“Jacqueline et Jean Lerat, Formes humaines” cet été au musée Ivanoff.

visuel-expo-JJLerat-Ivanoff-2018

Cette année, le musée Vassil Ivanoff de La Borne, présente “Jacqueline et Jean Lerat, Formes humaines”. Une exposition qui réunit une sélection de vingt huit œuvres majeures du couple d’artistes, dont de nombreuses sont exposées pour la première fois.

Avec cette exposition, caractérisée par le choix judicieux des œuvres, le visiteur suit l’évolution artistique de Jacqueline et Jean Lerat. D’abord figurative, proche de l’imagerie populaire bornoise, de Paul Beyer et de la statuaire romane, la représentation du corps par Jacqueline et Jean Lerat va tendre vers l’abstraction au cours d’une transformation qui fait écho à la peinture et aux courants de l’art contemporain.

Jean Lerat (1913-1992) est formé à la sculpture classique par Noël Feuerstein à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Bourges. Vers 1941 lorsqu’il travaille pour François Guillaume, il représente une jeune fille sur une balançoire, qui ouvre une voie vers une représentation du corps de plus en plus libre.
À partir des années 60, il traite les formes à la fois comme des corps et des contenants. Les volumes à forme humaine, sont remodelés, gonflés, mais gardent une ouverture. Il applique aux pièces un traitement de surface dont les textures associées aux couleurs ressemblent à des peaux.
L’œuvre de Jacqueline Lerat (1920-2009) dialogue avec celle de Jean en suivant une voie originale. Avec ses bouquetières, elle façonne des personnages pleins de charme et de poésie. Ses femmes à l’enfant expriment l’accompagnement, la bienveillance. Puis elle poursuit et développe les recherches de matières amorcées par Jean. Progressivement, les formes qu’elle crée évoluent, et les grands chapeaux deviennent des études spatiales. Encore plus tard, elle réalise des sculptures verticales, des “colonnes” qui semblent être un défi à la stabilité et à l’équilibre.

Cette année, l’association du musée Vassil Ivanoff, a fait appel à Renaud Régnier comme commissaire de l’exposition pour concevoir un cadre entièrement nouveau pour les œuvres. La salle du musée Ivanoff a été transformée en un écrin en bois clair éclairé avec régularité (seul le sol en carreaux de La Borne rappelle la maison rustique des origines). Dans ce cadre intime, le visiteur est comme en tête à tête avec les œuvres, il peut s’asseoir et les tutoyer, les regarder de près. Autre avantage de cette installation où les sempiternelles vitrines ont disparu, les reflets provoqués sur le verre par les médiocres éclairages (que l’on subit toutes les expositions) ont eux aussi disparu ! Bonheur des yeux !

“Formes humaines”, une exposition pour voyager dans le temps et l’art, et être témoins de soixante ans de création de Jacqueline et Jean Lerat.

> Cliquez sur une des photos pour l’agrandir et ouvrir le diaporama.

> “Jacqueline et Jean Lerat, Formes humaines”. Exposition du 30 juin au 16 septembre 2018. Musée Vassil Ivanoff. 9 Chemin du lavoir. La Borne. Ouverture du mercredi au dimanche. 11h -13h / 15h -18h. Entrée 3 euros. Prix du catalogue 18 euros.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.