Faut-il dire américains ou états-uniens ?

americain-etasunien-image

En français, le nom des habitants des États-Unis est, selon l'usage le plus courant et dans l'administration, "Américain". Mais ce terme peut aussi désigner l'ensemble des habitants du continent américain, aussi d’autres dénominations existent. États-unien est notamment employé en langue française pour distinguer les habitants des États-Unis des autres habitants du continent américain. 

L’origine de l’adjectif "américain" est simple. L’union de treize colonies britanniques d’Amérique du Nord pour former les États-Unis d’Amérique en 1776, a entraîné l’utilisation du nom United States of America. Rapidement, les habitants ont pris l’habitude de tronquer ce nom trop long et de dire simplement America ou United States. Et ils se sont désignés comme étant des "americans", d’où la traduction "américains".

Pourtant, les personnes qui vivent en Bolivie, au Chili, au Brésil, en Guyane, au Mexique, en Jamaïque, au Canada ou en Uruguay sont aussi des américains, puisqu'ils habitent le même continent. Mais ceux qui habitent les États-Unis se sont accordés en quelque sorte l’exclusivité de l’adjectif "américain". Cet usage déjà répandu par la presse et la littérature a été amplifié par l'énorme diffusion du cinéma, du spectacle et des médias produits par les États-Unis depuis la deuxième guerre mondiale. 

Dans l’usage, l’adjectif et le nom "américain" peuvent aussi bien désigner quelqu’un ou quelqu’un qui vient de l’Amérique ou des Amériques, que quelqu’un ou quelque chose qui vient des États-Unis d’Amérique. Cependant américain "colle" davantage aux États-Unis, si bien qu’on dit parfois "panaméricain" pour faire référence à l’ensemble du continent.

Mais on emploie de plus en plus souvent états-unien pour distinguer les citoyens des États-Unis des autres américains du continent, et notamment sur l'impulsion de la communauté francophone québécoise. Cet usage permet d'être plus exact, surtout lorsqu'on aborde les thèmes politiques, économiques ou artistiques et que l'on veut attribuer une origine nationale précise à une déclaration gouvernementale, à un fait, ou pour  situer un auteur, par exemple. 

La première apparition de états-unien dans un dictionnaire remonte à 1961, dans le Grand Larousse encyclopédique, et c’était sous une forme soudée, étatsunien. Depuis, la forme soudée a parfois perdu la lettre t que l’on trouve à la fin du mot état, ce qui donne : étasunien. On a même déjà vu "étazunien" avec un drôle de z au milieu du mot ! 

États-unien figure dans le dictionnaire Flammarion édition 2000. États-unien et sa variante étasunien figurent dans le Petit Robert 2009 qui mentionne une attestation depuis 1955. Les deux variantes figurent aussi dans le dictionnaire en ligne reverso. 

Pour l'Académie française, qui n'a pas encore débattu de cette question, "la forme états-unien (attestée depuis une cinquantaine d'années), est la seule admissible. Ce terme (comme adjectif et comme nom) présente l'avantage d'être plus précis qu'américain".

Le site www.langue-fr. préfère écrire états-unien, qui porte la marque de son étymologie, et semble mieux adapté pour cette raison. C'est aussi l'usage qui semble le plus fréquent.

Américain ou états-unien, vous avez le choix.

>> Sources : Wikipedia

Langue.fr http://www.langue-fr.net/spip.php?article149

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.