Non au POCL. Une “Lettre-ouverte” venue  du cœur.

berrichonne-POCL

Un message plein de sensibilité. Nicolle, une lectrice de gilblog, “exilée” en Loire Atlantique (c’est son mot), m’envoie ce texte contre le projet de POCL, qui détruirait son Berry idéal. Cette Lettre ouverte aux “décideurs” de la SNCF et de RFF vient tout droit cœur, mais les technocrates sont-ils capables de comprendre ce que dit Nicolle ?

Il y a quelques années, j’avais répondu à un “journaleux” parisien qui, descendu à Vierzon n’avait pas quitté gare mais avait descendu la ville “en flammes” sans la connaître ! À l’époque, le Berry Républicain avait publié ma réponse.

Je pense que, vous aussi, qui projetez d’implanter le POCL, faites preuve de méconnaissance.

Je ne vais pas parler d’économie, de tous les impacts négatifs, d’autres l’ont fait avant moi avec beaucoup d’intelligence. Je vais parler de cœur, de vie.

Que savez vous du Berry? Et de ses habitants ? De ses paysages ? Rien. Peut-être l’avez vous traversé sans trop regarder. Ce n’est pas seulement le pays des birettes, des mangeurs de sanciaux, mais, selon Alain Fournier, “un pays qu’on ne voit qu’en écartant les branches”. Encore faut-il descendre de voiture…

lettre-ouverte-Pocl

Les habitants : ils sont tenaces, courageux, pas berlauds pour deux sous, un peu taiseux sans doute, mais quand ils vous ont ouvert leur porte et accueilli, ils ne la referment pas. Leurs ancêtres étaient charbonniers (de bois) et vivaient dans des culs-de-loup, bûcherons; laveuses (à la main avec battoir et cabasson),agriculteurs, ouvriers agricoles, vignerons (vous ne dédaignez pas sans doute le vin de Menetou !).

Les paysages : ce sont des forêts, des étangs, des bouchures, des arbres aux essences variées. Oh le Berry en automne… Ses bois sont un havre pour les cerfs, les chevreuils. Si vous n’avez pas vu à quatre heures du matin les chevreuils qui paissent dans un champ, vous n’avez rien vu de beau, de tendre…

La terre du Berry. Le sol fournit depuis longtemps la terre des potiers de la Borne, ce petit village où il doit faire bon vivre. Et la région que vous voulez saccager s’appelle le “Pays fort”, ce n’est pas pour rien.

Le Berry : c’est un territoire fait tout entier de nature préservée, et vous voudriez nous priver de ce fourmillement de vie ? Les mânes d’Alain Fournier, Jean-François Deniau, Juliette Darle, vont en trembler.

Alors sortez de vos bureaux, oubliez vos statistiques, ouvrez les yeux : il y a des alternatives au POCL. Abandonnez ce projet, et les berrichons vous régaleront à votre passage d’un petit verre de Menetou et d’un petit morceau de Chavignol. Vous ne le regretterez pas.

Merci pour la nature, merci pour le Berry.
Nicolle Verdière-Rhodes.

Le projet de POCL qui se ferait au détriment du réseau et des trains “normaux”, est un de ces grands projets impressionnants, coûteux et pas toujours efficaces dont nos gouvernants ont le secret. Son tracé dévastateur dans le Sancerrois et le Pays fort, détruit aussi l’image un peu idéale du Berry que s’en font de nombreuses personnes. Passéisme ? Sans doute, mais pas seulement, car limage culturelle et touristique de notre région serait changée par la présence du POCL. Pensez-vous, comme Nicolle, que les grands projets qui bousculent notre quotidien sont décidés par une “élite” ignorante et sans âme ?


>  Lire dans gilblog. 

Non au POCL. Même en été !   >>> Lien.
Le nouveau TGV POCL dans le Sancerrois ! ?  >>> Lien.
Pour Le Berry, il n’existe qu'un seul train !  >>> Lien 
Oui au TGV, mais pas chez moi !  >>> Lien.

LGV. L’AVEC écrit une lettre ouverte à Yves Fromion.  >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.