“Les Forçats de la faim”, le nouveau roman de Léandre Boizeau.

Les forçats de la faim

Co-fondateur du magazine La Bouinotte, journaliste, conteur, Léandre Boizeau est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, romans et récits dont le cadre se situe dans notre région. Il agit aussi avec passion pour la révision du procès Mis et Thiennot et a publié “Ils sont innocents ! L’affaire Mis et Thiennot”. Il n’est donc pas étonnant que cet homme au caractère généreux s’intéresse aux émeutes de la faim en Berry.

Les dernières émeutes de la faim en France ont eu lieu en Berry, dans l’Indre exactement, en 1847. Le coût de la nourriture, la maladie de la pomme de terre, la spéculation sur le blé,et le chômage saisonnier avaient aggravé les conditions de vie misérables du petit peuple des villages, journaliers agricoles et artisans. La colère éclate, on se révolte contre les prix, les profiteurs, les usuriers, les propriétaires intraitables. La population de trente-cinq villages de l’Indre, dont Buzançais, participe à ces émeutes. La répression est féroce : deux cents arrestations, trois condamnés à mort exécutés à la guillotine, de nombreuses peines de travaux forcés au bagne. C’est dans notre région que se déroulent ces événements qui ne sont pas un chapitre glorieux de l’histoire de France…

Des personnalités de l’époque (et non des moindres), comme George Sand, Gustave Flaubert, Victor Hugo, Karl Marx (“La lutte des classes en France”), réagissent, mais la “Justice” de l’époque est impitoyable…

Comme tous ces pauvres gens (sauf un) étaient illettrés, aucun d’entre eux n’a écrit ses mémoires pour témoigner. Et l’histoire “officielle” a curieusement  ignoré leur destin. Tout serait tombé dans l’oubli si Yvon Bionnier, n’en avait pas fait le sujet d’une thèse d'histoire et d'un livre : “Les émeutes de la faim de 1847 dans l’Indre” (réédité par les éditions de La Bouinotte).

Leandre-Boizeau-portrait

Et voilà que Léandre Boizeau publie maintenant “Les Forçats de la faim — Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne”. Pour ce livre, l’auteur a choisi le genre du récit romancé plus propice à la liberté d'écriture et d’expression, un genre mieux adapté aussi à la lecture par un large public. Dans le roman de Léandre Boizeau nous suivons pas à pas le parcours de quatorze des malheureux condamnés. Jusqu’à l’échafaud pour trois d’entre eux, jusqu’à la Centrale de Fontevraud pour une mère de famille et un vieillard, jusqu’au bagne pour les autres.
Et que sont devenus ces condamnés au bagne ? C'est à cette question que l’auteur s'attache. Léandre Boizeau : “Je suis donc parti à la recherche de ces hommes et ce que j'ai trouvé m'a parfois glacé d'effroi. Dès lors, comment rester insensible à leur sort? Comment ne pas être écœuré par tant d'incurie judiciaire, d'indigence administrative et de lâcheté politicienne réunies ? Comment traduire au mieux les sentiments d'injustice et de révolte qui vous agitent devant un tel désastre? Oui, comment” ? 

Dans cette série d’épreuves, un homme va se révéler. Notre héros se nomme Jean-Baptiste, c’est un jeune maçon qui ne perdra jamais espoir, toujours animé par une farouche envie de vivre libre. C'est l'histoire de cette vie volée, de tous ces destins brisés, que Léandre Boizeau met en lumière dans ce roman captivant et poignant. En résumé, voilà une histoire émouvante inspirée de faits réels, et qui relate des vérités qui ont marqué notre histoire et qu’il était essentiel de rappeler à tous.

Pour son roman, très documenté, Léandre Boizeau a consulté les Archives de l'Indre, du Maine-et-Loire, de la Marine de Rochefort et de Brest et les Archives Coloniales d'Aix-en-Provence. Des annexes et des documents inédits ainsi qu’un complément d’enquête de Yvon Bionnier enrichissent l’ouvrage.


> “Les Forçats de la faim - Buzançais, Rochefort, Brest, Cayenne”   Par Léandre Boizeau. Éditions La Bouinotte. Un livre broché de 256 pages. Format 15 x 21 centimètres. Prix 19 euros.

> Lire aussi dans gilblog. Les émeutes de la faim de 1847 dans l'Indre, d'Yvon Bionnier.    >>> Lien.


> Parmi les ouvrages de Léandre Boizeau. Le cercle des beloteurs disparus. La traque: la triple évasion de Fontevrault. Bons baisers de Bourduche. Au bonheur tranquille: Joyeuses chroniques du monde rural. A l'autre bout du quai. Les Chemins de l'espérance. Un goût de sucre et de miel. Ils sont innocents ! Thiennot: L'homme qui hurlait son innocence. Villemont: Braco de Légende. Manuel de survie à l'usage des 50 ans et plus. Le cercle des beloteurs disparus. Tous ces ouvrages aux éditions de La Bouinotte. En vente dans les bonnes librairies, en VPC chez l’éditeur >>> Lien , Fnac, Amazon  …etc.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.