Les murs peints de Lyon.

SaintExupery.PetitPrince

Diaporama en bas de page.

> En 1978, un collectif de jeunes diplômés des Beaux-Arts de Lyon, conscient du rôle social de l’artiste, a l'ambition de mettre l’Art dans la rue. Ils trouvent un écho favorable à leur premier projet auprès de la mairie d’Oullins, qui met à leur disposition un bâtiment communal. Le groupe se nomme "Populart", puis un peu plus tard "Cité de la création". En 1984, une première consécration : la tenue des "Rencontres franco-mexicaines d’urbanisme" qui vont réunir à Oullins plus de 500 personnes et ancrent définitivement les objectifs de l'association dans le cadre de l'urbanisme social. Trente ans plus tard, le collectif peut s’enorgueillir de plusieurs centaines de réalisations en France et à l’étranger *.  

> Financé conjointement par l’Office des HLM et quelques partenaires privés, le "Musée urbain Tony Garnier"  voit le jour en 1989, après une année de conception dans laquelle la consultation des habitants a pris une grande part. Belle réhabilitation d’un ensemble d’immeubles dans le quartier des États-Unis conçus par Tony Garnier en 1933 pour la classe ouvrière. Tony Garnier, architecte et urbaniste, humaniste, utopiste, pas toujours compris à son époque, méritait bien cet hommage. Le "musée" est constitué de  vingt cinq murs peints (!) sur des pignons de cinq étages, et se présente avant tout comme une présentation de l’architecte de la cité dont certaines œuvres ont été choisies pour embellir les pignons nus. C’est également, pour les habitants, une façon d’inscrire la mémoire du quartier sur ses murs, (certains d'entre eux ont fourni des documents personnels qui ont été reproduits). Sur d'autres pignons, des artistes étrangers, conviés à participer au projet exposent leur vision d'une cité idéale.

> Le quatre décembre 2007, Lyon a inauguré trois grandes peintures murales inspirées des œuvres de Diego Rivera (célèbre peintre muraliste mexicain), encore une réalisation de "Cité de la création". C'est rue Georges Gouy, sur une place publique du septième arrondissement, quartier de Gerland. Avec ce génial retour aux sources, Lyon s'affirme bien comme une capitale de l'art mural. 

...Les murs peints de Lyon sont aussi une bouffée d'oxygène pour la peinture et pour le public ; oui, il existe un art différent de l'académisme officiel, de l'art creux, du marché et du snobisme  qui sévissent actuellement.

* Cité de la Création a signé plus de 380 œuvres monumentales aux couleurs de la ville, à Lyon,  Barcelone, Berlin, Mexico, Angoulême,  Mulhouse,  Biarritz, Marseille, Brest, Paris, Leipzig, Carcassonne, Lisbonne, Porto, Namur, Jérusalem, Québec

Le site de "Cité de la création" :  http://www.cite-creation.fr/

Un site très complet sur le sujet des murs peints, et plein de belles images.

http://www.trompe-l-oeil.info/

Vous pouvez télécharger le très intéressant dossier du projet Rivera, les photos des maquettes, en PDF à cette adresse :

http://www.trompe-l-oeil.info/Trompeloeil/directlyon2.htm  

Un circuit des murs peints est organisé par l'Office de tourisme de Lyon. http://www.lyon-france.com/

Un livre de Corinne Poirieux, avec de très nombreuses photos : Lyon et ses murs peints. Éditions Lyonnaises d'art et d'histoire. 15 €

Cliquez sur une des vignette (de préférence la première), pour ouvrir le diaporama. 


 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.