“Le gang de la clé à molette” ou les pirates de l’écologie !

Le-gang-de-la-clef-a-molette

Voici une réédition en poche dans une nouvelle traduction, du roman “culte”, déjanté et jubilatoire d’Edward Abbey. À la fois polar et roman d’aventure haletant “Le Gang de la clé à molette” qui prône l’éco-sabotage et l’insoumission, a rencontré deux millions de lecteurs depuis sa parution en 1975. Ce fantasme de la destruction de l’œuvre des méchants tout à fait réjouissant est le livre qu’il vous faut pour égayer la rentrée !

Un jour de 1955, des industriels et l’État décident de sacrifier l’immense Glen Canyon, le plus beau de tous les canyons de l’Ouest américain, où coule le Colorado. On va construire un barrage, puis on engloutira sous les flots trois cents kilomètres de ravins et de criques accidentées, de falaises vertigineuses, de roche rouge brûlant sous le soleil, de bancs de sable immaculés, pour créer le plus grand réservoir d’eau des Etats-Unis. Tout ça pour fournir Las Vegas et les vallées arides de l’ouest en eau et énergie électrique. Ce réservoir d’eau gigantesque c’est le “Lake Powell”. Et tout autour, une kyrielle de routes, de bases nautiques, de parkings, de supermarchés, de motels, d’aéroports.

edward-abbey-08 - copie

Une petite bande de types complètement frappés, avec une fille du même métal, inventent un nouveau concept : le terrorisme citoyen. Révoltés de voir le somptueux désert de l'Ouest défiguré par les grandes firmes industrielles, les quatre insoumis se battent contre la “Machine”.

Nos quatre branquignols vont affronter les représentants de l'ordre et de la morale qui se lancent à leur poursuite après chacun de leurs exploits. Ils vont tenter de les traquer dans le désert, mais sans succès. Évidemment, comme les meilleures choses ont une fin, ce ne sera pas tout à fait une “happy end”, mais la morale (subversive) sera sauve !

Un roman épique, insoumis et drôle, un polar écologique et une ode à la terre et à la désobéissance civile.
Un vocabulaire foisonnant, un flot d’images, de couleurs et d’expressions savoureuses, pour raconter les beautés de la nature et du désert. Comme dirigés par l’auteur, les végétaux les plus divers, les animaux, les minéraux, le soleil, participent au concert des éléments.
Mais Abbey est doué également d’un talent jouissif pour démonter, tailler, scier, démolir, saboter, anéantir la mécanique, les poteaux, les mines, les centrales et les accessoires qui polluent le désert….
Fantasme vengeur de la destruction du bétonnage, de l’électrification, de l’empoisonnement de la nature, ce roman est une dénonciation sévère du monde industriel, un hommage à la nature et un chant à la désobéissance civile. “Le Gang de la clef à molette” est un livre subversif à la verve tragi-comique sans égale, servi par une manière enthousiaste et amoureuse de raconter.

1-The-MonkeyWrench-gang

Bref, n’essayezs pas de faire la même chose que les personnages, mais délectez vous de ce roman qui ensoleillera votre rentrée !

> Après ses études universitaires Edward Abbey (1927-1989), a commencé à travailler comme “ranger” dans les parcs nationaux américains et notamment au parc national des Arches dans l'Utah. Cette expérience lui a inspiré un récit, “Désert solitaire“ publié en 1968. Il a publié de nombreux essais et huit romans dont certains ont été adaptés au cinéma et la télévision. Avant sa mort, il a demandé à être enterré clandestinement dans le désert par ses proches. Aujourd'hui, personne ne sait où se trouve sa tombe….

> Illustrations de haut en bas. 1/Couverture du livre édition française. 2/Edward Abbey. 3/Couverture d’une édition américaine illustrée par Robert Crumb.

> “Le Gang de la clé à molette” d’Edward Abbey (traduit par Jacques Mailhos). Éditions Gallmeister. Un livre broché de 487 pages. Format 18 x 12 centimètres. Prix 12 euros. En vente dans les bonnes librairies et à La Poterne, 41 rue Moyenne à Bourges.
“Le Gang de la clé à molette” existe dans une autre édition illustrée par Robert Crumb (!). Même éditeur. Un livre broché de 547 pages. Format 20,5 x 14,2 centimètres. Prix 25 euros.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.