1789/2017. Le 14 juillet à La Borne.

feteNationale-LaBorne


14 juillet et commémoration.
Le 14 juillet 1789, c’est la prise de la Bastille. C’est la première intervention d'ampleur du peuple parisien dans le cours de la Révolution et dans la vie politique française. La capitale, puis le pays tout entier, se mobilisent derrière les Constituants. Le 14 juillet est immédiatement mis en scène et célébré lors de la Fête de la Fédération, organisée à la même date l’année suivante, pour être le premier anniversaire de l’évènement. Il devient par la suite un symbole extrêmement fort dans la culture politique républicaine.

Benjamin-Raspail-par-Gill-1

Mais sous la restauration ou sous Napoléon III, il n’est pas question de faire l’apologie de la Révolution. Et c’est seulement un siècle plus tard (en 1880) que le député Benjamin Raspail propose l’adoption du 14 juillet comme fête nationale pour la naissance de la République française, dans une période politique où républicains et partisans du retour à l’ancien régime s’affrontent. 

Au Sénat, de vives discussions ont lieu, car le symbole ne fait pas l’unanimité. Oui, la prise de la Bastille a bien eu lieu le 14 juillet 1789, mais certains sénateurs préfèrent que la fête nationale française commémore la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 (premier anniversaire de la prise de la Bastille, à l’initiative de La Fayette pour fêter les fédérés des gardes nationales de France).
La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, est un puissant symbole républicain. Mais il est jugé trop radical par les sénateurs les plus conservateurs, majoritaires en 1880. Ils lui préfèrent le 14 juillet 1790, celui de la fête de la Fédération, n’ayant “coûté ni une goutte de sang ni une larme”.
Finalement, la loi, est adoptée par l’Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle est promulguée le 6 juillet 1880 et précise simplement que “La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle”, et sans indiquer d’année de référence (!).

Marianne-aux-lampions

Mais pour la plupart des Français, la fête nationale commémore la prise de la Bastille du 14 juillet 1789. On remarque d’ailleurs que dans la mémoire collective, il n’y a qu’un seul 14 juillet, celui du peuple prenant la prison/forteresse et renversant la royauté.
Depuis, la fête nationale a toujours été l’anniversaire de la Prise de la Bastille. C’est pourquoi, par exemple, le président Valéry Giscard d’Estaing avait organisé le défilé sur la place de la Bastille, et François Mitterrand fêté le bicentenaire en 1989 et non en 1990.

Seulement, de temps en temps, il y a un courant d’opinion (qu’on pourrait qualifier de conservateur, ou même révisionniste) qui tente de faire croire que la fête nationale ne célèbre que la Fête de la Fédération. Pour eux, la populace renversant l’ordre ancien, la révolution, c’est trop. Il voudraient sans doute “réformer" ça aussi….
Ça ne n’empêchera pas les bornois de fêter joyeusement le 14 juillet 1789 !


> Illustration : Benjamin Raspail par Gill.

> Pour ceux qui veulent tout savoir, les réjouissances et festivités du 14 juillet sont organisées par les associations bornoises :  Les Amis de La Borne, les Ateliers Talbot, La Bornemuse, Le Centre de céramique contemporaine, l’Association des céramistes de La Borne, les Puces en fête… 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.