La chanson de la chapelle de La Borne.

Chapelle-vielleux


Dans une page précédente de gilblog qui résumait en partie l'excellente étude historique de Christian Roth, la chanson de la chapelle de La Borne était annoncée... Eh bien, la voici. 
Petit rappel  : le 15 mars 1896 le Journal de Sancerre publie une chanson en trois couplets et un refrain sur le thème de La Chapelle de La Borne, sur l'air de La Tour Eiffel. C'est l'œuvre d'un chansonnier de Vinon en Sancerrois, un nommé Charlot (déjà auteur de "Je suis potier" et du "Régiment des Demoiselles").

  Premier couplet.

Dans le village de La Borne

Qui compte huit cents habitants,

Tous des potiers que l'on renomme,

Les gens n'étaient pas contents.

Forcés pour aller à l'église

De se rendre à leur canton,

Par la chaleur ou par la bise 

Cinq kilomètres c'est un peu long.

Ils dirent à leur ami

Pour nous il y a du soleil

Il nous faudrait une chapelle,

On ne vous la demande pas belle.

Les amis ont répondu :

D'l'argent y en a plus

Et quand même il y en aurait

Il ne sera jamais dissipé.

  Refrain.

Mais les Bornois,

Qui n'sont pas des têtes de bois

Entre eux vous ont souscrit 

Pour leur chapelle:

Ils sont assez 

Pour pouvoir se la payer,

La chapelle sera faite

Et sera belle.

  Deuxième couplet.

Ils ont de l'argent de trouvé,

Ils savent bien où le placer;

Chez eux ils ont des matériaux,

Y a des voitures et des chevaux

Et l'on verra chaque potier,

L'on verra les homm' de métier,

Venir vous donner des journées,

Vous m'entendez elle seront données.

On fera un clocher

Il sera haut perché.

L'argent sera bien dépensé.

Le devis sera dépassé

L'État nous aidera,

L'opinion le demandera,

Un curé nous l'aurons,

C'est c'qui contentera le canton.

  Troisième couplet.

Tous les villages des alentours

Viendront à la messe les grands jours

C'est toujours un rassemblement

Oùil se dépense de l'argent.

Pour les enfants des peines de moins,

Ils n'auront pas à aller loin.

Tranquilité pour les parents,

C'est eux qui en seront contents.

Et puis c'est un honneur

Quand on est des gens de cœur,

D'avoir su mener à bonne fin

Et de pouvoir se dire enfin

Si nous en avons une

Avant d'être commune

Et personne n'a empêché,

Que nous ayons notre clocher.


Dans "Potiers d'aujourd'hui au pays de La Borne", Robert Chaton publie une variante de la chanson parue dans le Journal de Sancerre. Dans cette version qu'il a apprise à La Borne, les paroles ne ménagent pas la chèvre et le chou. En effet, le premier couplet raille le conseil municipal d'Henrichemont jugé un peu ch'tit, et sourd aux demandes des bornois (Le Conseil a répondu : De l'argent y en a plus, et quand même il y en aurait, à La Borne y va jamais !). Alors, l'auteur a-t-il édulcoré son texte à la demande du journal pour ne pas déplaire aux notables d'Henrichemont, comme le suggère Robert Chaton ? À moins que quelque bornois malicieux ne soit l'auteur de ces paroles critiques ? On ne le saura sans doute jamais....  

Dans le village de La Borne

Qui compte huit cents habitants

Que pour la poterie on renomme

Les gens n'étaient pas contents.

Car pour aller à l'église

Et s'en aller à Henrichemont

Par le soleil et par la bise

Cinq kilomètres c'est un peu long.

Ils ont demandé au Conseil

Il nous faudrait une chapelle

On ne vous la demande pas belle.

Le Conseil a répondu

De l'argent y en a plus

Et quand même il y en aurait

À La Borne y va jamais !

Mais les bornois

Qui n'sont pas têtes de bois

Entre eux tous ont souscrit

Pour leur chapelle.

Ils en ont assez

D'Henrichemont vont se passer

Et la chapelle se construit

Et sera belle.


> Lire dans gilblog. Chapelle de La Borne. Christian Roth fait parler les archives. >>> Lien.

Coup de chapeau à Robert Chaton. >>> Lien.

 Et aussi : "Potiers d'aujourd'hui au pays de La Borne", par Robert Chaton. Éditions Delayance. La Charité sur Loire. 1990.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.