On est en août. V’la les aoûtats !

ça-démange

V’la les aoûtats ! Aoûtats, ou encore araignées rouges, rougets, trombidions, vendangeons, purons, ce sont les noms de ces arachnides de la famille des trombiculidés. Comme leur nom l’indique, ils sévissent principalement au mois d’août (avec parfois une prolongation en septembre.)…

Les “aoûtiens” sont de retour ! C’est l’une des erreurs de vocabulaire de nombreux patients chez leur médecin. Un peu usée, elle fait tout juste sourire…. Mais il y a aussi : "On voit qu'en France toute l'économie est ralentie en août à cause de tous ce aoutats qui prennent leurs vacances en même temps, ce qui n'est pas pareil dans les autres pays." (Les perles du bac), ça n’est pas mal non plus.…

Bon, fini de rigoler, revenons à nos bestioles. Les aoûtats, sont des larves d'acariens. Selon les estimations des professionnels de la profession, il en existe entre trente mille et un demi-million d'espèces différentes ! Une fois les œufs pondus dans le sol, les larves présentes dans l'herbe se fixent à la première occasion sur un mammifère à sang chaud. Dotés d'une très grande capacité d’adaptation elles ont le choix, chat, chien, homme, tout leur est bon. Les aoûtats escaladent les membres, à la recherche d'un endroit humide et couvert. Chez l’humain ils s’installent du côté de l'aine, des aisselles, du dessous des seins, dans les creux (comme l'arrière des genoux), sur les parties génitales et toutes les zones transpirant facilement. Ce sont leurs restaurants préférés. Une fois confortablement installées, les bestioles, dont la taille avoisine un quart de millimètre, mordent leur innocente victime afin de se nourrir de sa lymphe. À la fin du festin, les aoûtats repus regagnent le sol.
Le plus dur commence alors pour la victime de l’aoûtat (dont la morsure est indolore), avec des démangeaisons persistantes, qui sont plus agaçantes que graves. Oui, mais très agaçantes tout de même.

aoutat rouge

Dès l’apparition des premiers symptômes, il est conseillé de prendre un bain bien chaud en se savonnant au savon de Marseille (c’est le moins irritant). Après cette opération qui détruit les aoûtats, appliquer un des produits apaisants (genre Eurax ou autre) sur les zones irritées. Il est généralement nécessaire de renouveler les applications plusieurs fois par jour et pendant plusieurs jours. En effet, même après la mort des aoûtats, les démangeaisons persistent et ne diminuent que progressivement. La sagesse voudrait qu’on se munisse d’une crème apaisante pour l’avoir sous la main en début de saison, en demandant conseil à son pharmacien préféré.

Évitez d’aller dans l'herbe. Ne vous roulez pas sur le gazon ou dans les prés.  Emportez une couverture pour vous y assoir si vous faites un pique-nique. Pour les balades, portez des chaussures et des chaussettes montantes. Ça diminue les risques…

Enfin, sachez que les anti acariens qu’on répand sur les gazons sont des produits chimiques qui tuent les insectes et autres petites bêtes. Il faut s’abstenir durant environ dix jours de s’allonger sur l’herbe traitée. Ça n’est donc pas un bon plan.


> Source. Site web de l’OPIE. Qui sont les aoûtats et comment s'en débarrasser sans pesticides dangereux. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.