Quatre mots d’architecture.


Florence-coupole-Santa-Maria-del-Fiore

Le Printemps, boulevard Haussmann à Paris est coiffé d'un dôme remarquable. En effet, la coupole du magasin édifiée en 1924 est inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques. Mais entre dôme et coupole, y a-t-il une différence ? Et Pour chevet et abside, est-ce la même chose ?

> Dôme et coupole.

Ces deux termes, souvent employés l’un pour l’autre sont devenus synonymes. Toutefois, il existe une nuance liée à leurs étymologies.

Le nom masculin "dôme" est emprunté à l’ancien provençal doma "toit en forme de coupole". Il désigne l’ouvrage en forme de demi-sphère reposant sur une base circulaire, polygonale ou elliptique, et surmontant un édifice : Le dôme de l’hôtel des Invalides à Paris est surmonté d’un lanternon ajouré culminant à cent sept mètres.

Le nom féminin "coupole" est emprunté de l’italien cupula, diminutif de cupa "cuve", par assimilation à une cuve renversée. Il désigne la voûte, la partie concave d’un dôme vu de l’intérieur (et par extension, le dôme lui-même) : La coupole de l’hôtel des Invalides est décorée d’une grande fresque peinte par Charles de la Fosse.

Pour mémoriser : Un dôme est une forme de toiture en demi-sphère, qui couvre un monument civil ou un édifice religieux, abritant une coupole.

Remarque. La Coupole désigne par métonymie *, l’Académie française (les académiciens siègent sous la coupole de l'Institut de France). Dans cette acception, le mot "Coupole" s’écrit avec une majuscule.

>  Chevet et abside. 

Une nuance distingue ces deux mots devenus synonymes :

Le nom masculin "chevet" vient du latin capitium, issu de caput "tête". Il désigne la partie d’une église qui se trouve à la tête de la nef, derrière le maître-autel et par laquelle se termine le chœur. Le chevet de la cathédrale de Bourges compte cinq chapelles.
Le nom de "chevet" désigne particulièrement le chœur vu de l’extérieur.

Le nom féminin "abside" vient du latin absida et du grec hapsis qui signifie "voûte". Il désigne l’extrémité d’une église (arrondie ou polygonale), située derrière le chœur. Exemple : la crypte de la cathédrale de Bourges est située sous l’abside.

> * La métonymie est une figure par laquelle on désigne le contenu par le contenant, le tout par la partie,  etc. (par exemple : "boire un verre", signifie boire le contenu du verre).


> Merci à l'association "Défense et promotion de la langue française – délégation du Cher". DLF18  Les Thébaults  18510 Menetou Salon. 06 17 29 12 70.  courriel : dlf18@hotmail.fr  site Internet  http://www.langue-francaise-cher.fr/

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.