Hé ! - Eh ! - Hé bien ! - Eh bien ! 

Jacques-Vendroux-web

Lu dans une page de commentaires à propos de "La langue française malmenée par les journalistes" (AgoraVox). "Parmi les sujets d’agacement je dois citer ces commentateurs sportifs qui usent et surtout abusent de la locution "eh bien" employée en milieu de phrase ; le champion toutes catégories en est le petit-neveu de De Gaulle Jacques Vendroux : j’ai compté jusqu’à une douzaine de "eh bien" dans une intervention de une minute et demie. Redoutable à écouter" ! D'autres journalistes, animatrices et animateurs de la radio et de la télévision, participent à la compétition et nous gratifient, eux aussi, de rafales de "eh bien"....

L’interjection "Hé" est utilisée seule ou en combinaison avec d’autres termes, et toujours avec un point d’exclamation :

– Pour attirer l’attention, interpeller : Hé ! - Hé ! l’ami  ;

– Pour exprimer la mise en garde, l’étonnement, la pitié, le regret, etc. : Hé ! attention ! - Hé ! vous voilà ? - Hé ! pauvre ami, que je vous plains ! - Hé ! qu’ai-je fait ? 

Lacigale-et-lafourmi

– En répétition, pour marquer une sorte d’adhésion gourmande, de complicité, parfois railleuse ou ironique : Hé, hé ! je veux bien ;

– En combinaison avec "quoi", avec "oui", pour renforcer une question, une réponse : Hé quoi ! vous êtes toujours là ? - Hé oui ! la voiture est en panne.

L’interjection "Eh", peut également être  utilisée seule ou en combinaison pour former des locutions interjectives :

– Pour attirer l’attention, lancer un appel, un avertissement : Eh ! vous là-bas ! - Eh ! l’ami  - Eh là ! faites attention ! 

– Pour exprimer la surprise, l’admiration ou l’indignation : Eh ! que se passe-t-il ? - Eh ! quelle bonne nouvelle ! - Eh quoi ! vous, agir de la sorte !

– En répétition, dans le cours d’une conversation, pour exprimer un sous-entendu, généralement ironique ou grivois : Eh, eh, eh !

– En combinaison avec "oui", avec "non", pour renforcer une assertion, une réponse : Eh oui ! Eh non ! 

Les formulations "Et oui !"  "Et non !" sont fautives.

"Hé bien", est une locution vieillie qui n’est plus utilisée.

"Eh bien", combinaison de "Eh" avec "bien", est une interjection utilisée : 

– Pour renforcer un ordre : Eh bien, dansez maintenant ! 

– Pour exprimer un acquiescement résigné : Eh bien, oui ! j’ai été contraint de le faire ;

– À la forme interrogative, pour solliciter une réponse, une explication : Je vous ai proposé un marché. Eh bien ?

La formulation "Et bien" est fautive.


> Association "Défense et promotion de la langue française – délégation du Cher". DLF18  Les Thébaults  18510 Menetou Salon. 06 17 29 12 70.  Courriel : dlf18@hotmail.fr  site web  http://www.langue-francaise-cher.fr/

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.