17 juin 2017. Bilan d’un an de recherches à la Tour de Vesvre.

Précédent
VesvreVictorine-Mataouchek-1

On se souvient que le sauvetage de la Tour de Vesvre est dû à une association locale (“Les Compagnons de la Tour de Vesvre”), qui dans les années soixante dix, réalisa la couverture en tôle de l’édifice, puis remua ciel et terre pour réaliser un véritable projet autour du monument, avec le concours de la municipalité de Neuvy deux Clochers.
Grâce à ces efforts, la Tour est classée Monument Historique depuis 1993 pour son intérêt historique et architectural exceptionnel. Et, depuis plusieurs années, les archéologues ont grandement contribué à sa découverte.

manoir-&-tour-vesvre-1910motte-XIeme-S

À l’œuvre à la Tour de Vesvre, l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) est la plus importante structure de recherche archéologique française. Cet institut compte plus de deux mille collaborateurs et chercheurs dont les missions vont des fouilles, aux diagnostics, à l'exploitation scientifiques des résultats et à la diffusion des la connaissances auprès du public.

Depuis 1998 et les premières fouilles, l’intérêt archéologique exceptionnel du site de Vesvre, sa tour et sa motte féodale, réunit des chercheurs et des archéologues aux spécialités différentes, autour d’une équipe présente tous les ans sur le site. Depuis 2012 d’autres spécialistes travaillant dans un Programme Collectif de Recherche (PCR) sont venus s’ajouter.

Dans le même temps, l’association des amis de la Tour de Vesvre, fait des recherches historiques aux Archives départementales du Cher, organise des visites guidées (gratuites), des conférences, des ateliers, débroussaille le site et ses abords sous le contrôle des archéologues, fait connaître le site, organise des activités de soutien…  

Victorine Mataouchek, archéologue, spécialiste sur le bâti, coordinatrice du programme de recherches, est présente sur le Site de Vesvre depuis les premières fouilles. Tous les ans, elle fait un bilan des recherches, travaux, découvertes (…et hypothèses) devant un public attentif.

Ce 17 juin, qui coïncidait avec les Journées nationales de l'archéologie, l’exposé de Victorine Mataouchek a été riche d’informations.

Les fouilles effectuées lors de la dernière campagne ont permis d’inventorier le logis (anciennement nommé “manoir) adossé à la Tour, et ses  caves, dont les scientifiques ont fait un plan détaillé.

On a avancé dans la connaissance de la “basse cour” et des habitations (?) qu’elle abritait. Grâce à des photos aériennes et des relevés topographiques, une hypothèse sur le dispositif d’entrée du site a été formulée et fera l’objet de prochaines recherches.
À l’intérieur de la tour, les archéologues ont procédé à des relevés des sols et des murs en photogrammétrie.
On se souvient que l’an dernier la motte castrale du dixième siècle a fait l’objet d’un relevé topographique complet (voir la photo). Elle consistait en un tertre en forme de dôme, érigé avec la terre extraite du fossé qui l’entourait. Couronnée par une palissade de pieux acérés, elle supportait une tour de guet en bois. Sur la plate forme les archéologues ont également relevé la présence de fondations en pierre.

Motte-modelé-topographique-1

En 2017 les recherches seront suspendues pour permettre aux archéologues de s’atteler à la rédaction et à la publication des résultats des fouilles sur la période allant de la fin du neuvième siècle à la fin du douzième. Une monographie faisant le bilan des fouilles sera éditée. Le programme de recherches reprendra ensuite. 

Alors, rendez vous l’an prochain à la Tour de Vesvre ! D’ici là, des conférences, des expositions et d’autres réjouissances vous attendent. Allez sur le site web pour connaître les détails du programme !

> Photos, de haut en bas. Reconstitution du site en 3D (cliquez pour agrandir). Victorine Mataouchek. Reconstitution 3D de la motte fortifiée (cliquez pour agrandir). La tour et le manoir en 1910 (cliquez pour agrandir). Relevé topographique de la motte (cliquez pour agrandir).

> Pour en savoir plus, visitez le site des Amis de la Tour de Vesvre.  >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.