Les ambassadeurs de Bourges : rien à dire !

1-LeVertige-illustration

Il y a deux ans environ, Pascal Blanc annonçait à grands renforts de communication et sur de grandes affiches, la création des “Ambassadeurs de Bourges” : un groupe de personnalités berruyères choisies pour promouvoir la ville. Le 21 décembre dernier, il les réunissait dans les salons de la mairie. Le Berry Républicain avait envoyé un journaliste pour assister à l’événement.

Le journaliste du BR l’a-t-il fait exprès ? Était-il atteint par le vertige devant l’abîme de la page blanche ? Ou bien, les ambassadeurs de Bourges, est ce que c’est surtout du vide ?

Si l’on en croit les déclarations des participants peu enclins à décrire leurs exploits (proches du néant si ce n’est du zéro absolu), le journaliste a fait chou blanc, il n’a rien eu à se mettre sous la plume, ni avec le discours du maire, puisqu’il n’a rien résumé du tout (à moins que, atteint de vertige, il aie quitté la mairie avant la fin). 

Rien ne sort de rien”, a dit l’antique poète grec Alcée, qui n’était pas l’avorton  d’une moussaka ni la moitié d’un souvlaki. Booh, gilblog, encore une fois t’exagères ! Eh bien non, pas tellement, car voila ce qui ressort des portraits de berruyers qui sont ambassadeurs de leur ville, dans la page du Berry.

Grégory, ambassadeur depuis 2015. “Mon année 2017 en tant qu'ambassadeur a plutôt été très calme. C'est pour ça que cette soirée est importante car elle permet de voir que l'on est nombreux. On voit qu'il y a une volonté de relancer le projet”. On en déduit que si le projet a besoin d’être relancé, c’est qu’il avait perdu de l’élan.

Annick et Patrice, ambassadeurs depuis 2015. “On habite à Bourges depuis près de 45 ans. En 2017, c'est vrai qu'on n'a pas eu l'occasion de faire beaucoup de chose pour promouvoir Bourges. Moi, j'ai un sac estampillé Bourges. Et, souvent, ça intrigue les gens alors j'en profite pour leur parler de la ville”, dit Annick. Mais tout espoir n’est pas perdu, car le couple compte bien poursuivre sa mission note le journaliste. Ouf, y a de la relance dans l'air.

Emmanuelle, ambassadrice depuis 2015. “Je reçois du monde par intermittence chez moi. Je suis déclarée en chambre d'hôte. Donc dès que quelqu'un me demande ce que l'on peut voir à Bourges, je lui montre tout de suite. C'est vrai qu'en 2017, je n'ai pas fait beaucoup de choses”. “Il y avait aussi la page Facebook des ambassadeurs qui permettait de publier plein de choses” mais “ça s'est un peu calmé”. Pas besoin de “décrypter”,  là aussi, le projet a besoin d’être relancé. 

Ne soyons pas mauvaise langue, car après tout : Rien, ce n’est pas rien ! La preuve, c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : rien moins rien égale moins que rien ! …a dit Raymond Devos, qui n’était pas la moitié d’un calembour.

Enfin, il y a de l’espoir, car on ne peut remplir que ce qui est vide, et Bourges a tout de même Olivier Mazzadi, le gars de l’Aéropizza qui fait les meilleures pizzas du monde (catégorie dessert) ! Notre héros local a réalisé une calzone au mascarpone et poires flambées au rhum. Pas très berrichon comme truc. Mais ça provoque l’enthousiasme du Berry qui titre “une fulgurante ascension” dans son numéro  du 29 décembre !

Et si Pascal Blanc s’en contente, il faudra bien s’en contenter ! Et puis, quand il suffit d'un rien, on n'a pas besoin de grand-chose….


> Source: le Berry Républicain. Portraits de Berruyers qui, depuis deux ans, sont ambassadeurs de leur ville. >>> Lien.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.