Ça y est,  le toit du lavoir de La Borne est restauré.

inauguration-lavoir-16-11-2013-16

Samedi 16 novembre à midi, c'était l'inauguration du lavoir de La Borne avec sa belle toiture neuve. Une soixantaine de personnes étaient venues assister à la cérémonie et boire un petit coup de Menetou. Parmi les participants, de nombreux volontaires du chantier qui a été réalisé entièrement sans subvention, à la main ...et avec le minimum de frais ! Avant de couper le cordon de l'inauguration, Gérard Clavier (le maire de Morogues) a salué et remercié les bénévoles qui ont réalisé ce beau travail. Puis il a donné la parole à Gérard Auvray (dit Gégé, dit Teff), pour le discours de la cérémonie. Pendant les réjouissances, un montage de Catherine Gallot, projeté sur un mur du lavoir, résumait en texte et en images le déroulement du sympathique chantier. Voici quelques photos ainsi que le texte savoureux de Gérard Auvray pour vous mettre dans l'ambiance.

inauguration-lavoir-16-11-2013-35

"On m'a demandé de faire un discours. Un discours court, sur le lavoir de la Somblure. La Sambleu disent les anciens. On m'a dit : parle de toit.

En conséquence je parlerai de noues. Et de vous, compagnes et compagnons de ces jours de chantier.

Un seul désir nous menait : rétablir ce que divagation et vandalisme avaient provoqué. Et si possible, améliorer ce qui était.

Avant de refaire, tout a été mis à terre. Une équipe restreinte a changé les chevrons qui le nécessitaient. Puis, est venu le temps de couvrir. Grâce à plusieurs dons, en tuiles faîtières, en tuiles mécaniques, cela est devenu possible. Monsieur D'Hont nous apporta les conseils judicieux pour qu'une équipe telle que la nôtre puisse travailler convenablement. Huit jours, discontinus, six cents heures heures de labeur, pour retrouver l'allure discrète et singulière de ce lavoir de la Somblure. Des jours qui commencent aux heures fraîches. Où le chantier se prépare, où l'équipe se forme. Tu veux du café ? Là, le groupe électrogène. Ici, la perceuse, la meuleuse. Dans le camion, tournevis, marteaux, scie, les pinces tout à côté. On sort le matériel, les planches. On monte l'échafaudage. On installe les échelles. Les brouettes arrivent en remorque…

inauguration-lavoir-16-11-2013-23inauguration-lavoir-16-11-2013-223

La mission de chacun s'établit, à sa mesure. Les plus savants, les plus habiles, là-haut. À poser les tuiles. Les autres, petites mains, eux, les tuiles ils les portent, les préparent, les brossent, les trient, les percent, les découpent, les transportent.

Les foutues au talus. Les abîmées, on les met de côté. Elles serviront pour les noues. Quand on y pense, on a souvent été entre noues. Six de fabriquées sur ce chantier, vous pouvez les voir. À signaler, une noue ce n'est pas le plus facile, loin d'être un boulot de débile.

Pour le mortier, si on le veut correct, deux doses de sable, une de chaux, et d'la flotte. Elle est là-bas, d'l'autre côté de la route. Prends un seau ! Et ramène celui qui se remplit.

On passe les tuiles, on fait du mortier, on passe les tuiles, on passe le mortier, amène la brouette ! On passe les tuiles, on passe un clou, on passe les tuiles, on pose les tuiles…

Pour finir, on arrive au faîte. Les tuiles faîtières, les arêtiers.

La dernière noue.

On s'en souviendra de ce chantier, les apéritifs, les petits grands repas assis sur les bancs en faux bois, en vrai béton peint.

On s'en rappellera des visites, des curieux. Le ravitaillement apporté par le vieux maire, le mangement préparé par une cuisinière.

C'était à peu près comme ça, quand on a retapé le lavoir. J'aurais voulu vous y voir".

[Teff, dit Gégé].

> Six cents heures de travail bénévole, mais aussi les conseils et l'aide de monsieur d'Hont (couvreur). Plus les dons en tuiles faitières de messieurs Gonin et Chopineau (couvreurs), et les tuiles plates offertes par Dominique Garet.

> Photos, de haut en bas. 1- Vue des participants. 2- De droite à gauche  : Gérard Auvray pendant son discours, Gérard Clavier (maire de Morogues), Angélique Picard (maire adjoint), Luc Doumas (ancien maire de Morogues). 3- Gérard Clavier, aidé de Gérard Auvray coupe le cordon d'inauguration. 4- Le lavoir de la Somblure et sa toiture toute neuve.

> Lire aussi dans gilblog : Bientôt le lavoir sera couvert. >>> Lien.

Rénovation du lavoir de La Borne. Ça avance. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.