Le rêve à Berlaudiot.

Précédent

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


Berlaudiot-bucher-1

Berlaudiot vient d’fée un drôl’ de rêve dans lequel il était deux Berlaudiot à la fois. Ça l’a tel’ment r’mué en d’dans qu’il le raconte à la Huguette aussitôt qui s’déraveille. 
Oh bin, dit la Huguette, que j’t’artorne et que j’te gigasse, anc’ des trembelments d’fieuve tout’ la nuit, j’on bin sentu qu’tu rêvais !

- Acoute moué donc Huguette au lieu que d’causer. Mon rêv’ c’était dans l’Berry d’auterfoué, à La Charnivolle, p’têt’ bin mêm’ au temps des guerres de r’ligion, du temps du grand’ pée, l’aïeul eud’ tous les grands pées Berlaudiot. Et pi l’grand pée c’était moué aussi dans l’rêv’, c’est pour ça qu’me v’la tout terboulé. 

V’la ti pas qu’un matin les gendarmes y viennent arrêter l’grand’ pée Berlaudiot qu’était moué aussi. Et pi y disent Berlaudiot t’es accusé d’hérésie. Et y m’ mettent des liards aux mains et pi aux pieds, et y m’emmènent.

Le curé inquisiteur, un gars méchant coum’ eun’ ch’tit’ gale, y réunit une assemblée d’gens anc’ des habill’ments qui yeu tombent jusqu’aux pieds. Il’taient tous là, des curés, des lisards et des savants plus instruits les uns qu’les aut’ pour eum’ juger et m’condamner. Au bûcher, p’têt’ bin !

Pour ma défense, (moué qu’j’étais l’aïeul Berlaudiot en minme temps) j’y d’mande qu'on donne une écritouére aux savants. Et pi j’yeu pose eun’ question, rin qu’une seule : Qui qu’ c’est qu'un pain ? 

Et les voilà qu’empoignent yeu plumes d’oie et qui griffonnent su’ yeu parchemins.
Et v’la yeu réponses au tribunal :

Eul’ juriste, il a répond qu’eul’ pain c’est un mang’ment.
Eul’ physicien, il a dit qu’c’est d’la farine et pi d’l'iau.
Pour eul’ théologien, c’est coum’ la mâne de Dieu, c’est un don du Ciel.
Pour eul’ géographe, c’est coum’ eun’ pâte cuite.

L’philosophe il a écrit: ça dépend de c’que tu veux dir’ par “pain”.
L’médecin, il a dit : c’est plein d’gluten.
L’darnier c’est l’historien, il a répond : l’pain c’est vieux coum' le monde.

Alors me v’la  qu’j’me rtourne vers le curé inquisiteur et j’ y dis en l’regardant dret dans les yeux :

- Les v’la bin incapab’ de s’mett’ d’accord pour défigurer c’qu'y mangeont tous les jours. Alors, comment qu’c’est ti qui pourraient dire que j’sons un hérétiqu’ ? 
Et pi c’est just’ à c’moment là qu’jeum suis déraveillé, auterment que d’ça y m’auraient p’têt’ bin brûlé su’ yeu bûcher ! Va savouér’….…


> Si le sens d’un mot vous échappe, vous le trouverez dans le Glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien. 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.