Les douzièmes rencontres internationales de La Borne, avec les céramistes belges.

catalogue-expo-belge.jpg

Les douzièmes rencontres céramiques internationales organisées par l’Association des céramistes de La Borne (ACLB) se sont déroulées du 26 juillet au 4 août 2014, au Centre de céramique contemporaine. Cette année, les céramistes bornois invitaient leurs collègues et voisins belges. Impossible d'être partout à la fois, tant le programme était riche (et, cerise sur le gâteau, la même semaine c'était le festival Viellux !), voici quand même un aperçu de l'événement, on devrait dire des "événements" de cette semaine auxquels j'ai pu assister. 

L'exposition au Centre céramique. Elle a lieu du 26 juillet au 2 septembre, et présente aux visiteurs un panorama de la création en Belgique avec les œuvres de dix neuf céramistes. L’exposition montre le dynamisme et la diversité des créations de ces artistes belges, pleins de personnalité. Voici leurs noms : Caroline Andrin, Kris Campo, Nathalie Doyen, Mieke Everaet, Sarah Guilloux, Marnix Hoys, Vincent Kempenaers, Coryse Kiriluk, Anne-Marie Laureys, Thérèse Lebrun,Jean Claude Legrand, Yves Malfliet, Hugo Meert, Coline Rosoux, Antonino Spoto, Kaorou Sasaki, Frank Steyaert, Peggy Wauters, Fabienne Withofs. Pour ceux qui n'ont pas encore pu voir, jetez un coup d'œil sur la video qui se trouve en bas de page.
Un catalogue édité pour la circonstance résume cette exposition. Il est en vente au Centre céramique. Dépêchez vous, il en reste encore quelques uns.

Rencontres-ceramiques-LaB-2014-anagama-39

Cuisson de deux cents bols de céramistes belges. Les cuissons au bois sont depuis toujours l'essence même de La Borne. D'ailleurs, plusieurs fours étaient en activité autour du Centre céramique contemporaine pendant les rencontres. Dans le four de l'association, deux cents bols de soixante céramistes belges ont été enfournés et ont cuit pendant cinq jours. C'est un four à chambre unique de deux mètres cubes et demi, construit par une équipe de céramistes de l’association animée par Isabelle Cœur. La cuisson a commencé samedi 26 juillet et s'est terminée le 30. Elle a consommé douze stères de bois pendant qu'une dizaine de cuiseurs se relayaient pour monter la température et la maintenir à mille trois cents vingt degrés pendant deux jours. Les céramistes belges ont participé à la cuisson qui était conduite par Georges Sybesma. Les bols seront exposés au Centre céramique.

Rencontres-ceramiques-LaB-2014-fourbouteille-25

Le "four bouteille", un spectacle ! Au milieu du vaste terrain attenant au Centre céramique, Patrice Voelkel a construit un four en forme de bouteille avec un goulot cheminée. Constitué de bouteilles vides, le four est haut de deux mètres. La cuisson au bois du four était un spectacle étonnant et changeant grâce à la transparence des parois et l’illumination des bouteilles par la flamme intérieure ...surtout la nuit ! Les restes du four, les bouteilles fondues comme dans une toile de Salvador Dali ont été ensuite exposées et vendues comme souvenirs des rencontres au profit de l'Association céramique de La Borne.

Rencontres-ceramiques-LaB-2014-49
dominique-garet-tour-baton morogues

Parmi les nombreuses démonstrations, celle du tour à bâton par Dominique Garet. Avant l'arrivée des tours électriques dans les ateliers, les potiers de la Borne tournaient les pots sur des tours à bâton. L'usage de cet outil demandait de l'adresse, de la force et une bonne constitution physique, car le tournage se faisait en position courbée. Un travail dur et harassant. Dominique Garet est un des rares potiers à savoir manier le tour à bâton.

Conference-Archeologie-LaBorne-4

Parmi les conférences j'ai assisté à celle ci : La Borne, regards d’archéologues. Alexandra Finet, Emmanuel Marot, archélologues céramologues à Bourges plus et Philippe Husi du CNRS de Tours ont fait un premier bilan de l'état des connaissances sur l'usage de poteries à Bourges. À Bourges, deux sites de fouilles (Avaricum et la Grosse tour), ont fait apparaître des milliers de tessons qui s'échelonnent à partir du douzième siècle. À partir du quinzième siècle, des productions de la Borne apparaissent et deviennent de plus en plus nombreuses au fil du temps dans l'usage des berruyers. Un projet de prospection archéologique du ou des sites bornois est à l'étude, il pose la question des origines de l’organisation de l’activité potière avant et après la création d’Henrichemont et du lien avec les autres artisanats. Espérons que le budget de recherche sera alloué à ce projet qui passionne déjà les archéologues et a suscité un vif intérêt dans l'assistance.

DSC03565

Comme Cannes ou Avignon ont leur festival "off", d'autres exposition d'artistes belges avaient lieu. Aux Ateliers Talbot on pouvait découvrir les travaux de Anne-Marie Trignon, Anne Biot, Lucie-Anne Jamar, Anne Rombaux, Françoise Giaiotto, Arlette Legros, Jean-Pol Urbain, Faezeh Afchary, Anne Cattiez et Juan delire. Juste à côté, dans l'ancien atelier d'Élisabeth Joulia, Fabienne Claesen (une nouvelle bornoise), présentait des pots à double paroi et des terres sigillées de Tjok Dessauvage à côté de ses propres créations. Ailleurs, on cuisait, comme chez Svein Jensen qui, pour inaugurer son nouveau four à bois, avait réalisé des pièces avec des mélanges de terres. Et pendant ce temps, sept films étaient projetés dans la salle multimédia du Centre céramique contemporaine de La Borne, des films dont le point commun était ...la céramique.

MichelThouseau-GregoryJolivet

Musique. Le festival musical Viellux a eu lieu pendant la même semaine que les rencontres (les organisateurs avaient coordonné les spectacles et les horaires). C'est ainsi que Grégory Jolivet et  Michel Thouseau se sont produits à La Borne en faisant "salle comble" malgré la pluie. Cette rencontre entre Grégory Jolivet et sa la vielle à roue futuriste et Michel Thouseau et sa contrebasse valait le déplacement : ces deux instrumentistes virtuoses improvisent savamment une musique qui mêle les modes orientaux, les rythmes contemporains, les influences classiques, et j'en oublie. Ils se renouvellent sans cesse et semblent infatigables. Une belle soirée musicale.

Belle-epoque-festivalViellux-2014

À Henrichemont, c'était Belle Époque, un groupe de quatre musiciens chanteurs et souffleurs. Ils s'accompagnent eux mêmes (clarinettes et basson) et chantent à tour de rôle des chansons de cabaret de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Leurs noms : Louis Jacques, Mathilde Karvaix, Jacques Puech, Béatrice Terrasse. Une sélection de chansons populaires légères, grivoises, sociales à l’humour inimitable et savamment écrites, interprétées avec personnalité et talent. Leur page Facebook : https://www.facebook.com/belleepoquechanson?fref=ts

MarchePotierMorogues-2014-9

Samedi 2 et dimanche 3 août, c'était le marché potier franco-belge à Morogues avec une trentaine de stands installés dans le charmant petit parc de la salle des fêtes de Morogues. Marché, atelier pour enfants, exposition, animations musicales, tombola, café, vin blanc de Menetou et restauration sur place...



Enfin, et pour conclure en beauté, voici une video de Bip TV, sympathique, berrichonne et indrienne, qui vous donnera un autre aperçu des douzièmes rencontres internationales céramiques de La Borne.

> Et pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site web de l'ACLB, c'est plein de très belles photos de Roz Herrin, Josette et Patrick, Jozien Ingenhut et Dominique Legros. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.