“La Maison de Gaby". Les années Gabriel Monnet à Bourges.

g-monnet

”La Maison de Gaby : Gabriel Monnet à Bourges et au delà”, conférence de l’historien Pascal Ory qui retracera l'histoire de la Maison de la Culture de Bourges sous la direction de Gabriel Monnet. La conférence sera complétée par la projection de larges extraits des entretiens de Pascal Ory et Gabriel Monnet au début des années 1980 pour l'exposition "Une maison pour mémoire" présentée en octobre 1983. Ces archives filmées de l'atelier création vidéo de la Maison de la culture sont conservées par Ciclic.

Avec Gabriel Monnet, c’est le début d'une grande aventure qui fera de Bourges une des grandes villes du théâtre français, au même titre que Villeurbanne avec Roger Planchon, Saint Étienne avec Jean Dasté ou Avignon avec Jean Vilar. La comédie de Bourges dirigée par Monnet, deviendra Centre Dramatique National, puis en 1964, la première Maison de la Culture. 

p-ory copie

En prise avec son époque, le théâtre de Monnet ne s’adresse pas à un public de clients, mais de témoins et de citoyens. Il faut dire que le répertoire théâtral et les grandes œuvres classiques et modernes de ces années là font écho à l’histoire contemporaine de manière forte et originale. ”Une maison de la culture se doit de tout se permettre, sauf de rassurer. Il s'agit de susciter des questions et d'y répondre ensemble”, affirme-t-il. 

centre-france-production-en-cours-cher-bourges-images-908208 577696

Comme Jean Vilar avec son Théâtre National Populaire, Monnet crée des relais, noue des accords avec les comités d’entreprises de la région pour ouvrir un plus large public à la culture. Pendant cette période, il offre au public des dizaines de pièces de théâtre et de créations, des centaines de représentations devant des centaines de milliers de spectateurs. La maison de la culture est aussi un lieu de débats et d’échanges avec le public. Monnet édite périodiquement un journal culturel et donne des conférences à l’étranger, Manchester, Londres, Moscou, Varsovie..…

Mais les conservateurs de tous poils ne lui pardonneront pas sa participation au bouillonnement d’idées de Mai 68, ni l’ouverture de la Maison de la Culture aux débats du moment. En 1969, Monnet quitte Bourges avec la majeure partie de sa troupe, et fonde le Théâtre de Nice. La culture à Bourges se relèvera difficilement (ou pas du tout ?), de cette absence….. 

Présentons le conférencier, maintenant. Pascal Ory est professeur émérite à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il a enseigné à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), à Science - Po Paris (école de journalisme) et à INA Sup. Membre du cabinet d'Emile Biasini, secrétaire d’État aux Grands Travaux de 1988 à 1993, il a été adjoint au maire de Chartres de 1995 à 2001. En 2002, il a été nommé membre de droit du Comité d'Histoire au Ministère de la Culture.

> Photos. De haut en bas : Gabriel Monnet. Pascal Ory. Inauguration de la MCB - Gabriel Monnet à droite avec le président De Gaulle et André Malraux, ministre de la Culture.

> Conférence "La Maison de Gaby : Gabriel Monnet à Bourges et au delà"  Mardi 4 décembre 2018 à 19h30. Amphithéâtre des Archives Départementales du Cher -- Rue Heurtault de Lamerville - Bourges. Entrée libre. Il est conseillé de réserver  06 83 87 27 64. Conférence organisée en partenariat avec les Archives Départementales du Cher, Ciclic et Double Cœur.
> Double Cœur. Maison des associations 28 rue Gambon 18000 Bourges. 02 48 21 04 71 et 06 83 87 27 64. Courriel :  double.coeur@orange.fr 



Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.