Des nouvelles des arbres de Séraucourt.

Rendez-vous avec le maire de Bourges.

MairieBourges-Delegation-Arbres-Seraucourt

À la demande du Collectif "Luttes Séraucourt" une délégation a été reçue mardi 16 décembre par Pascal Blanc, maire de Bourges, accompagné du nouveau maire-adjoint à la Culture Frédéric Charpagne. Le collectif entendait proposer un "moratoire pour les arbres de Séraucourt" afin que les parties puissent prendre enfin le temps pour la réflexion et éviter l'abattage. À cette occasion, la délégation a rappelé au maire l’importance du mouvement citoyen concrétisé par plus de sept mille signatures sur la pétition "Non à la destruction des Jardins de Séraucourt, oui à la réhabilitation de la Maison de la Culture".

Lors de l'entretien, le maire de Bourges n'a fait aucune concession sur l'abattage des arbres et a concédé qu'il y aurait déjà procédé si la question de l'autorisation préalable n'avait été rendue publique. Cette autorisation préalable régie par un premier texte de 1943 concerne les projets de travaux dans le "champ de visibilité" des monuments historiques (Pascal Blanc ne peut donc prétendre qu'il ignorait une "nouveauté qui vient de sortir"). Le moratoire devient donc "de fait" jusqu’en 2015, le temps que les procédures engagées aboutissent, et que la Préfecture donne l'autorisation (elle dispose de trois mois au maximum pour le faire).

À propos de la délicate question du budget du nouvel édifice, le maire a confirmé qu'il est loin d'être finalisé. En effet Pascal Blanc compte beaucoup sur une participation financière plus importante de l’État. Cette aide augmentée aurait pour effet d'améliorer la part de la Région et du Département, qui s'établissent proportionnellement à celle de l'État selon des ratios officiels. Le financement serait complété par l’Agglomération et du mécénat. La ville devra compléter le manque à financer, aujourd'hui encore non évalué, sur son budget.

Les participants se sont quittés après cet échange de vues qui a duré deux heures.


Site de Séraucourt. Inventaire des arbres et arbustes menacés par le projet d'abattage. 

Jardin-Seraucourt

5 Arbres de Judée.  1 Ailanthe. 1 Bouleau. 2 Cèdres de l’Atlas. 3 Érables de Cappadoce. 1 Érable plane. 1 Érable sycomore. 2 Érables exotiques (2 variétés). Haie basse d’érables champêtres. 7 Hêtres : cépée de 50 ans au moins (exceptionnel). 18 Marronniers d’Inde. (plus de 75 ans pour les 14 du skate park). 2 Micocouliers (de 10 ans). 1 Parrotia (arbre de fer,10 ans). 1 Platane. 3 Pins noirs. 1 Prunus Mahaleb (cerisier de Sainte Lucie - arbre exceptionnel). 1 Robinier (pseudo acacia). 24 Tilleuls (de plus de 50 ans) rue Jean Bouin

13 Tilleuls Place Séraucourt. En tout 87 arbres sur le site auxquels il faut ajouter 15 Tilleuls rue Jean Bouin, à droite du chantier. 

Les pentes de Séraucourt sont également recouvertes d’arbustes décoratifs, parmi lesquels  :

Cornouillers mâles, Noisetiers communs. Staphyliers (dit faux pistachier). Sureaux communs. Et aussi ...Buddléa (arbre à papillons). Chèvrefeuille. Cotoneaster nitida (au moins trois variétés). Deutzia. Epine vinette. Fusain ailé. Fustet (arbre à perruques). Laurier du Portugal. Laurier tin. Olivier de Bohème. Oranger du Mexique. Spirée Van Houtten.

On peut observer sur le site à cette saison : Écureuils. Mésanges charbonnières. Mésanges bleues. Mésanges à longue queue. Rouge gorge familier. Merles. Grimpereaux des jardins. Pinsons des arbres. Pic épeiche.

Cet inventaire des arbres et arbustes menacés par le projet d'abattage a été réalisé par Pascale Le Gouil et Dominique Virault.


Un écrit de Gabriel Monnet, un homme de culture qui aimait les arbres. 

Dans un document émanant de la direction de la MCB, il est fait référence à des personnalités de la culture et notamment à Gabriel Monnet (grand homme de théâtre et ancien directeur de la MCB, qui nous a quittés en 2010). Un ami de gilblog m'a envoyé ce texte de Gabriel Monnet, qui ignorait tout des événements à venir quand il l'écrivait, mais qui est tout à fait d'actualité. 


Tous ces gens bien élevés, sur-élevés, 

qui prétendent nous faire la leçon, 

nous corriger au nom de la "vraie culture"- la leur, hélas ! – 

ont-ils jamais regardé un arbre ? Sans doute… 


Mais un arbre par exemple

Enraciné en tête d’homme ? 

Un arbre à mondes parcourus 

De vents bleus, 

Peuplés d’absence en formes de femmes,

Déchirés de silences 

De lunes de violons ou de fleurs ? 


Je ne saurai jamais à qui et à quoi 

Peut servir une "Maison de la Culture", 

Si ce n’est à recevoir, en toute saison, 

ces arbres là. Pour le plaisir de les voir 

tout simplement vivre comme chez eux 

parmi les autres. 

Aussi déraisonnablement 

que dans tout forêt que l’on respecte,

c’est-à-dire où les arbres sont libres

de ressembler à ce qu’ils sont. 


Gabriel Monnet


> Les associations du collectif Luttes Séraucourt : Groupe MACU de Bourges / Association des amis de la maison de la culture / Berry’ing / Mon cher vélo / Collectif pour un projet alternatif maison de la culture / Nature 18 / Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) /  Comité Bourges Ta Zad / Association KI-6-col’.  

> Pour signer la pétition "NON à la destruction des Jardins de Séraucourt, OUI à la réhabilitation de la Maison de la Culture sur son site">>> Lien. 

> Contact pour joindre le collectif : Luttes Séraucourt 110 rue Charlet 18000 Bourges.  luttes.seraucourt.bourges@gmail.com


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.