MCB. Pascal Blanc fait le sourd.

P-Blanc-O-paysdes-sourds

Le rendez vous demandé par Luttes Séraucourt ayant été changé deux fois par le maire qui n'a voulu consacrer qu'une demi heure pour recevoir les représentants des associations, la rencontre du mercredi 20 mai avec Pascal Blanc à la mairie de Bourges a été brève. En effet comment exposer en trente minutes le dossier et la démonstration qu'il est possible de faire la MCB sur le site historique ?!

Le maire était accompagné de Frédéric Charpagne (maire-adjoint à la culture), et Frédéric Droguet (qui avait reçu les dix mille signatures de la pétition le 6 mai dernier). Les associations du collectif étaient représentées par sept personnes.

La délégation a remis à Pascal Blanc une lettre demandant la tenue d'une véritable réunion de travail avec le maire, des élus et des cadres municipaux (une copie a été transmise à la Préfète). En voici quelques extraits.

Depuis des mois, le collectif des "Luttes Séraucourt" a poursuivi ses diverses actions d'information et d'échanges avec les berruyers et les pouvoirs publics. C'est ainsi qu'il a pu : 

"Avoir, avec les services de l’Etat, et particulièrement de la DRAC un échange au cours duquel ni l’impossibilité de reconstruction sur site, ni le risque de perte de label "Scène Nationale" n’ont pu nous être démontrés, et où des "maladresses" dans la gestion du dossier dont le maire a hérité ont été reconnues par Madame la Préfète.

20mai2015-RV-PBlanc

Mobiliser près de trois cent personnes lors de notre réunion publique du 22 avril dernier, salle Familia à Bourges,

Recueillir dix mille signatures (d’autres arrivent !), qui ont été remises à la mairie le 7 mai dernier et qui constituent, autant de réponses à la "boîte à idées"  sur le devenir du site historique. 

Oui les berruyers se sont interrogés sur le gel des deux mille mètres carrés de surfaces de l’ancienne école de musique.

Oui les berruyers se sont interrogés sur la méthode : on démolit, on gaspille sept millions et demi d’euros d’argent public et finalement on part ailleurs, et on ne mettra pas un euro sur le chantier de démolition pendant ce mandat, soit jusqu’en 2020 !!

Oui les berruyers s’interrogent sur cette pratique du mécénat : "on règlera cette question en signant les contrats avec les entreprises de BTP autour de la table ???!!! "  Ces propos tenus par vous-même en réunion publique ont heureusement été relevés par la représentante du Conseil régional, financeur du projet.

De plus, nous notons d’une part qu’aujourd’hui un ancien ministre de la Culture, un ancien Maire de Bourges et un ancien adjoint à l’urbanisme estiment nos propositions plus que raisonnables, et que, d’autre part,  des partisans affirmés de votre projet dès la première heure, se montrent circonspects voire plus ! C’est la position exprimée notamment par Monsieur Gitton en sa qualité d’ex-adjoint à la culture de votre prédécesseur Monsieur Serge Lepeltier qui demande une étude sérieuse et chiffrée, ainsi qu’un référendum.

Nous osons encore croire à votre souhait de ne pas aller jusqu’au mépris de tant de vos administrés et nous vous demandons d’organiser une séance de travail, permettant un échange vrai et respectueux sur l’alternative désormais crédible à considérer pour reconstruire la Maison de la Culture attendue par les berruyers".

On attend la suite avec intérêt. Mis au pied du mur, Pascal Blanc acceptera-t-il d'entendre la proposition, ou traitera-t-il les berruyers (et les les dix mille pétitionnaires), par le mépris en se dérobant au débat ?

> Pour en savoir plus sur cette affaire, lire dans gilblog les pages de la rubrique Culture et MCB. >>> Lien.

> Collectif "Luttes Séraucourt" : Groupe Macu de Bourges/Association des Amis de la Maison de la Culture/Collectif Alternative MCB/Berry’ing/Mon Cher Vélo/Nature 18/Collectif Bourges ta Zad/ki-6-col’/Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF).
> Collectif Luttes Séraucourt 110 rue Charlet 18000 Bourges.
Courriel : luttes.seraucourt.bourges@gmail.com

> Pour signer la pétition en ligne. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.