Berlaudiot part en vacances.

Précédent

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


vacances-2cv-Berlaudiot

Berlaudiot prend des vacances. Il va r’joind’ la Huguette chez sa tante à Ourouèr les Bourdelins, eun’ jolie commune anc’ un joli nom avec des gens bin accommodants et d’bon vouésinage. Au volant de sa deux ch’vaux, il chantrole et se réjouit d’avance des prochaines parties de pêche qu’il fera dans l’Airin avec l’onque Antouéne.
Mais la deudeuche ne roule pas vite et Berlaudiot n’est pas parti de bonne heure. La nuit tombe, il est temps de s’arrêter. À la première auberge qu’il trouve, il demande une chambre.

Tout’ les chamb’ à sont pris’. J’on pu qu’eun’ chamb’ à deux lits et y en a d’jà un d’occupé, dit l’aubergiste.
Ça l’ira bin coum’ ça, dit Berlaudiot, j’prends l’darnier lit qui rest’.

L’aubergiste montre la chambre à Berlaudiot. Al’ est pas bin difficile à trouver, y a qu’à écouter l’ronflement du gars qu’est dans l’premier lit.
Berlaudiot marmusse à l’aubergiste : D’main matin réveill’ moué à six heures, j’ai encore eud’ la rout’ à fée et j’sons pas rendu. 

Attention, insiste Berlaudiot, faudra pas t’tromper d’bonhoum’. Tins don j’enlève mon béret et j’le pose sul’ chevet. Tu voué-ti, l’aut’ gars il a point d’béret, tu peux pas t’tromper. Rappel’ toué, l’client au béret, réveill’ bin l’client au béret ! 
Berlaudiot quitte son béret, le pose sur la table de chevet. Il éteint, se couche et s’endort aussitôt.

Le lendemain matin, à l’aube, l’aubergiste vient réveiller Berlaudiot qui s’habille à la hâte, avale un café et saute dans sa deudeuche qui démarre vaillamment.
Mais dans sa précipitation, Berlaudiot a oublié son béret.

Après avoir roulé toute la matinée sous le soleil, il s’arrête devant eun’ ch’tit’ fontaine pour se désaltérer.
En se penchant au d’sus d’l’iau, y voit l’reflet d’sa tête chauve.

Ah ! C’t’aubargist’ il est plus bazagna qu’eun’ bottelée d’berdins ! Y s’est trompé  de dormeur ! J’y avais pourtant bin dit : réveille eul’ l’client au béret, réveill’ bin l’client au béret !


> Si le sens d’un mot vous échappe, vous le trouverez dans le Glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien. 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.