Une lettre au Ministre de la culture pour  la "cathédrale" de Jean Linard.

Cathédrale-Jean-Linard-14


Lundi 16 janvier 2012, quarante-trois spécialistes de l’art brut, artistes, conservateurs de musée, collectionneurs, critiques, éditeurs, photographes, galeristes – ont envoyé une lettre-pétition à Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, afin qu’il intervienne en faveur de la sauvegarde d’un haut lieu de l’art singulier dans notre département : la cathédrale construite par Jean Linard. Selon les auteurs de la pétition, "l'œuvre est actuellement en vente sans que l’acheteur n’ait aucune obligation de préserver le site ni de l’ouvrir au public, comme l’artiste le pratiquait. Cette pétition est donc destinée à l’État afin qu’il reconnaisse que les œuvres d’Art singulier "sur le terrain" - et pas seulement dans les musées, galeries ou collections privées – ont leur place à titre complet dans notre héritage national". Aux dernières nouvelles (voir dans gilblog), les démarches de la Communauté de communes auprès du Ministère de la culture n'avaient pas abouti, et la demande de protection au titre des monuments historiques, est en attente du diagnostic du laboratoire de recherche. Mais voici, pour votre information, le contenu de la lettre-pétition au Ministre.

Monsieur le Ministre,

Nous vous écrivons pour exprimer notre inquiétude face à l’avenir d’un des plus beaux exemples d’art singulier in situ en France. Il s’agit de La Cathédrale de Jean Linard, situées à Neuvy-Deux-Clochers (Cher), non loin du village de potiers de La Borne. 

A la suite du décès de Jean Linard, survenu en février 2010, ses héritiers ont mis en vente cette propriété. Or, actuellement, les conditions de vente stipulent qu’une fois l’acte de vente signé, l’acheteur peut disposer à sa guise de la cathédrale et des sculptures réalisées par cet artiste.

En tant que spécialistes de l’art brut, singulier et ‘outsider’ - artistes, conservateurs de musée, collectionneurs, critiques, éditeurs, photographes, galeristes - nous souhaitons que l’œuvre de Jean Linard soit maintenu dans son intégralité, en tant que patrimoine pour la France d’aujourd’hui et, surtout, de demain. 

André Malraux déclarait que  "l’héritage ne se transmet pas, il se conquiert."  Avec votre appui, cela nous semble possible. 

C’est pourquoi nous vous sollicitons aujourd’hui, afin que vous utilisiez tous les moyens mis à votre disposition afin  : 

a/ d’aider la famille à ne permettre la vente de cette propriété qu’à un acheteur qui s’engagerait, par contrat, à valoriser le site et à le garder ouvert au public.

b/ de faire une déclaration publique visant à maintenir la viabilité de ce site, dans  la perspective de l’inscrire au Patrimoine français à travers, notamment, l’une des modalités suivantes : Inscription et/ou classement aux monuments historiques. Inscription et/ou classement aux jardins remarquables. Attribution du statut de "Musée contrôlé". Attribution du label éPatrimoine du XXe siècle".

c/ de préparer un plan en coordination avec la municipalité locale (Neuvy-Deux-Clochers), le département (Cher) et la région (Centre) pour assurer la pérennité de ce site, ce qui implique  :  

D’intervenir en urgence par une subvention du ministère, pour arrêter la dégradation du site, liée aux conditions météorologiques  ;

D’assurer l’accès public du site à un prix qui doit rester abordable, conformément à la volonté de Jean Linard qui ne demandait que 3€. Ce lieu doit en effet rester vivant et non pas être conservé seulement comme le témoignage inerte d’un artiste décédé.

Nous sommes convaincus de la rentabilité de ce projet, pour peu qu’il s’inscrive dans un contexte intercommunal,  rejoint le souhait des acteurs du département de développer les atouts culturels de la région.  

Le sauvetage de ce lieu artistique hors-norme contribuerait en effet au développement touristique de la région toute entière. 

La Cathédrale pourrait faire office de centre artistique et culturel. Le site se compose d’une arène polychrome, déjà utilisée pour des représentations théâtrales, ainsi que de la célèbre cathédrale, qui a accueilli des concerts et d’autres types d’événements. Les ateliers de l’artiste, toujours en état de fonctionnement, ont formé de nombreux artistes et peuvent encore être mis à leur disposition à l’occasion de résidences. Le lieu pourrait également devenir un pole de diffusion de l’art hors-les-normes, accueillir des séminaires et, pourquoi pas,  un festival d’art brut, d’art singulier ou d’art populaire contemporain. 

Prometteur d’un riche avenir, ce site au présent menacé, dont la valeur artistique est indéniable, pour survivre et évoluer dans le temps, a besoin de votre précieuse et urgente aide. Nous comptons sur votre appui pour assurer un bel avenir à ce lieu porteur d’imaginaire. 

En vous remerciant de votre attention, et en espérant trouver un écho favorable à notre demande, nous vous prions, Monsieur le Ministre, de recevoir l’expression de notre haute considération. 


Des copies de cette lettre ont été envoyées à  :  Michel Camux - Préfet de région Centre, François Bonneau - Président du Conseil Régional Centre, Nicolas Quillet - Préfet du département du Cher, Alain Rafesthain - Président du Conseil général du Cher, Yann Galut - Vice-président chargé de l’éducation et de la culture, rapporteur général du budget, Conseil général du Cher, Jean-François Turpault - Maire de Neuvy Deux Clochers, Jean-Claude Morin - Maire et Conseiller général d'Henrichemont.


Les signataires de la pétition. 

Claude Arz, écrivain, journaliste, Paris / Finistère Sud. Christian Berst, galeriste, Paris. Patrick Bolland, artiste, Paris / Montréal. Caroline Bourbonnais, fondatrice de La Fabuloserie, Dicy (Yonne). Olga Caldas, responsable de la communication, Halle Saint Pierre, Paris. Roger Cardinal, professeur de Littérature et des Arts Visuels, Londres. Nicole Chatelier, photographe, Paris / Finistère Sud. Jean-Michel Chesné, artiste-collectionneur, co-animateur de la revue Gazogène, Malakoff .Déborah Couette, doctorante, Histoire de l’Art, Patrimoine Insolite de France, Paris. Laurent Danchin, critique d’art, commissaire d’expositions, Paris. Eva di Stefano, présidente, Observatoire Outsider Art, Université de Palerme. Hervé Di rosA, président Miam, artiste, Sète. Christine Dory, cinéaste, Paris. Julia Elmore, commissaire British Outsider Artists exhibition, Halle Saint Pierre (2008), senior editor Raw Vision, London. Hélène Ferbos, musée de la Création Franche à Bègles (Bordeaux), membre de l'Association Française des Régisseurs d'Œuvres d'Art. Jo Farb Hernandez, director, Spaces (Saving and Preserving Arts and Cultural Environments), Aptos, Californie. Danielle Jacqui, artiste, Roquevaire (Bouches-du-Rhône). Raija Kallioinen, vice-president, European Outsider Art Association / Union for Rural Culture and Education, Helsinki, Finlande. Denis Lavaud, fondateur de la revue Zon’art, Paris. Claude Lechopier, auteur de l'ouvrage consacré à la Maison Bleue de Dives-sur-Mer, Ajaccio. Sophie Lepetit, blog Art Brut "Les Grigris de Sophie", Reims. Michel Leroux, collecteur de l’art brut, Vannes (Morbihan). Martine Lusardy, directrice de la Halle Saint Pierre, Paris. John Maizels, éditeur de Raw Vision, Londres. Jean-François Maurice, fondateur de la revue Gazogène, Cahors. Françoise Monnin, rédactrice en chef, magazine Artension, Paris. Lucienne Peiry, directrice de la recherche et des relations internationales, Collection de l’Art Brut, Lausanne. Claude & Clovis Prévost, auteurs et cinéastes, Etrépagny (Eure). Anne Richard, rédacteur en chef, Hey! Magazine, Paris. Colin Rhodes, chair of Division of Architecture and Creative Arts, University of Sydney, Australie. Jeanine RIVAIS, artiste-écrivaine, Courson-les-Carrières (Yonne). Claude Roffat,  rédacteur l’œuf sauvage, Marseille. Joe Ryczko, Les Friches de l'Art, Libourne. Pierre Shasmoukine, artiste, le village de Gorodka, Sarlat. Michel Thévoz, professeur honoraire à l'Université de Lausanne, ancien conservateur de la Collection de l'Art Brut. Olivier Thiébaut, plasticien, réalisateur, auteur de Bonjour aux Promeneurs, Coutances (Manche). Maria Tjader-Knight artiste, curator Boring Group, Helsinki. Roberta Trapani, doctorante [environnements spontanés], Paris Ouest, présidente de Patrimoine Insolite de France, Paris. Catherine Ursin, artiste, Paris. Henk van Es, Outsider Environments Europe, Amsterdam. Elina Vuorimies, curator, ITE – Finnish Contemporary Folk Art Museum, Kokkola, Finlande. Pierre-Jean Würtz, festival Hors Champ de l'art brut au cinéma, Nice.


> Contact pour ceux qui veulent joindre leur signature à la pétition : Patrick Bolland  pkbolland@gmail.com

> Lire dans Libération du 24 janvier : Cathédrale en péril : http://www.liberation.fr/culture/01012385469-cathedrale-en-peril