Mac Nab et Stéphane Branger en scène. Le retour du grand métingue du métropolitain...

...Avec le spectacle "Connaissez vous Mac Nab ?"

Stéphane Branger accompagné par  Christophe Soulat (guitare) et Marc-Albéric Lestage (flûte traversière et accordéon), raconte en chansons la vie et l’œuvre de Maurice Mac-Nab (1856-1889), poète et chansonnier vierzonnais qui fit les beaux jours du cabaret du Chat Noir ...et de quelques autres.  

Ce précurseur du surréalisme a créé un humour noir, pince sans rire et saugrenu qui n'appartient qu'à lui. Comme inspiré par une étrange prémonition, Mac Nab a choisi des thèmes d'actualité : la politique, les faits divers, la publicité ou l’érotisme, qui font toujours mouche aujourd'hui. 

Mac Nab connut le succès au Chat Noir à Montmartre. Contestataire et anarchiste, avec trois gestes et trois notes dans la voix il avait sur scène une présence irrésistible dit-on. Tout habillé de noir, il donnait l'impression de prononcer une oraison funèbre. Pourtant tout son être irradiait le comique....

Vous entendrez dans ce spectacle simple et chaleureux, servies par la voix de Stéphane Branger, les chansons les plus emblématiques de Mac Nab : "Le grand métingue du métropolitain", "Le pendu",  ou "Un bal à l’hôtel de ville".

Et comme gilblog vous aime bien tous, voici justement le lien de la video où Stéphane Branger interprète "le grand métingue du métropolitain". Après la video, descendez dans la page, vous trouverez un cadeau : les paroles du grand métingue du métropolitain. Comme ça, vous  pourrez apprendre la chanson, bande de petits veinards !

> Pour voir la video sur Myspace cliquez sur ce lien : http://www.myspace.com/video/connaissezvousmacnab/le-grand-m-tingue-du-m-tropolitain/108534613


C'était hier, samedi, jour de paye,

Et le soleil se levait sur nos fronts

J'avais déjà vidé plus d'un' bouteille,

Si bien qu' j'm'avais jamais trouvé si rond

V'là la bourgeois' qui rappliqu' devant l' zingue:

"Feignant, qu'ell' dit, t'as donc lâché l' turbin?"

"Oui, que j' réponds, car je vais au métingue,

Au grand métingue du métropolitain !"


Les citoyens, dans un élan sublime,

Etaient venus guidés par la raison

A la porte, on donnait vingt-cinq centimes

Pour soutenir les grèves de Vierzon

Bref à part quatr' municipaux qui chlinguent

Et trois sergents déguisés en pékins,

J'ai jamais vu de plus chouette métingue,

Que le métingue du métropolitain !


Y avait Basly, le mineur indomptable,

Camélinat, l'orgueille du pays

Ils sont grimpés tous deux sur une table,

Pour mettre la question sur le tapis

Mais, tout à coup, on entend du bastringue;

C'est un mouchard qui veut fair' le malin!

Il est venu pour troubler le métingue,

Le grand métingue du métropolitain !


Moi j' tomb' dessus, et pendant qu'il proteste,

D'un grand coup d' poing, j'y renfonc' son chapeau.

Il déguerpit sans demander son reste,

En faisant signe aux quatr' municipaux

A la faveur de c'que j'étais brind'zingue

On m'a conduit jusqu'au poste voisin

Et c'est comm' ça qu'a fini le métingue,

Le grand métingue du métropolitain !


Morale:

Peuple français, la Bastille est détruite,

Et y a z'encor des cachots pour tes fils !..

Souviens-toi des géants de quarante-huite

Qu'étaient plus grands qu' ceuss' d'au jour d'aujourd'hui

Car c'est toujours l' pauvre ouverrier qui trinque,

Mêm' qu'on le fourre au violon pour un rien,

C'était tout d' même un bien chouette métingue,

Que le métingue du métropolitain !


Greve-de-Vierzon-350


16 août1887. Les grèves de Vierzon. Il y en eut dix sept cette année là, le sang biturige coulait encore dans les veines des ouvriers vierzonnais ! Ces grèves déclenchèrent un immense mouvement de solidarité en France.


> Lire l'intéressant article de Stéphane Branger sur Maurice Mac Nab en cliquant sur ce lien

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.