La compassion sélective des professionnels de l’info.

Précédent
mousson2017


Depuis deux mois, une mousson aux proportions historiques frappe le Népal, le Bangladesh, le Pakistan et l’Inde. À ce jour, près de mille deux cents personnes ont été tuées par les inondations et les glissements de terrain dans trois de ces pays, et des millions d’autres ont dû quitter leur maison. Des pluies diluviennes s’abattent sur certaines régions de l’Afrique. Plus de cent mille africans ont dû fuir leur foyer à cause d'inondations dans le sud-est du Nigeria, des milliers de maisons ont été englouties par les eaux. 

Mais la télévision française n’informe que sur l’ouragan au Texas (qui a fait plus de trente morts et plus de trente mille sinistrés, tout de même)… On se demande pourquoi cette compassion sélective ? L’autre soir au 19/20 de la 3, les sujets étaient : les inondations de Houston, l’anniversaire de la mort de Lady Di, la disparition de la petite Maëlys, les difficultés d’un éleveur de volailles, la réduction de la fiscalité des entreprises, le canyoning en Corse, et les orages en France….

Un texan vaudrait-il plus qu’un bangladais, un népalais, un indien, un ougandais ou un nigérian ? 

Les directeurs de rédaction ont-ils décidé que nous ne sommes pas assez adultes pour apprendre ça ? Qu’il faut épargner nos faibles esprits ?

Sans doute préfèrent-ils que leurs journalistes ignorent les dépêches de l’Agence France Presse ou les articles de grands journaux étrangers ? Alors qu’ils n’ont que ce mot à la bouche, peut-être ont-ils oublié cette fois de consulter les réseaux sociaux, ou Twitter ? 

En tous cas, pas question d’envoyer des équipes ou des reporters observer et enquêter sur place, ça coûterait de l’argent.… Alors ils décident d’acheter des images aux agences ou aux télévisions états-uniennes. Ça suffira.

Pendant que tombent les pluies diluviennes, que font les chroniqueurs, les experts et les commentateurs qui passent leurs journées sur les plateaux télé (à croire qu’ils se reproduisent entre eux), qui ne nous parlent jamais que des sujets autorisés ? À quoi bon ces tables rondes monotones où tous sont du même avis ? Pourquoi ces bavardages de café du commerce dont il ne sort aucun fait, aucun éclairage, aucune révélation ? 

À notre époque de “mondialisation” effrénée, où les chaînes de télévision relayées par les satellites se multiplient, il est vraiment paradoxal que certains s’arrogent le droit de faire disparaître un continent et des populations entières du paysage de l’information.

Cette façon de faire est une manière de désinformer qui montre le profond mépris des citoyens qui habite les responsables des médias.

Alors quand il s’agit de l’information sur ce qui se passe au Vénézuela, par exemple…   je ne vous fais pas un dessin.


> Sources. Réseau international. Alors que le monde entier a les yeux rivés sur le Texas…. >>> Lien. 
France 24. Après l'Inde, le Népal et le Bangladesh, le Pakistan victime des inondations. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.