Une tour verte à Bourges !

tour-verte+cathedrale-bourges

Bientôt une tour verte à Bourges ! Après avoir annoncé qu'il ne sera pas candidat aux prochaines municipales, Serge Lepeltier veut finir son dernier mandat de maire par un coup d'éclat ! Un projet grandiose vient de voir le jour dans le secret du bureau d'études  de l'architecte Jean-Paul Goujon : c'est une tour verte, éco-responsable et super écologique qui sera construite sur le site de l'ancienne Maison de la Culture (érigée sur la fameuse parcelle 515). 

La tour verte de Bourges, dont la silhouette n'est pas sans ressemblance avec la tour verte d’Édouard Loche pour la ville de Nantes, mesurera cent douze mètres de hauteur et aura une surface de planchers de quarante cinq mille mètres carrés au total. Elle sera plantée de neuf cents arbres et arbrisseaux, cinq mille arbustes et onze mille plantes au sol ce qui représente l’équivalent d’un hectare de forêt. Du travail pour les services municipaux des parcs et jardins en perspective ! 

Les sept ascenseurs seront propulsés par des moteurs utilisant comme source d'énergie les déchets de bois provenant de l'exploitation des forêts du département. Cette solution a été préférée aux panneaux solaires (désormais exclusivement importés de Chine), afin de favoriser et promouvoir l'économie locale.

lepeltier-goujon modifié-1

La répartition des surfaces sera faite par tiers, un tiers pour des appartements de standing, un tiers pour les bureaux d'une société d'armement du Quatar qui est sur le point de racheter Nexter, le dernier tiers de la surface sera consacré à des logements sociaux.

Le ministère de l'environnement par la voix de Delphine Batho a donné son aval au projet, mais dans un murmure et la plus grande discrétion. Les services des monuments historiques de la Région centre ont déclaré dans une lettre du Directeur régional André Turbot "ne pas vouloir cette fois s'opposer à l'érection de ce qui sera un audacieux emblème de Bourges, et un joyau du patrimoine architectural français du vingt et unième siècle"

Pour éviter que le chantier capote à nouveau à cause des fouilles, le bâtiment enjambera la zone litigieuse grâce à des pilotis, ce qui rendra possible le travail des archéologue sans interrompre le chantier. 

On avait sans doute trop vite oublié que la maire de Bourges a été ministre de l'Environnement. Ainsi, Serge Lepeltier veut quelque sorte "rattraper le coup" et offrir aux berruyers et aux touristes une tour monumentale et écologique qui mettra en valeur et protégera de sa masse imposante un site de thermes gallo-romains d'un intérêt exceptionnel. L'autre qualité de l'édifice est qu'il renverra le regard du spectateur vers la cathédrale Saint Étienne avec laquelle il dialoguera par delà les siècles. L'intérêt touristique de Bourges en sera très fortement dynamisé.

Interrogés au téléphone, le cabinet du maire et les services architecturaux très embarrassés par l'annonce prématurée de l'information, n'ont pas voulu confirmer ni faire de commentaires. Même réaction chez Jean-Paul Goujon, dont les collaborateurs indiquent toutefois que l'architecte a rencontré Serge Lepeltier plusieurs fois l'an dernier à titre de consultant pour les nouveaux plans de la nouvelle Maison de la Culture.

Prise de court, l'opposition municipale attend d'en savoir plus. Irène Félix confirme tout ignorer du projet.

D'autres, tels Joël Brochet et l'écrivain et philosophe écologiste Antoine Chinchard, sont opposés au projet. Antoine Chinchard (retiré maintenant à Ourouèr les Bourdelins) vient de déclarer à Radio Beu Berry : "Une tour végétalisée, bardée de panneaux photovoltaïques et surmontée d’éoliennes, à deux pas de la cathédrale, ça parait séduisant. Mais non, c’est comme un 4×4 électrique peint en vert ! C'est un monstre hybride et absurde, déguisé pour polluer en cachette, et inefficace par rapport aux enjeux énergétiques. En effet on ne peut pas construire de tours en terre, en bois, en paille, en déchets recyclés, au contraire, il faut du solide : du béton et de l’acier. Et la somme d’énergie consommée pour la construction et son fonctionnement sera considérable : transformation, transport et mise en oeuvre des matériaux, ascenseurs, éclairage, ventilations, déperditions en tous genres. Énergétiquement, la tour verte de Bourges sera un désastre".

Enfin, on lira avec intérêt l'interview que Serge Lepeltier ne manquera pas de donner au Berry Républicain du mardi 2 avril. Affaire à suivre....

> Remerciements. Si gilblog révèle aujourd'hui le contenu de ce dossier top secret/ultra confidentiel, c'est grâce au travail obstiné de l'insaisissable hacker et lanceur d'alerte Jacques de Lenguye, un des fondateurs du groupe et du site français Wiki l'X, qui s'est introduit dans l'ordinateur du cabinet d'architecture de Jean-Paul Goujon. Comme on peut le deviner, Jacques de Lenguye est un pseudonyme, n'en demandez pas plus

> Illustrations, de haut en bas : Mise en situation du projet de tour verte de Bourges. De gauche à droite : l'architecte Jean-Paul Goujon et Serge Lepeltier posant devant une vue de la tour verte.

> La Borne, 1er avril 2013.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.