Le nouveau Quim Vargas : “Un Byrrh rondelle ne fait pas le printemps”.

bourges-detective-2Couverture-un-Byrrh-rondelle-ne-fait-pas-le-printemps

Après "La Mégère portait des gants Mapa",“Chromes et Châtiments”, “Savez vous planter les sous” et d’autres aventures frappadingues de Quim Vargas, voici “Un Byrrh rondelle ne fait pas le printemps”, une nouvelle enquête déjantée du désormais célèbre détective berrichon.

Avec Quim Vargas retrouvez le grand Léon, sa Harley Davidson (avec son moteur qui chauffe pépère), la secrétaire Brenda Lee aux formes voluptueuses (que dissimule mal sa Remington), le commissaire Lapoudre, le brigadier Poiloc, le docteur Tomate Ricard et une kyrielle de personnages du même acabit.

J’ai déjà écrit et ré-écrit dans gilblog, que Quim Vargas est tombé tout petit dans le bain où Frédéric Dard, Pierre Dac et Furax ont pataugé dans leur tendre enfance. Eh bien, je re-re-confirme, la potion magique n’est pas éventée, et la dinguerie est encore une fois au rendez-vous dans ce polar loufoque.

De plus en plus égal à lui-même, le détective privé berruyer nous entraîne, dans une enquête effervescente où les mésaventures croustillantes succèdent aux  scènes torrides, ponctuées de rebondissements inattendus. Le tout emballé dans les calembours, l’argot du quotidien, les expressions bin d’cheu nous, qui s’entrechoquent à chaque paragraphe…

Je parie que ça fait un bail que vous n’avez pas dévoré un bouquin comme çui là. Et si vous avez le cérébral qui congestionne et la matière grise qui émulsionne. Si on vous fait un IRM de la coupole et que l’radiologue se croit devant l’écran de contrôle d’un aiguilleur du ciel de Roissy à l’heure de pointe  …vous êtes arrivés à bon port, vous êtes prêts à démêler les fils d’une nouvelle énigme avec Quim Vargas.

Alors, adieu les romans policiers poussiéreux et guindés, les mystères cent fois ressassés, les mêmes cadavres dans les mêmes placards, les toiles d’araignées qui ne font plus froid dans le dos… Quim Vargas déboule dans les librairies berrichonnes, de France et de Navarre et tsunamise tout ! 

Et pour conclure, suivez ce conseil de l’auteur et parlez en à vos copains. Si vous n’en avez pas, parlez-en au bistrot. Si vous êtes muets, faites des signes. Si vous êtes muets et manchot, avec un bec de lièvre et cul de jatte, ne vous fatiguez plus à gesticuler dans tous les sens et offrez le à votre famille, aux amis de vos amis, qui sont aussi vos amis, ou bien emballez le bouquin dans un papier cadeau, faites un nœud et offrez-le quand vous serez invité à une soirée. Ça vous fera faire des éconocroques. Bien nettoyé, il peut resservir !


> Quim Vargas. “Un Byrrh rondelle ne fait pas le printemps”. Best Seller éditions. Un livre broché de 252 pages. Format poche, 11X18 centimètres. Prix 9,90 euros. En librairies, Cultura, Fnac, etc.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.