormais "production participative", et que "open-data" se dira "données ouvertes". Mais tout ça vient un peu tard et il reste encore un gros travail à faire pour que, dans ce domaine, le français reprenne la place qu'il n'aurait jamais du perdre.

Autrefois, on parlait latin pour avoir l'air cultivé. Et Molière a fait des caricatures savoureuses de ces faux médecins ou savants prétentieux qui cachaient leur ignorance derrière des mots en latinus finissant par us. Aujourd'hui, les entreprises, les commerciaux et les techniciens de l'informatique, auxquels il faut ajouter la presse spécialisée, polluent leur relation avec le public avec un jargon incompréhensible. En conséquence, l'emploi des outils informatiques est un casse tête pour la plupart des gens.

Quand on parcourt la liste des termes de la Commission générale de terminologie, on ne peut que s'interroger (voire s'indigner), devant la bêtise de ceux qui oublient de nous donner un dictionnaire de sabir-charabia anglo-étatsunien avec l'ordinateur ou la tablette qu'ils nous vendent (pourtant fort cher !).

Saviez vous que le mystérieux "troubleshooting" est un protocole d’assistance proposé à l’utilisateur d’un logiciel ou d’un matériel pour lui permettre de résoudre une difficulté d’emploi ou une défaillance technique. On l'appellera désormais : aide au dépannage. Utiliser ce terme était sans doute trop simple ?!

Et web conferencing, ou e-conference, ou encore web conference. C'est tout bonnement une téléconférence utilisant l’internet ou des réseaux informatiques privés (avec le son, l’image et le texte). On dira désormais cyberconférence, ou téléconférence. C'est pas mieux comme ça ?

Il y en a un autre qui est savoureux, c'est : framework, application framework, ou encore  integrated development environment. Encore un truc facile : ce sont les outils logiciels pour la création de programmes. On dira : atelier de développement, ce qui n'est pas mal non plus dans le genre simple et clair !

Front office. Ce n'est que la page d'un site internet permettant d’accéder aux services en ligne d'une entreprise ou d'une organisation ! On dira désormais : guichet. C'était pourtant facile mais les professionnels de la profession n'y ont pas pensé avant.... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Ce sera le mot de la fin.


> Vous trouverez la page avec la liste complète des termes francisés le 16 septembre sur Légifrance. Vocabulaire de l'informatique et de l'internet (liste de termes, expressions et définitions adoptés).  >>> Lien.

> Lire dans gilblog : Le franglais tel qu'on le parle pense. >>> Lien.

et aussi : Non à l'anglo-américain envahissant. >>> Lien.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.