“Merci patron !”, de François Ruffin, à Bourges le 7 avril !

merci-patron affiche

Trop content de pouvoir découvrir ce film à Bourges, je n’ai pas pris le temps d’écrire cette page moi même. À la place, voici des extraits d‘un excellent dossier de Ludivine Bénard et Kevin, paru sur le site “Le comptoir”.

“Un film d’action directe”», a vanté le grand Frédéric Lordon, dans les colonnes du Monde diplomatique. “C’est un film d’un autre genre, difficilement identifiable, d’ailleurs, au regard des catégories cinématographiques actuelles”, poursuit-il. Et avec lui, on est tenté de dire que Merci Patron ! dépasse tout ce à quoi on nous avait habitué. Tous ces Complément d’enquête, ces Cash Investigation, nous ont habitués à la dénonciation de problèmes. Jamais à trouver de solution. On a envie de dire que les pauvres se bornent malheureusement au journalisme. Ruffin va plus loin, tellement plus loin. Il crée sa propre classification : Ruffin fait du cinéma-réalité, sans pin-up déshabillées et jouvenceau bodybuildé. C’est forcément plus que du journalisme et c’est forcément plus que du cinéma. Puisque tout est vrai.

Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, et risquant désormais de perdre sa maison. Chez Serge et Jocelyne Klur, ex-employés de Bernard Arnault, on vit avec trois euros par jour et on mange du fromage blanc à Noël. C'est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belge, d'une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ?

FrançoisRuffin

Partout où il passe, ce film met le feu aux foules, il galvanise, il émeut, il indigne, il fait marrer. Marrer d'un rire qui fait du bien, qui expulse la morosité et les doutes. Merci Patron ! a tout du documentaire clandestin (refus des aides de la CNC, tournage tenu secret pendant des années…). Il ridiculise pendant une heure trente, l’homme le plus riche de France. C'est un thriller social, une comédie populaire, un blockbuster potentiel aussi bien pour les amoureux de Bienvenue chez les ch'tis que pour les fans de lutte des classes. Tout est vrai dedans, l'histoire, les personnages, tout. Le premier film de Fakir, "journal fâché avec tout le monde ou presque", sera projeté dans les salles…

“C’est les minorités agissantes qui font tout”, lâche un sbire de Bernard Arnault. Cette phrase résume à elle seule le pouvoir qui est en nos mains, ce pouvoir qu’on voudrait nous faire trois fois renier, qu’on nous a habitués à occulter lorsque les licenciements s’enchaînent, que les inégalités s’accroissent, que certains baignent dans l’opulence quand d’autres crèvent dans les rues. Merci Patron ! est un cri d’espoir pour tous les abandonnés de la croissance et du plein-emploi. Le film sera au cinéma de la MCB le 7 avril à 21 heures. Courez-y ! Parce qu’à la fin, c’est sûr, et maintenant c’est prouvé, “c’est nous qu’on va gagner” !

> Photo du bas : François Ruffin.

> Extrait du site Le comptoir. >>> Lien 

> "Merci Patron” de François Ruffin. Jeudi 7 avril à 21 heures au cinéma de la MCB à Bourges 12 boulevard Clémenceau.


Jeudi 7 avril à 21h00 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.