Un tumulus celte à la Motte d'Humbligny !

motte-humbligny-tumulus

Photos, de haut en bas.

1/ Premieres fouilles du tumulus de la Motte d'Humbligny.

2/ Le tumulus de Romilly l'écluse reconstitution archéologique.

3/ Début des travaux à la Motte d'Humbligny.

C'est une découverte exceptionnelle ! Les premières fouilles viennent de mettre au jour un important tumulus gaulois à la Motte d'Humbligny. La touffe d'arbres qui ornait le point le plus élevé du Cher Nord et se voyait à des kilomètres a disparu, mais cela en valait la peine, car le patrimoine historique du Berry s'enrichit d'un nouveau et remarquable fleuron. Bientôt, les visiteurs afflueront vers ce nouveau site touristique qui fera honneur au Pays Fort.

On a à peine remarqué l'arrivée ni le travail des engins de déblaiement, pas plus que  les voitures de archéologues discrètement garées derrière la ferme, il faut bien dire qu'à la Motte d'Humbligny pas grand monde ne passe. Le travail a été rapide et efficace et la découverte est de taille ! Le diamètre du tumulus qui vient d'être mis à jour à la Motte d'Humbligny, après le dégagement des arbres et de l'épaisse couche de terre qui le recouvrait, est de trente deux mètres. Sa hauteur réelle était de trois mètres soixante, alors qu'avant les fouilles elle était environ trois fois plus élevée.


D'après les premières constatations des archéologues et la déclaration de monsieur André Naline, la tombe centrale du tertre tumulaire semble avoir été pillée à une époque non encore déterminée. Quelques tessons de céramique et des fibules semblent pouvoir être datés de la civilisation celte biturige des VIe et Ve siècle avant J.-C. Des restes qui pourraient dater de l'inhumation ont également été découverts. Ils étaient accompagnés de bracelets en bronze servant d'offrandes mortuaires. Les précieux objets ont été transférés au Musée du Berry, au Musée de Bibracte et au Musée de Saint Germain. André Naline déclare : "il faudra plusieurs mois de travail aux chercheurs pour en découvrir tous les secrets".


Et il ajoute pour notre information :"l'inhumation d'un corps sous un tumulus était un rituel typique pour les Celtes jusqu'au Ve siècle avant J.-C. et plus la personne était de rang élevé, plus les offrandes étaient abondantes et somptueuses et plus important était le tumulus. Plus récemment, au Ve et IVe siècle avant J.-C., les tertres tumulaires ont été progressivement remplacés par des sépultures plates. À partir de cette époque, le corps était seulement placé dans une fosse abrités dans un cercueil creusé dans la pierre, comme on en voit au Musée du Berry. Les somptueuses tombes des celtes étaient les sépultures de rois, de chefs, ou de personnes issues de de la classe supérieure dont les richesses provenaient de la région". 


On attend avec impatience les rapports de la Direction des services archéologique du Cher et de la Région centre qui nous en diront plus sur le contenu de ce site, un site exceptionnel aux dires des spécialistes. Une conférence de Presse doit avoir lieu avant le 15 avril à Bourges. 

Pour le moment, l'accès au terrain est interdit et, en attendant la reprise des fouilles qui doit intervenir début mai, le site est entièrement recouvert de bâches imperméables de couleur verte.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.