Le jour où le Père Noël a pété les plombs.

pere-noel-en-colere

À deux jours de Noël, le Père Noël préparait sa tournée, mais tout allait de travers, il était en retard et il y avait de nombreux problèmes au travail.

Quarante ouvriers lutins étaient en grève, et les apprentis lutins en cédédé ne savaient pas faire les cadeaux et les emballer aussi vite que les professionnels. Et deux cargos et leurs  milliers de containers de jouets fabriqués en Chine avait été pris en otage par un commando de dissidents d'Al Qaïda à l'entrée de la Mer rouge. Un vrai coup dur ! Du coup, le Père Noël commençait à avoir des vertiges et se demandait comment il allait pouvoir tenir son planning.

Pour tout arranger, la Mère Noël avait choisi ce moment là pour annoncer que sa maman, accompagnée de ses soeurs et ses cousins, venait leur rendre visite pour les fêtes et qu’il faudrait faire un  petit crochet en revenant de la tournée pour rapporter du foie gras du Périgord, une caisse de  Sauternes et du pain Poilâne, ce qui rendit le Père Noël un peu plus malade. 

Et les ennuis n’étaient pas terminés…. Le jumbo jet spécial prévu pour la tournée était bloqué au hangar à cause d’une avarie au réacteur principal. Alors le Père Noël se rendit à l'étable, et découvrit que sept rennes avaient pris la clé des champs. Il voulut saisir sa hotte, mais l’osier avait vieilli, il était devenu cassant, la hotte se défit et tous les jouets se répandirent par terre. Quand au traîneau, il était inutilisable, il avait perdu un patin, les poules avaient fait leur nid sur les sièges, déchiqueté les brides, et elles avaient fait des crottes partout.

Le Père Noël était très en colère. Il se mit à pester et jurer contre l’époque et le foutu métier, que tout tombait en panne de nos jours et que les fabricants de jouets ne lui versaient plus de commissions, que personne ne lui venait en aide, et que toutes les demandes de subventions étaient refusées. Et qui va payer pour tous les frais, et le carburant qui augmente tous les jours. Et les enfants qui ne croient plus au Père Noël. Et les cotisations de retraite, hein, ils y ont pensé à ma retraite ?

Alors, il s'assit par terre et décida de ne pas faire sa tournée. Voilà !

Heureusement, le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, fut tout de suite au courant. Il empoigna son téléphone portable et réussit à convaincre le Père Noël de ne pas démissionner. Il ré-empoigna son téléphone portable et envoya en Mer rouge un groupe d'assaut qui libéra les deux cargos de jouets Chinois en un rien de temps en en seul coup de cuiller à pot. Puis il empoigna à nouveau son téléphone portable et envoya le nouvel avion de l’Élysée et deux jumbo militaires Transall pour aider le Père Noël à faire sa tournée. Puis il ré-empoigna à nouveau son téléphone portable et raconta à Carla comment il avait sauvé Noël. Enfin il empoigna une dernière fois son téléphone portable encore fumant et dit à son Directeur de communication de diffuser la bonne nouvelle au monde entier. 

Malheureusement le Directeur de communication fit une chute dans l’escalier en écoutant le message, il se brisa plusieurs vertèbres et ne put envoyer le communiqué de presse.

J'éprouve de la tristesse à vous le dire, mais personne ne s’aperçut de tous ces événements, car cette année là comme les autres, tout le monde avait déjà acheté ses cadeaux de Noël dans les grandes surfaces.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.