"Les usurpateurs", un livre enquête de Susan George.

Susan George-micros

Ceux qui pensent que avec "les usurpateurs", Susan George dévoile un complot international, seront désappointés. Ce stade est déjà  dépassé. Les entreprises, les lobbies, les cadres, les hauts fonctionnaires et hommes d'État décrits dans son enquête sont aux manettes et font leur boulot de tous les jours. Certes ils le font avec discrétion dans le calme feutré de leurs bureaux, parfois dans le secret, parfois autour d'une bonne table, et au sein de multiples organismes internationaux qui influent sur la politique de l'Europe et des gouvernements . Fallait-il encore le faire savoir, c'est un des mérites de l'enquête de Susan George. Un livre qui décoiffe...

Ce que le lecteur appréciera dans cette enquête très documentée c'est que l'argumentation et la démonstration sont fondées sur de multiples exemples concrets. Ce n'est donc pas l'exposé théorique d'une thèse, mais un un riche ensemble d'informations et de faits plein de sens. S'il y a quelques livres à lire pour le citoyen qui veut comprendre notre époque, celui là en fait partie.

Sur quoi repose la légitimité de ces prétendus experts, consultants, avocats d'affaires, lobbyistes, cadres et hauts dirigeants des entreprises transnationales qui, dans l'ombre, oeuvrent notamment à l'établissement des accords commerciaux internationaux (type Traité transatlantique) ? Sur rien de légitime. Ils n'ont jamais été élus, ils n'ont jamais exposé leurs projets ni débattu avec les citoyens.

Ces hommes ne travaillent qu'à enrichir leurs employeurs ou eux-mêmes. Ils tournent radicalement le dos à l'idée même de bien public. Ils se moquent des frontières comme des populations. Ils foulent aux pieds nos institutions, pourtant si dévouées à l'économie libérale. Mais nos gouvernements sont si faibles et sans projet qu'ils leur abandonnent la gouvernance de nos vies, de nos emplois, de notre santé.

SusanGeorge-LesUsurpateurs-couv

Lobbyistes au service d’une entreprise ou d’un secteur industriel, PDG de transnationales dont le chiffre d’affaires est parfois supérieur au PIB des pays dans lesquels elles sont implantées, instances quasi-étatiques dont les réseaux tentaculaires se déploient bien au-delà des frontières nationales : toute une cohorte d’individus (qui ne rendent de comptes à personne), est en train de prendre le pouvoir et d’orienter les décisions politiques majeures pour réaliser de plus en plus de bénéfices. Qu’il s’agisse de santé publique, d’agroalimentaire, d’impôts, de finance ou de commerce, tout y passe.

Pour vous donner une idée du contenu de l'ouvrage, l'hebdomadaire Marianne en a publié des "bonnes feuilles" et une présentation signée par Hervé Nathan, dans son numéro 913 (17 au 23 octobre). 

Voici quelques uns des thèmes développés par Susan George dans son livre. La doctrine néolibérale. Lobbies et méga-lobbies. Washington, repaire de lobbyistes. Comment avec cinq milliards de dollars, les lobbies ont orchestré une crise spectaculaire. Les "Instituts", "conseils", "fondations" et autres couvertures. Les lobbies en Europe : des loups dans la bergerie. Le problème mondial numéro un : le changement climatique. Les traités internationaux : du sur-mesure pour les entreprises transnationales. L'ère des méga-traités commerciaux. Décryptage du Traité transatlantique. Un mode de réglement des différends qui est une négation de la démocratie. Du transnational au supranational : les entreprises s'invitent aux Nations unies. Laisserons-nous notre avenir se jouer à Davos ?.....

Au risque de me répéter, s'il y a un livre à lire pour le citoyen qui veut comprendre notre époque, c'est bien celui là. 
...Et s'il reste un combat à mener aujourd'hui, c'est de remplacer le pouvoir illégitime de ces usurpateurs par celui des peuples.

> Universitaire franco-américaine, présidente d’honneur d’Attac-France, et présidente du conseil du Transnational Institute (Amsterdam), Susan George est engagée depuis longtemps dans les combats internationaux contre les effets dévastateurs de la mondialisation. Elle est l’auteur de nombreux essais, dont le célèbre "Comment meurt l’autre moitié du monde" paru en 1976, qui est un succès mondial.


> "Les Usurpateurs. Comment les entreprises transnationales prennent le pouvoir", par Susan George. Éditions du Seuil.  192 pages. 17 euros. En vente dans toutes les bonnes librairies, à La Poterne à Bourges, Fnac et Cultura.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.