Interdiction du plastique dans la capitale de l’Inde.

decharge-inde-bouteilles-plastiques

Quelques articles dont les titres laissent penser que l’Inde interdit le plastique dans tout le pays sont parus récemment. En réalité, l’interdiction s’applique à la capitale, New Delhi, une mégapole de dix millions d’habitants tout de même, et concerne tous les plastique jetables.

Ce n’est pas la première action de ce genre à Delhi. En 2009, le gouvernement avait interdit les sacs en plastique dans les hôtels, les hôpitaux, les centres commerciaux, les principaux marchés de fruits et légumes. Cependant, la mesure, efficace au début, n’avait pas fonctionné dans la durée.

Mais, faisant preuve d’opiniâtreté, le Tribunal National Green (NGT) a voté en Décembre 2016, une loi interdisant l’utilisation de tous les plastiques jetables dans toute la région de la capitale. Cette loi est entrée en vigueur le 1er Janvier 2017.

L’air est devenu irrespirable à New Delhi. Trois sites de traitements des déchets (Okhla, Gazipur et Bhalswa) utilisent des procédés de combustion du plastique destinés à produire de l’énergie, mais qui causent des taux importants de pollution atmosphérique. 

Les sites de traitement de déchets devront payer l’équivalent d’une amende supérieure à six mille euros en cas de pollution.
Les habitants de la capitale indienne ne pourront désormais plus utiliser ni sacs, ni couverts, ni verres en plastique. Personne ne sera dispensé de cette interdiction. Les commerçants qui jettent des ordures dans la rue devront payer une amende proche de cent quarante euros. 

L’interdiction du plastique et le zéro déchets ne sont pas des tentatives totalement nouvelles en Inde. Delhi a créé une interdiction de fabrication de sacs en plastique en 2010, et une société indienne a inventé des couverts comestibles pour les repas sur le pouce. Des villes comme Vasco, à Goa, ont mis en place un plan ‘zéro déchet’ en 2003. Ailleurs, on envisage des méthodes pour remplacer les sacs et autres objets en plastique. Les sacs en papier pourraient servir de substitut, le développement des sacs en tissu, encore rares en Inde, semble aussi une solution potentielle.

Aux yeux des écologistes, il n’y a pas de temps à perdre. L’Inde (qui utilise environ dix millions de sacs plastiques par jour), et quatre autres pays asiatiques sont les plus grands pollueurs de plastique dans le monde. Ils sont responsables d’environ 60 % des huit millions de tonnes de plastique jetés dans les océans chaque année.


> Sources. Owdin.live. L’Inde bannit complètement les produits plastiques jetables. >>> Lien.  
Radio VL International. L’Inde interdit le plastique dans la capitale. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.