Les épandages aériens de pesticides en échec dans le Cher.

epandage-helico-200

Le 4 septembre 2012, un communiqué de Nature Centre (Fédération Régionale des Associations de Protection de la Nature et de l'Environnement de la région Centre) donne le bilan des arrêtés préfectoraux concernant les dérogations annuelles à l’interdiction des épandages de pesticides par voie aérienne.

Dans le Loiret trois demandes de dérogation à l'interdiction d'épandage de pesticides ont été déposées pour le maïs. Dans l’Indre une demande également pour le maïs. Dans le Loir-et-Cher trois demandes (encore le maïs). Dans l’Eure-et-Loir une demande (toujours le maïs). Toutes ces demandes ont fait l'objet d'une dérogation donnée par les Préfectures concernées. Alors que, rappelons le, la Loi Grenelle II du 13 juillet 2010 interdit la pulvérisation de pesticides par voie aérienne (article 103).

Dans le Cher il y a eu deux demandes d'épandage pour le maïs (contre la Pyrale) et une pour la vigne (contre le mildiou l'oïdium et le black-rot). Suite aux protestations, le Préfet n'a pas autorisé les épandages sur le maïs, mais a donné le 14 juin la dérogation pour la vigne. 

A ce jour, il n’y a eu aucun épandage effectué dans le Cher. Et la date limite d'épandage aérien sur la vigne étant fixée au 19 août, on peut conclure que l'emploi des poisons a été mis en échec cette année.

Les refus de la Préfecture ne font pas l’objet d’un arrêté préfectoral ou d’une déclaration publique, aussi pour connaître (?) les détails il faudra attendre la prochaine réunion du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst).

Il faut rappeler qu'une manifestation à l'appel de l'Avec et de Nature 18 s'est déroulée à Bourges le 23 juin dernier. Auparavant, plusieurs participants à la réunion du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst) le 30 mai, avaient exprimé leur opposition aux demandes de dérogation. Citons notamment les représentants de la chambre d’agriculture, de la la Fédération des pêcheurs, de l'Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, et le représentant de Nature 18. 

Le 9 juin, l'Avec alertait les maires des communes concernées sur les dangers des pesticides alors qu'aujourd'hui des techniques de substitution existent. En mai, une pétition contre les pesticides et pour l'emploi de techniques de substitution était lancée à l'initiative de Philippe Redois.

nicolas-quillet-prefet-du-cher-200

Le 13 juin, l'Association de veille environnementale du Cher avait écrit au ministre de l'Écologie et adressé au Préfet Nicolas Quillet, un mémoire très détaillé contre la dérogation et demandant le refus des épandage. L'Avec avait annoncé que si la Préfecture autorisait les dérogations et si les épandages aériens avaient lieu, les associations se verraient dans l’obligation d’organiser une veille technique sur les sites et poseraient des matériaux absorbants au moment de l'épandage pour les faire analyser par un laboratoire indépendant agréé. Dans le cas de prélèvements positifs, l'association engagerait des suites juridiques.

Pour l'Association de veille environnementale du Cher, l'information de Nature centre démontre une fois de plus que l'action est efficace. En effet, déclare l'association "si nous ne pouvons affirmer que l'absence totale d'épandage aérien soit le seul fait de notre combat, il ne fait aucun doute que, grâce à notre détermination (mémoire de recours gracieux auprès du préfet et manifestations), la préfecture du Cher est la seule de la Région Centre à n'avoir pas autorisé l'épandage sur maïs. Nous pouvons également prétendre que la démonstration de notre engagement a certainement conduit les partisans de ces épandages à une prudence salutaire en abandonnant leurs projets".

> Par leur action contre l’épandage des boues du Siaap d’Achères et contre les épandages aériens de pesticides, les habitants du Cher et leurs associations prouvent qu’il est possible de repousser des projets et des décisions imbéciles menaçant l’environnement et la santé publique. C'est une bonne nouvelle en cette rentrée un peu morose...

> Photo du bas : Nicolas Quillet, Préfet du Cher.

> Lire dans le blog des pesticides de gilblog toutes les informations sur les projets d'épandages aériens de poisons dans le Cher.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.