Les prisonniers de guerre du Cher. Exposition aux Archives départementales.

prisonniers 1940


Annonce-expo-prisonniers-de-guerre

Le Musée de la Résistance et les Archives départementales du Cher présentent chaque année un programme des plus intéressants. En un lieu certes un peu excentré à Bourges, on y accède  tout de même facilement par le bus depuis la place de la Nation ou la gare. Ce relatif éloignement serait donc une mauvaise excuse pour louper la visite du remarquable musée, des expositions et conférences qui s’y déroulent.

Commençons par la plus importante exposition temporaire de l’année qui sera “Les prisonniers de guerre du Cher (1939-1945)”. Elle aura lieu du vendredi 6 avril au dimanche 9 Septembre 2018.

LaRelève-1prisonniers de guerre

Juin 1940, la “drôle de guerre” est finie, c’est la défaite de l’armée française. Après cinq semaines de guerre éclair et la France envahie, près de un million et demi de soldats français se trouvent prisonniers aux mains des allemands ! Un fait  sans précédent dans l’Histoire. 

Pourtant, le sort de nos prisonniers au cours de la seconde Guerre mondiale (nous en avons tous un dans nos famille ou chez des proches) semble aujourd’hui avoir été effacé de la mémoire ….et un peu de l’Histoire de France.

Si quatre vingt mille prisonniers réussissent à s’évader entre juin 1940 et novembre 1942, la libération des autres est l’objet d’un lâche marchandage  entre le gouvernement de Vichy et l’Allemagne nazie (la relève des prisonniers par le STO en Allemagne), seulement trois cent trente mille sont rapatriés en France (certains pour des raisons médicales), environ cinquante mille meurent en captivité. 

Les autres connaissent les camps, le travail obligatoire pour des entreprises allemandes ou françaises participant à “l’effort de guerre”, le travail dans l’agriculture, dans les mines. La situation sanitaire est précaire. Malgré les efforts de solidarité, l’absence des prisonniers est durement ressentie par leurs familles qui affrontent les privations et le rationnement. 

Les prisonniers sont rapatriés en France pendant l'été 1945. L'ambiance n'est pas si joyeuse qu’on pourrait l’imaginer. À l’heure où l’on célèbre la victoire et la Résistance, peut-être rappellent-ils la défaite ?

À partir de documents méconnus venant des archives départementales, cette exposition inédite dans le Cher met en lumière la vie des soldats français dans les camps allemands. Elle permet d’évoquer le travail des prisonniers en Allemagne, les rapports avec le régime de Vichy, mais aussi les liens avec la Résistance ou encore l’organisation de la vie culturelle.

La présentation des œuvres d’artistes prisonniers comme celles du dessinateur Maurice Delavier ou du sculpteur Hervé Mhun témoignent encore du quotidien de ces milliers de soldats internés pendant la guerre. 

> Documents de l’exposition. >>> Lien.

> Et voila le programme de ce printemps 2018 aux Archives départementales.

Jeudi 12 avril. à 18H30.
Les culottes rouges. Un film d’Alex Joffé, avec Bourvil et Laurent Terzieff. Deux prisonniers, compagnons d’infortune vont se découvrir sur le chemin de la liberté qui devrait les emmener vers la France... 

Samedi 19 mai.
Nuit des musées. rendez vous de 20 h à 23 h, pour la treizième Nuit Européenne des Musées qui sera consacrée au thème “2018 : année européenne du patrimoine culturel”. 

Mercredi 23 mai. 18H30.
Digérer la défaite. Récits de captivité des prisonniers de guerre français. Par Laurent Quinton, docteur ès lettres 

Samedi 26 mai.
Journée nationale de la Résistance

Vendredi 1er Juin. 18H30.
Le vêtement et la mode dans les cours au temps d’Agnès Sorel Conférence par Sophie Jolivet, chercheuse associée à ARTeHIS, Université de Bourgogne, organisée dans le cadre des Fêtes médiévales de Bourges des 2 et 3 juin 2018. 

Vendredi 7 juin 18H30.
Lettres d’Oflag.–André à Paulette–1940/1945. Lecture théâtralisée avec Éric Cénat, Théâtre de l’imprévu. 


>Archives départementales du Cher. Musée de la Résistance. Rue Heurtault-de-Lamerville 18000 Bourges.  02 48 55 82 60. Entrée libre.Courriel : direction.archives@departement18.fr - Sites web : www.archives18.fr et  www.resistance-deportation18.fr 
Bus : depuis la place de la Nation, prendre ligne 3, arrêt Archives. Depuis la gare lignes 1 et 2 puis changement place de la Nation. 



Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.