Bourges. Une balade au Printemps 2010.

Francoises_4890_ha

Les Françoises. On se souviendra de cette soirée.


Au cas où vous l'auriez oublié, le Printemps de Bourges est un des plus anciens festivals de la chanson en France, il date de 1977. Cette année, on dénombrait plus de cent concerts dans huit salles différentes. Plus les bars, et tout ce qui est "off" à travers toute la ville, de midi à deux heures du matin. D'après les berruyers et les organisateurs, le public était nombreux (et d'après mon impression personnelle aussi), les rues étaient pleines. Les spectacles des grandes salles ont affiché complet : 59 400 entrées payantes soit une moyenne de 10 000 par jour, pour une fréquentation de 240 000 personnes au total. D'après les professionnels de la profession (venus en nombre dit-on), il y aura eu deux "clous" pour cette édition 2010 : Iggy Pop, et la soirée des Françoises. Création originale, ce projet un peu fou consistait à faire chanter ensemble sur la scène du palais d'Auron, six têtes d’affiche féminines de la chanson française.

Printemps-Bourges-2010-18

Dans la rue : le matos.


Les médias étaient venus. L'Express, Le Point, les quotidiens nationaux et surtout régionaux ont consacré des pages et des pages à l'événement. France 3 régions était là bien sûr, et France 4 aussi avec "Louise contre attaque" une émission musicale présentée par Louise Ekland. Il y avait aussi France Inter, avec "Le fou du roi" de Stéphane Bern qui entraîne ses invités et les auditeurs pour une heure trente de son émission, avec la dose de bonne humeur habituelle. 

Printemps-Bourges-2010-15

Devant le Café Bazar.


Ambiance. Le matin, la ville se réveille, mais dès l'après midi, et surtout à la nuit tombée, la musique se répand partout, c'est une fête nonchalante ou échevelée produite par les groupes (parfois déjantés) ou les orchestres ambulants, qui se produisent un peu partout. Au fil des années, ces dizaines de concerts attirent des milliers de gens dans les rues et font un des succès du Printemps.

Printemps-Bourges-2010-68

Roses et lunettes lumineuses, effet garanti.


Sur la place Séraucourt et au parc des expositions, les stands et les marchands ambulants essaient de faire du chiffre. Fringues baba cool, jeans, recrutement pour l'armée, souvenirs, instruments de musique, bijoux fantaisie, sandwiches, hot-dogs, döners, chaussures, tissus imprimés, lampes, confiseries, ballons multicolores, on trouve de tout !

Printemps-Bourges-2010-62

Jazz à La Scala avec l'excellent Billy Boy trio.


Cette année il régnait une douceur printanière, idéale pour flâner dans Bourges. Le nuage de poussière du volcan islandais 

Eyjafjallajokull n'était pas arrivé jusqu'ici. Notre promenade a été jalonnée par les musiques des groupes qui jouaient dans les rues ou devant les cafés. Nous avons retrouvé l'excellent Billy boy trio  (à géométrie variable) avec guitare cette fois, mais toujours aussi bon. Mollement assis à la terrasse de La Scala, nous avons apprécié.

Police-montee

La police montée était à Bourges. Si, si.


Toutefois, il y avait un écueil (si l'on peut dire) à éviter : le crottin de cheval. Car cette année la police montée était présente dans Bourges. Je n'ai pas vu les chevaux ni leurs cavaliers, d'où l'image (désuète mais combien évocatrice), que je vous propose. Mais le crottin de cheval était bien présent, mais alors pas un crottin rond, ferme et moulé, comme celui qu'on voit en campagne, non une pâte jaunâtre de mauvais aloi était répandue sur le macadam. Ils doivent nourrir leurs chevaux avec des croquettes ! 

Printemps-Bourges-2010-60

Dans un bel élan solidaire, toutes les forces de police s'étaient donné la main....


L'enclos des Jacobins est un lieu où se produisent tous les ans des artistes de qualité (l'an dernier il y avait Aimée Allen). C'est aussi un endroit fait pour une halte reposante, une bière et un casse-croute. Cette année, Belle du Berry se produisait là (dommage j'ai loupé), et le soir d'une de nos balades c'était le tour du groupe "Davaï". 

Printemps-Bourges-2010-21

Svetlana, chanteuse du groupe Davaï aux Jacobins.


Davai-2

On n'a pas été déçus. Emmené par Svetlana qui chante, mime et danse (comment dit-on elle a la pêche, en russe ?), le groupe offre avec les musiques russes et tziganes un concert  endiablé. Deux guitares, un violon, un accordéon, une basse, des percussions, ils sont sept virtuoses et en font comme quatorze. J'aimerais bien les revoir en scène. 

Francoises_PhotHervé-Hall

Les six "Françoises"


J'ai gardé le meilleur pour la fin. Six des filles les plus en vue de la chanson française, Olivia Ruiz, Camille, Emily Loizeau, La Grande Sophie, Jeanne Cherhal et Rosemary Standley du groupe Moriarty, ont fait le pari de former un groupe éphémère et ont donné sous le nom "Les Françoises" un concert unique vendredi soir au Palais d'Auron. Peut être pas unique, car il semble qu'elles veulent récidiver. Le principe est simple, chaque chanteuse interprète deux morceaux choisis dans les répertoires des autres. 

Sur scène elles sont les seules musiciennes, jouant du piano, de la guitare, de la batterie ou du tambour, et de l’harmonica. Derrière une apparente décontraction on sent un spectacle très travaillé, notamment au niveau musical. Les harmonisations sont remarquables, on les doit à Iko, qui nous avait offert Private domain, un concert "cross over" à la cathédrale l'an dernier. Et je vous révèle un truc: Iko, c'est tout simplement Laurence Equilbey !

Bref, avec les Françoises, fraîcheur, talent, travail, abattage et présence sur scène, charme, humour, musicalité, spontanéité, etc... etc. Peut être le meilleur groupe du festival. Quelle belle soirée !!!


> Rendez vous au trente cinquième Printemps de Bourges du 20 au 25 avril 2011, notez la date sur votre agenda !


Les deux photos des Françoises  dans cette page sont de Hervé-Hall (aimablement empruntées au site web du Printemps de Bourges). Les autres sont signées gilblog.


Un commentaire ?

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.