Samedi 7 mai. Le POCL ? Non merci !

Pocl-vaches

Un rendez-vous important aura lieu samedi 7 mai dans la grange restaurée de la Tour de Vesvre. En effet, c’est ce jour là que l’association “Non au POCL” présentera le texte de son appel au public et à la presse “pour moderniser les lignes de chemin de fer existantes et abandonner le projet de POCL !”. Après la conférence de presse à 11 heures et le pique nique tiré du panier à 12 heures, la présentation se déroulera l’après midi jusqu’à 17 heures dans la grande salle, sous forme d’exposé, points d’information, tables rondes. La soirée se poursuivra ensuite, dans le jardin au pied de la Tour sous le barnum, à partir de 17 heures  avec : musique acoustique, buvette, sandwiches, pique nique du soir…

Les organisateurs espèrent la présence de nombreux citoyens, qui s’ajouteront aux associations et aux élus qui soutiennent l’action de l’association pour des alternatives au TGV POCL.

Comme de nombreux voyageurs de notre région, nous constatons le lent déclin du service des trains sur les trois grandes lignes qui desservent le centre de la France. Tous les aspects du service se dégradent : que ce soient les voies, les trains, la fréquences des rames, les effectifs, l’information, la billetterie. La réalisation du Paris Orléans Clermont Lyon aggravera la situation des lignes existantes, elle “pompera” tous les crédits !

tgv-pocl

Pour l’association “Non au POCL”  le projet de ligne à grande vitesse POCL est échafaudé sur deux hypothèses non prouvées. Des hypothèses que la presse régionale a répété sans faire d’enquête véritable.
Première hypothèse : la saturation de la ligne à grande vitesse (LGV) Paris Lyon, qui nécessite la construction d’une LGV supplémentaire.
Deuxième hypothèse : Une LGV supplémentaire désenclavera les territoires du grand centre de la France .
Mais l’association “Non au POCL” conteste ces affirmations. Pour elle, la saturation de la ligne TGV Paris Lyon n’est pas prouvée, et, si nécessaire, des solutions existent pour y remédier sans construire une nouvelle ligne à grande vitesse (nouvelles technologies de régulation du trafic, trains à double étages, voie Paris-Nevers-Lyon modernisée).

Pour que la LGV soit utile aux habitants du Cher, il ne suffit pas qu'elle soit une liaison rapide de Paris vers Lyon et vice-versa, pour que cette miraculeuse aubaine apporte la prospérité aux berrichons. Pour qu’un TGV/POCL s’arrête à Bourges (s’il s’y arrêtait un jour) il faudrait qu’il y ait de nouvelles entreprises et un développement des activités dans le Cher. Il faudrait que les pouvoirs publics créent des emplois. Or nous en sommes loin !

L’expérience d’autres LGV prouve que le POCL ne bénéficiera pas au développement économique de nos territoires car s’il les traverse, il ne s’y arrêtera pas (ou si peu !), car l’essentiel du trafic se fera non-stop, de Paris à Lyon. Et prétendre comme le font certains notables, qu’un TGV fera l’omnibus c’est se moquer du monde !

Ajoutons les conséquences néfastes pour le territoire (destructions du patrimoine agricole, touristique, écologique et culturel, effondrement de la valeur des biens immobiliers, coup de frein au développement économique, appauvrissement et désertification), comme c’est le cas dans d’autres régions à cause des LGV. Il faut savoir que pour chaque kilomètre de voie LGV construite, vingt hectares de terres sont détruits, soit des milliers d’hectares perdus pour la vigne et l’agriculture !

lignes-alternatives

Le modèle économique des TGV n’est plus viable. Le “Tout TGV " est dénoncé par la Cour des Comptes, car il entraîne des investissements pharaoniques pour une rentabilité économique très incertaine, comme le montrent les comptes 2015 de la SNCF. Le TGV POCL coûterait environ quatorze milliards, et les trains "normaux" seulement deux ou trois milliards d’investissements. Ce sont pourtant les trains "normaux" que les voyageurs du Cher et de la région Centre utilisent pour aller travailler...

Ce dont les citoyens ont besoin, au lieu du POCL, c’est la modernisation du réseau ferroviaire existant parce que les lignes qui desservent nos territoires (villes petites, moyennes et grandes) avec les TER, les Intercités et le fret ont besoin d’un véritable élan. Il faut un nouveau plan ambitieux de l’État et des Régions. Il faut que les élus prennent conscience de ces réalités et se détournent du miroir aux alouettes du POCL.

> Zone retenue pour le passage du POCL dans le Cher. Une alternative au POCL. Cliquez sur les images pour les agrandir.

> Lire dans gilblog.  Le nouveau TGV POCL passera dans le Sancerrois ! ? >>> Lien. 
Pour Le Berry, il n'existe qu'un seul train ! >>> Lien.
LGV. L'AVEC écrit une lettre ouverte à Yves Fromion. >>> Lien.
LGV. Le débat entrera-t-il en gare ? >>> Lien.
> Le rapport de la Cour des comptes : La grande vitesse ferroviaire : un modèle porté au-delà de sa pertinence. >>> Lien.

> Le site web de l'association "Non au POCL". >>> Lien. 
Association "Non au POCL" Mairie de Jars. Route de Sury-ès-Bois. 18260 Jars.
Contact par courriel : contact@non-au-pocl.fr
> Bon à savoir : l’Assemblée Générale de l’association “Non au POCL” se tiendra le samedi 23 à la mairie de Jars à 10 heures.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.