La "cathédrale" de Jean Linard. Images et attente.

La maison et la célèbre "cathédrale" de Jean Linard, ainsi que des dizaines de sculptures, sont à vendre. La famille ne peut assumer la charge de leur entretien.

Potier, céramiste, bâtisseur, sculpteur, peintre, l'artiste multiforme Jean Linard a laissé à sa mort (en 2010 à l'âge de 79 ans), une oeuvre éclectique composée de céramiques, de mosaïques et de sculptures.

Le nom de Jean Linard est indissolublement lié à La Borne, où il avait appris la la terre et le feu. La Borne, haut lieu de la poterie traditionnelle et de la céramique contemporaine grâce à des artistes comme Jean et Jacqueline Lerat, André Rozay, Vassil Ivanoff, Elisabeth Joulia (et tant d'autres), ne pouvait manquer de produire un talent comme celui de Jean Linard. Il était membre de l'association des céramistes de la Borne depuis le début. 

Jean Linard a commencé à bâtir sa maison, et son atelier dans les années 1960, dans une clairière  entre La Borne et Neuvy deux Clochers. Il avait commencé la construction de sa cathédrale en 1984. Depuis, cet homme infatigable ne passait pas une journée sans penser à un nouveau motif, ajouter des éléments, refaire une toiture, et assurer l'entretien des mosaïques et des sculptures. Ce qui ne l'empêchait pas de travailler à ses créations céramiques, de recevoir les visiteurs et de manger la vie avec appétit....

Située en lisière d'un bois, la cathédrale est ouverte sur le ciel, elle est entourée de centaines de sculptures, de chemins de faïences colorées, d'un jardin et d'un petit théâtre de verdure. Jean Linard disait souvent que sa cathédrale sans toit "était faite pour que le visiteur soit plus près du bon dieu, du ciel et des oiseaux". Les matériaux qui la composent sont innombrables : briques, mosaïques de faïence de Briare, bouteilles, morceaux de miroir, tôles peintes, fers soudés, béton. Ces éléments disparates forment en réalité un tout homogène dont l'unité de style est faite des couleurs toniques et chatoyantes qui baignent l'ensemble. Le parcours de cette architecture unique invite le visiteur à entrer dans la création de Jean Linard, toute en résonance avec l'art du vingtième siècle et avec la nature qui l'entoure.

L’œuvre de toute une vie, est en vente depuis le 19 novembre 2011. Pour le moment, les démarches de la Communauté de communes auprès du Ministère de la culture n'ont pas encore abouti. La demande de protection au titre des monuments historiques, est en attente du diagnostic du laboratoire de recherche.

Tout le monde ici est dans l'attente d'une solution qui assure la pérennité de cette oeuvre belle et originale. Et bientôt, peut être une exposition au Centre de céramique contemporaine de La Borne.

> Lire dans gilblog : Adieu poète, adieu potier.

Quel avenir pour le patrimoine potier du Pays Fort ? 

Cliquez sur une photo pour ouvrir le diaporama.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.