Berlaudiot en lutte contre la banque.

Précédent
1-Banque-&-Berlaudiot

Un jour Berlaudiot rapporte une bêche qu’il a empruntée il y a longtemps à Hector Trémeau le maraîcher (dit "Chicoin"), son voisin. Il pousse le barriau et trouve Hector prostré d’vant la ch’minée, en proie à une grand tourment. Il a une mine de pendu, il est couleuré comme une ardoise et y fait peine à voir.

- Bin qui don qu’y a, mon pauv’ Chicoin ? s'enquiert Berlaudiot C’est ti qu’t’aurais chopé la grippe ? 

- Non, c'est pas ça, répond Chicoin d'une voix faible. Anvec les gelées qu’ont duré comme l’an quarante, j’ai rin eu à récolter et rin à vend’ su’ les marchés. Alors pour payer les traites du tracteur j’ai emprunté à Émilien Champault le banquier du Crédit Rural. Et à c’t’heure j’on une grousse dette envers c’te banque. Champault il arrête pas de m’réclamer les mensualités, mais j’son bin incapab’ deul’ payer. Voilà un mois que j'en dors pas. J’en fais des nuits blanches et pi encore des nuits blanches… Faut-ti que j’me soye engagé dans c’t’affée !

Il faut dire que Émilien Champault (on l’appelle aussi Émillions), est au moins aussi dur en affaires que son frère Dédé Champault l’marchand de bestiaux, qui tondrait un pou pour avoir sa piau.

- Quand j’étais à boire un coup chez la Zézette a nous a sorti un proverbe de d’ssus l’fournau : ”la sorcellerie du banquier c’est quy peut  tirer de l’huile d’un mur”  lui dit Berlaudiot, compatissant.

À peine a-t-il dit ces mots, que, saisi d’une inspiration subite, il se lève et s'en va, laissant Trémeau à son accablement.

Un moment après, il revient la mine réjouie :

- Ça y est, annonce-t-il en entrant, ton affaire est réglée, Chicoin. Désormais tu peux dormir sur tes deux oreilles ! 

- Comment ça ? s'étonne Trémeau, incrédule. T'as tout de même pas remboursé à ma place ? 

- Non, bin mieux qu’ça, j’y ai fait un transfert d’insomnie, à ton banquier !  répond triomphalement Berlaudiot.

- Ça alors, un transfert d’insomnie, bin qui don qu’c’est ?

- J’ai dit à ton banquier que tu l’paieras jamais.
Maintenant c’est lui qui dormira plus ! C’est ça, un transfert d’insomnie….

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.