Jean-François Copé gagne le prix de la "Carpette anglaise"  !

Cope-drapeau-USA-200

Le 15 décembre dernier, Jean-François Copé (membre du club Le siècle, Président du groupe UMP à l'Assemblée nationale et Secrétaire général de l'UMP), a été récompensé par le prix de la Carpette anglaise, un comble pour un gaulliste ! Le prix de la Carpette anglaise distingue ceux qui ont montré le plus d'acharnement à promouvoir l’anglo-américain au détriment de la langue française, et se fiche de l'appartenance politique. Il faut savoir en effet que François Hollande, sélectionné lui aussi, a failli battre Jean-François Copé de justesse et que Martine Aubry a été "récompensée" en 2010, ce qui démontre l'impartialité du Jury !

Le prix de la Carpette anglaise est un prix parodique qui distingue les déserteurs de la langue française membres de "l'élite" nationale qui ajoutent à leur incivisme linguistique, un comportement de soumission à la langue et à la pensée anglo-saxonnes.

L’académie de la Carpette anglaise s’est réunie le 15 décembre 2011. Au deuxième tour de scrutin, par huit voix sur douze, le prix de la Carpette anglaise 2011 a été décerné à Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, qui veut imposer l’usage de la langue anglaise de la maternelle aux grandes écoles. Jean-François Copé veut faire de la télévision publique en anglais aux heures de grande écoute (avec sous-titres en français) c'est au programme de son parti et de la prochaine élection présidentielle (article disponible en ligne, intitulé "Les Français must speak english" du 3 février 2011). 

Parmi les autres sélectionnés (sélectionnés et pas "nominés") : François Hollande pour ses maillots “H is for hope” - Paul Delevoye, ancien Médiateur de la République, pour son rapport sur le “burn out” de la société française - Luc Chatel pour ses anglicismes répétés et pour l’annonce de l’obligation d’apprendre l’anglais (seule langue étrangère possible) à la maternelle dès l’âge de trois ans - Pierre Tapie, président de la Conférence des Grandes Écoles, qui veut faire de l’anglais la langue principale de notre enseignement supérieur, y compris pour les étudiants français ! 

Comme on le voit, le choix était difficile !

Le jury, présidé par Philippe de Saint Robert (président de l’Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française), était composé d'écrivains et de représentants d'associations agissant pour notre langue. Parmi les représentants du monde littéraire citons : Hervé Bourges, Benoît Duteurtre, Angelo Rinaldi (de l'Académie française), Christine Clerc, Anne Cublier, Paul-Marie Coûteaux, Claude Duneton, Alain Gourdon, Yves Frémion (pas Fromion) et Dominique Noguez. Les associations membres de l'académie sont : l'Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Défense de la langue française (DLF) et Le Droit de comprendre (DDC).

La Carpette anglaise fait des émules en Italie. L'Italiano zerbino della lingua inglese a été remis le 13 mai 2009 à Rome à Francesco Profumo, recteur du Pôle polytechnique de Turin, pour avoir discriminé les étudiants italiens qui souhaitent étudier dans leur langue nationale. Francesco Profumo a supprimé plusieurs cours universitaires en italien en les remplaçant par l’équivalent en langue anglaise, et il a mis en oeuvre une politique systématique de frein à l’apprentissage de la langue italienne, avec une exemption totale des frais universitaires pour les cours en anglais.

> Mais qui sont les autres lauréats du prix de la carpette anglaise, me direz vous ? Les voici depuis 1999 jusqu'à  2010.

2010 : Le prix a couronné Martine Aubry (premier secrétaire du Parti socialiste), et ses conseillers en communication, pour leur recours systématique à des slogans anglo-saxons. Rappelez vous "le care", non seulement ça ne veut rien dire, mais c'est aussi de la langue de bois en franglais. Une performance !

2009 : Le lauréat était Richard Descoings, directeur de l’Institut d’études politiques de Paris, pour imposer des enseignements uniquement en langue anglaise dans certaines filières proposées et pour correspondre en anglais avec le lycée français de Madrid. 

2008 : Ce fut Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour avoir déclaré que le français était une langue en déclin et qu’il fallait briser le tabou de l’anglais dans les institutions européennes.

2007 : Le prix de la Carpette fut pour Christine Lagarde, ministre de l’Économie et des Finances qui communiquait avec ses services en langue anglaise. Elle fut apostrophée avec brio par le député Jean-Pierre Brard à l'assemblée Nationale, et comble de l'ironie... en anglais (bien sûr c'était fait exprès).

2006 : Le Conseil constitutionnel était distingué pour "ses nombreux manquements à l'article 2 de la constitution qui dispose que la langue de la République est le français" et pour avoir  "déclaré conforme à la constitution le protocole de Londres sur les brevets, permettant ainsi à un texte en langue anglaise ou allemande d'avoir un effet juridique en France." 

2005 : La suprême récompense est pour France Télécom, opérateur de téléphonie présidé par Didier Lombard, pour la mise en place de services et produits aux dénominations anglaises ("Business Talk, Live-Zoom, Family Talk..."). Yves Daudigny, président du conseil général de l'Aisne a manqué le prix de peu avec sa campagne publicitaire en anglais "L'Aisne, it's Open !".

2004 : Victoire à Claude Thélot, président de la Commission du débat national sur l’avenir de l’école, pour avoir considéré "l’anglais de communication internationale" comme un enseignement fondamental, à l’égal de la langue française, et avoir préconisé son apprentissage par la diffusion de feuilletons américains en VO sur les chaînes de la télévision française.

2003 : Le gagnant est le Groupe HEC, dont le directeur général, Bernard Ramanantsoa, a déclaré en décembre 2002 : "Dire que le français est une langue internationale de communication comme l’anglais prête à sourire aujourd’hui".

2002 : Le prix de la Carpette récompense Jean-Marie Colombani, directeur de la publication du Monde qui publie sans la moindre réciprocité, et à l’exclusion de toute autre langue, un supplément hebdomadaire en anglo-américain tiré du New York Times.

2001 : Prix de la Carpette anglaise à Jean-Marie Messier, PDG de Vivendi Universal, pour avoir systématiquement favorisé l’anglais comme langue de communication dans ses entreprises.

2000 : Mention spéciale à Alain Richard, ministre de la Défense, pour avoir obligé les militaires français à parler anglais au sein du Corps européen alors qu’aucune nation anglophone n’en fait partie ! 

1999 : Le premier bénéficiaire du prix de la Carpette anglaise a été Louis Schweitzer, PDG de Renault, pour avoir imposé l’usage de l’anglo-américain dans les comptes rendus des réunions de direction de son entreprise. Il devançait d'une courte tête Claude Allègre, sélectionné pour avoir déclaré à La Rochelle, le 30 août 1997, "Les Français doivent cesser de considérer l’anglais comme une langue étrangère".

> Pourquoi la Carpette anglaise ? Dans un communiqué vigoureux, les associations fondatrices expriment leurs raisons. Extraits.

"Le recul du français, symbole de la négation de la diversité linguistique, s'accélère chaque jour dans nos entreprises, nos écoles, nos universités, notre recherche scientifique, notre commerce, nos services publics, nos administrations et dans les institutions européennes au profit de la "langue unique", sous les coups de la mondialisation financière, économique et culturelle.

Ces coups sont assénés chez nous par quelques potentats ou petits marquis, chefs d'entreprise, affairistes, "hauts" fonctionnaires...

L'anglais de bazar qu'on veut nous imposer va souvent de pair avec la malbouffe et le modèle social cher à Wall Street, son cortège d'injustice et de dévastations.

L'heure de la résistance en France, en Europe et dans le monde entier à l'impérialisme de la langue unique a sonné. Nous ne sommes pas tous des veaux : il est temps d'organiser la résistance de la langue française, comme le font d'autres Européens pour leurs propres langues. En bradant votre langue, on brade vos emplois, votre culture, votre avenir !"

> Sources. 

Wikipedia  http://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_de_la_Carpette_anglaise

Défense de la langue française : http://www.langue-francaise.org/Articles_Dossiers/Carpette_2011.php

Avenir de la langue française : http://www.avenir-langue-francaise.fr/

Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française : http://www.asselaf.fr/

Le droit de comprendre : http://droit-de-comprendre.perso.neuf.fr/index.php

CO.U.R.R.I.E.L : http://www.courriel-languefrancaise.org/

L'article de Jean-François Copé "Les Français must speak english" : http://www.slate.fr/story/33579/francais-anglais-langues-etrangeres-ecole

> Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.