Non au POCL. Même en été !

Non-au-Pocl-LaBorne-2

Avant toute chose, sachez que POCL (qui signifie Paris-Orléans-Clermont-Lyon) est le nom du projet de TGV qui passera (peut-être) dans le Cher. Et, plus précisément en Pays Fort/Sancerrois. Là, je devine que ça commence à en titiller certains, et surtout ceux qui cliqueront sur la carte du tracé ! Et, quand on connaît la situation des transports régionaux, on se dit que la priorité n’est pas un TGV (qui ne s’arrêtera même pas à Bourges), mais des transports ferroviaires au niveau des besoins des voyageurs. C’est en tous cas l’avis de nombreux habitants du Cher, et celui de l’association “Non au POCL, Oui aux alternatives”.

“Non au POCL” n’a pas pris de vacances et a fait campagne tout au long de cet été dans une dizaine d’événements et fêtes populaires du Cher nord. Banderoles, informations, discussions, étaient au rendez-vous, et la pétition a rassemblé sept cents signatures de plus, ce qui fait au 15 septembre un total de quatre mille cinq cents. 

C’est ainsi qu’on a pu rencontrer les bénévoles de l’association à la pucerie de la Borne des 14 et 15 août, au Forum des associations à Sancerre, à la foire aux fromages de Vailly sur Sauldre, aux fêtes de Sury en Vaux et Menetou Ratel, le 23 août à la brocante de Morogues, et à la Tour de Vesvre …etc.  Le dernier événement retenu pour clore cette liste, est le salon Alternatiba à Orléans, le 19 septembre.

trace-POCL

Interrogée par gilblog, Danie Rozier-West (membre de l’association) souligne qu’un véritable aménagement du territoire n’est pas le principal objectif de la SNCF, car la grande vitesse ferroviaire n’est rentable que si elle dessert des bassins de population importants, sans arrêts intermédiaires et avec des fréquences de passage les plus élevées possibles. Le projet n’est donc qu’un “Paris-Lyon bis” et non un Paris-Orléans-Clermont-Lyon.
Notre position ne se résume pas à un non, ajoute-t-elle. Pour nous, la priorité va à la modernisation des lignes existantes, ce qui représente des investissements dix fois moins coûteux pour des résultats plus rapides (cinq ans au lieu de vingt-cinq ans). Notamment, la mise en œuvre de nouvelles technologies ferroviaires : TGV pendulaires, TGV Coradia, TGV à double niveau, signalisation ERTMS… Ces actions auraient des retombées immédiates sur l’économie et le tourisme. Elles assureraient la sauvegarde des paysages et de la qualité de vie en milieu rural.
Et Danie Rozier-West précise que les actions de cet été sont le prolongement d’une initiative de juin dernier. En effet, le 27, l’association écrivait aux maires des quatre cents communes concernés par le tracé du projet pour les mettre en garde, eux et les habitants. Voici quelques extraits de ce courrier :

“Ce projet, qui n’apporte aucun bénéfice aux communes impactées, sera source de préjudices environnementaux, économiques, sociaux et humains. Nous nous sommes donné pour objectif  d’alerter les populations des dangers encourus.
Notre association “Non au POCL, Oui aux alternatives” demande l’abandon immédiat et définitif du POCL, condition indispensable pour le maintien et la modernisation des lignes ferroviaires existantes, dans le cadre d’un aménagement réel et équitable du Centre de la France. Ces solutions présentent l’avantage d’être moins coûteuses et réalisables dans un avenir plus proche.
Se lancer dans ce projet de rénovation est enthousiasmant à la fois pour nos régions rurales et pour les villes de Vierzon et Bourges, qui pourront être désenclavées sans attendre, et sans les désillusions catastrophiques que subissent actuellement les villes situées sur le tracé de la LGV en construction Tours-Bordeaux.
Il y a urgence à agir car, depuis plusieurs mois, les impacts négatifs d’un tel projet sur l’économie locale se sont déjà fait ressentir dans l’immobilier.
Il est apparu, lors de nos différentes rencontres avec les maires des communes du Pays- Fort et du Sancerrois, ainsi qu’à notre réunion publique du 6 juin 2015, un manque évident d’informations des citoyens que vous administrez. Aussi nous sollicitons de votre part le vote d’une motion en conseil municipal pour réclamer au gouvernement :
L’abandon immédiat et définitif du POCL au profit de la rénovation des lignes existantes.
La communication du dossier complet et mis à jour afin que vous puissiez en informer vos administrés.
Nous attirons votre attention sur le fait que le POCL, quel que soit son tracé, est une ligne LGV exclusivement réservée à la seule technologie TGV, que ses impacts désastreux sont les mêmes partout et qu’il n’est nulle part la réponse aux besoins de nos territoires.

Et “Non au POCL” conclut avec ces mots : Nous ne voulons pas pour les autres ce que nous ne voulons pas pour nous”.

> Illustrations, de haut en bas : Bénévoles de “Non au POCL” à La Borne le 15 août. Carte du tracé : cliquez sur l’image pour l’agrandir.

> Le site web de l'association "Non au POCL". >>> Lien.
Association "Non au POCL" Mairie de Jars. Route de Sury-ès-Bois. 18260 Jars.
Courriel : contact@non-au-pocl.fr
>  Lire dans gilblog.
Le nouveau TGV POCL dans le Sancerrois ! ? >>> Lien.
Pour Le Berry, il n'existe qu'un seul train ! >>> Lien
Oui au TGV, mais pas chez moi !  >>> Lien.

LGV. L'AVEC écrit une lettre ouverte à Yves Fromion. >>> Lien.
> Le rapport de la Cour des comptes : La grande vitesse ferroviaire : un modèle porté au-delà de sa pertinence. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.