Allez voir “Pionniers de la céramique moderne” à Bourges !

Affiche-Expo-La-Borne-Bourges large

Exposition inédite à Bourges : l’Hôtel Lallemant présente une sélection exceptionnelle de céramiques intitulée “Pionniers de la céramique moderne, La Borne”. C’est une première ! 

Avec une sélection de plus de cent soixante dix œuvres de pionniers de la céramique, entre 1941 et 1959, “Pionniers de la céramique moderne, La Borne”, illustre une révolution dans la création céramique en France. 

Cette exposition est le deuxième volet de l'histoire de la céramique bornoise, qui s’enchaîne bien logiquement avec l'exposition “Magiciens de terre et de feu” en 2017. Plus d’un an de travail a été nécessaire à Dominique Deyber, commissaire de l’exposition, pour rassembler les œuvres, réunir la documentation, organiser  l’exposition, rédiger le catalogue ….etc.

A partir de l’époque de l’Occupation et de l’après-guerre, entre 1941 et 1959, des artistes viennent s’installer à La Borne, sept hommes et quatre femmes : Jean Lerat (en 1941), Paul Beyer et André Rozay (en 1942), Jacqueline Bouvet (en 1943), Vassil Ivanoff (en 1945), Pierre Mestre (en 1949), Elisabeth Joulia (en 1949), Yves Mohy (en 1955), Monique Lacroix (en 1955) et Claudine Monchaussé (en 1959). Après les années de guerre, ils bénéficient d’un contexte plus favorable et mènent leurs recherches dans des domaines variés : la poterie, la sculpture, la céramique architecturale mais aussi la photographie, le décor textile, le dessin. Ces artistes sont à l’origine d’une véritable révolution dans le domaine de la création de la céramique, ils inventent des nouvelles formes d’expression et font passer la céramique traditionnelle vers la sculpture et l’abstraction.

Ce mouvement artistique a été lancé grâce au concours de “passeurs” qui ont permis l’installation de ces artistes à La Borne, parmi lesquels on peut citer le céramiste Paul Beyer, François Guillaume, Armand Bedu, mais aussi Jean Favière, Georges-Henry Rivière, Henri Malvaux. Une place significative leur est réservée dans l’exposition, on pourra regretter que Paul Beyer soit si peu représenté.

Comme on s’en doute, les salles font une large place aux œuvres : sculptures en grès, éléments d'architecture, poteries utilitaires, mais aussi archives et documents, photographies des artistes. Autre originalité de l’exposition, un jardin paysager accueille des sculptures et des fontaines dans un décor d'arbres présents dans les forêts qui entourent La Borne.

Avec ses cent soixante dix oeuvres, ses documents et un catalogue richement illustré, cette exposition raconte l’aventure de ces pionniers de la céramique moderne, créateurs d’un véritable trésor du patrimoine national. Répétons le : c’est une “première” ! Et ce n'est pas un hasard si elle fait partie des vingt expositions à avoir reçu le label Exposition d'intérêt national par le ministère de la Culture.

Lors de l’inauguration officielle, la présentation très détaillée de l’exposition par Dominique Deyber a été le discours le plus intéressant.  Elle a été malheureusement précédée par un discours rapide et creux du maire adjoint responsable à la culture, Frédéric Charpagne (Le maire Pascal Blanc, n’ayant pas mesuré l’importance de l’événement était absent). Monsieur Charpagne a parlé finances, mais n’a pas dit un mot sur la politique culturelle de la municipalité, qui reste toujours un mystère. Mais ne boudons pas l’événement : avec les deux expositions de 2017 et 2018, il semble que Bourges reconnaît enfin l’importance de la production et de la création à La Borne et renoue avec le bon sens, en prolongeant le travail de Georges-Henry Rivière aux Musée des Arts et traditions populaires, et Jean Favière au Musée du Berry. Espérons que cet effort ne sera pas un feu de paille, et sera suivi d’une véritable exposition permanente, digne de ce nom au musée du Berry ou dans l’un des musées de Bourges.

> Pionniers de la céramique moderne, La Borne. Du 11 juin 2018 au 9 janvier 2019. Musée des Arts décoratifs, 5 rue de l’Hôtel Lallemant. Bourges. Ouverture : 10/12 heures et 14/18 heures. Fermé le lundi et le dimanche matin. Catalogue en vente au prix de 24 euros.

> Lire dans gilblog la rubrique Patrimoine. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.