Le gigot à Berlaudiot.

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


chat+gigot-Berlaudiot

Berlaudiot revient tout fier du marché. Outre ses huit poulets, il a vendu douze douzaines d’œufs, et dans son panier il rapporte un ch’tit gigot de trois livres. 

La Huguette l’attend sul’ pas d’la porte de la cuisine. Lui, aussi faraud que s’il avait abattu un goret dans la forêt de La Charnivolle, tend le gigot à sa femme : 
V’là un gigot pour le déjeuner. Fais-le rôtir à point, comme tu sais faire ! Trois livres, y en a bin pour une heure, pendant c’temps là, j’men vas biner les légumes dans l’ouche et pi arroser les salades, et pi j’vas rapporter quieuques arrivages pour eul’pot au feu de c’souér’.

La Huguette prépare le gigot et le met à cuire.
On frappe à la porte : surprise ! Les deux gearmines à la Huguette reviennent d’un voyage à Aubigny chez yeux tantes. 

À s’font des fricassées d’musiau pour commencer, pi à s’mettent au jason. Et dame, c’est qu’à z’en ont des choses à raconter…!
Et les v’là qu’à se siésent dans la cuisine pour jaspiner  en buvant un ch’tit coup. Et pi d’un coup, à zon la fringale. Et v’la qu’à s’mettent toutes trois à table en oubliant Berlaudiot. À bagoulent, ces trois langues de pie, et pi à fricotent, à bagoulent, à fricotent… À fricotent tellement, qu’à finissent par galucher tout l’gigot !

Pendant c’temps là, Berlaudiot s’est bin activé au jardin, l’appétit ouvert, il rentre, salue les cousines et s’exclame :

Vingt diou, c’est ti qu’ça sent bon ! 
…Bin, j’vois point l’gigot… Huguette, là vou don qu’il est l’gigot ?

Camembert-chat-Voleur

La Huguette v’la qu’al’ est embarrassée coum’ un sabiot dans eun’ bouz’ de vache, et pi honteuse comme si al’ avait été confessée par eul’ Juge de Paix.…. 
Euh…. eul’ chat il a tout mangé pendant que j’étais occupée à causer anc’ mes cousines, qu’à y répond. 

Berlaudiot s’approche du chat, il le saisit par la piau du cou et le pose sur un plateau de la balance.
Les poids sur l’autre plateau indiquent trois livres.
Berlaudiot y d’vient fâché comme une talune, et le v’la qui crie à la patronne : 

C’est ti pas des mentes c’t’histouére ? Si ces trois livres c’est d’la viande, lavoù don qu’est l’chat ? Et si c’est trois livres eud’ chat, lavoù qu’est passé l’gigot ?


> Si le sens d’un mot vous échappe, vous le trouverez dans le Glossaire du parler berrichon. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.