L’examen à Berlaudiot.


Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


Berlaudiot-passage-niveau

Au café “Chez Zézette”, Berlaudiot cause avec les gars du village. Autour de la table et d’une chopine il y a Alexandre Lerasle le forestier (dit Lexandre couillon), Hector Trémeau le maraîcher (dit chicoin"), Julien Testard le boulanger (dit la belette) Émile Turpin le boucher (dit rapoilu). Et v’la Berlaudiot qui s’met à brâmer et pi Zézette qu’est là et qu’al’ écoute… 

Les gars, ça va pas, j’eum’ terluste et pi qu’j’eum’ terluste, j’on l’envie d’chang’ment. À c’t’heure j’charche un moyen d’viv’ auterment, p’têt’ mêm’ eud’ quitter La Charnivolle et profiter d’tout l’confort modern’. Avec la Huguette porquoué qu’jaurais point cheu nous yeus télé grand écran super plat, eul’ l’chauffage solair’, la machine à laver à micro ondes, l’internet 12 G, eul’ compteur Linky, l’ouifi et pi tous yeus machins électroniq’ ?!…. Et pi un appartement en achélème et un boulot qu’t’embauche à huit heures et qu’tu dételle à six, hein, porquoué qu’j’y aurais pas droit ??

“Des rêves ? Dame, faudrait êt’ bin ch’tit pour n’en fée beaucoup”,  approuve la Zézette….

Quelques jours plus tard, Berlaudiot annonce que c’est du sérieux et qu’il prépare l’examen d’entrée pour le poste de gardien de passage à niveau suppléant, à la Compagnie des trains régionaux du centre.

Et pendant six mois il déserte le café à Zézette. Tous les soirs il lit et relit les manuels d’instruction des chemins de fer, jusqu’à les savoir par cœur…

Le jour de l’examen arrive, et après les épreuves écrites, voilà Berlaudiot face à l’inspecteur pour passer l’oral. 

L’inspecteur demande à Berlaudiot :

Vous constatez que deux trains circulent en sens inverse sur la même voie. Que faites-vous  ?

Dans c’cas là j’envoie un des trains su’ l’aut voie anc’ la commande électroniqu’ d’aiguillage.

Et que faites vous si la commande électronique ne répond pas ?

Ah bin alors dans c’cas là, j’laiss’ tomber l’électroniqu' et j’men vas magner eul‘  levier manuel qu’est su’ la voie.

Vous constatez que le levier manuel est bloqué. Que dit le règlement de sécurité ?

Eh bin dans c’cas là, j’men r’tourne bin vit’ au post’ d'aiguillage et pi j’téléphone au poste eud’ contrôl’ pour qu’il envoie c’train su’ l’aut’ voie.

Bien. Mais que devez vous faire si la ligne téléphonique est en dérangement ?

Ah bin alors j’cours vers eul’ téléphone d'urgence qu’est au passage à nivieau.

Et que faites vous si le téléphone d'urgence ne fonctionne pas ?

Alors dans c’cas là, j’eum décourage point, j’cours jusqu’à La Charnivolle et j’m’en vas l’dir’ à mon onc’ Maurice.

Ah bon ? Vous prévenez votre oncle Maurice, et pourquoi ça ?

Pasque anc’ tout vos machins qui fonctionn’ pas, j’ons pas l’cul sorti des ronces ! Alors coum’ y a pu rin d’aut’ à fée, j’vas l’dir’ à Maurice : il a jamais vu un accident d’train !


> Si le sens d’un mot vous échappe, vous le trouverez dans le Glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien. 


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.