Les malices à Berlaudiot.

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


Berlaudiot-rougeaud-3

Les heures s’étirent au café à la Zézette Descloux. Ce soir encore, les gars de La Charnivolle cherchent un moyen de tuer l’enneu. Autour de la table il y a Hector Trémeau le maraîcher, qu’on appelle “Chicoin”, Alexandre Lerasle le forestier, dit "Lexandre couillon”, Antoine Bedouillat le fils de la postière, dit "Nez d’chat” et Robert Rouzeau le bûcheron, qu’on surnomme “Bouc des bois”. Une fois de plus ils cherchent un truc pour rigoler aux dépens de Berlaudiot. 

Faut ti l’bassiner, lui fée eune encagne ou lui poser une colle ? se demande Lexandre couillon à voix haute. Les v’la bin démontés…

Quand Berlaudiot entre au café, ils l’invitent à leur table. Hector Trémeau s’accrête et lui demande :

Dis, Berlaudiot, j’on écouté dire qu’t’es bin esprité : en cas que l’Sordon y prenait feu, les gardons y s’raient ti transformés en friture  ?

Berlaudiot : - Pourquoi don qu’tu t’inquiètes Chicoin ? Si l’Sordon y prenait feu, les poissons y z’auraient qu’à s’gueucher dans les arb’ !

Eul’ gars, d’un coup ça y clôt l’bec. Alors Robert Rouzeau, “Bouc des bois”, a une idée :

Berlaudiot, j’ai eun’ question bin simp’ à t’poser. Toué qu’as d’la comprenouére, tu vas m’dire combin qu’y a de poils dans ma barb’ ?

- Dame oui, c'est une question bin simp’ ! répond Berlaudiot. Eh bin, y a autant de poils dans ta barb’ qu’y en a dans la queue d’mon âne !

Bin, comment qu’tu sais ça Berlaudiot ? 

ane-a-Berlaudiot

- Bin sûr, t’as l’droit d’douter d’mon compt’, dit Berlaudiot en faisant planer un silence, puis il huche la Zézette : Zézette va don q’rir ta pince à épiler !

Puis, s’adressant à Bouc des bois :
- Pour compter, on va fée coum’ ça. T’enlève un poil de la queue de mon âne, et dans l’même temps j’t’en en enlèv’ un d’ton menton. Pi on continue à écharboter jusqu’au bout… 
Si y rest’ un seul poil su’ la queue d’l’âne après qu’ta barb’ a soye épilée, ou bin si y reste un seul poil su’ ton menton quand y en aura pu su’ la queue d’mon âne… 
Alors tu pourras dir’ qu’tes plus malin qu’Berlaudiot !


> Si le sens d’un mot vous a échappé, vous le trouverez dans le Glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.