Berlaudiot vend sa deudeuche.

Précédent
1-2CV-garage-Peaudecerf-LaCharnivolle 2 copie

Berlaudiot veut vendre sa vieille deudeuche brinquebalante, depuis l’temps qu’la Huguette lui dit qu’i faut faire queuque chose et que ça ne peut plus durer, mais l’affaire se présente mal, car le compteur de la voiture affiche 272 000 kilomètres. 

Alors il décide d’en parler autour de lui à ses voisins . 

Mets eun’ affichette chez la Zézette avec Prix à négocier pour pas effrayer l’client (!),  lui conseille Pierrot Chamaillard le cantonnier (dit nainain).

Ah ! Tu veux dont la vend’ ta  vieille carne rouillée ?  Eh bin en vente comme en mariage, trompe qui peut ! Encore un d’ceux proverb’ à la Zézette qu’à lui dit en lisant l’affichette. Et elle ajoute :  C’est pas avec ça qu’tu f’ras d’l’abonde, mon pauv' Berlaudiot !

Dédé Champault l’marchand de bestiaux (qui tondrait un pou pour avoir sa piau) lui propose un euro symbolique, mais à condition que le plein et la vidange soient faits.

Eugène Babillot, le fermier (eul’ raboulou), lui conseille de la laisser rouiller, pasque la vente ne couvrira pas l’prix d’une annonce dans La Centrale. Mon pauv’ Berlaudiot c’est même pas la peine d’la forbancer  ! 

Jacques Taillandier, le secrétaire de mairie, çui qu’a l’nombril pus haut qu’les oreilles, dit après avoir lu l’affichette, que s’il roulait dans ce tas de ferraille il se couvrirait de honte.

Albert Pasdeloup, le sabotier de La Charnivolle lui répond que, rivé à son échoppe, il ne quitte jamais le village et n’a pas besoin d’une auto.

Hector Trémeau le maraîcher (qu’on appelle Chicoin) économise mais c’est pour acheter une voiture électrique, et pour le moment y a pas d’borne à La Charnivolle. Alors ça peut bin attend’.…

Simon Taillemitte le facteur (chasse rosée qu’on l’appelle), n’a pas besoin d’une vieille voiture, il vient d’en acheter une neuve.

Puis, Berlaudiot, expose son problème à Antoine Bordinat le vigneron, dit La piquette

- T’es ty prêt à fée queuqu’ chose d’illégal, Berlaudiot ? 

- Oui, je veux la vend’ à tout prix, c’t’auto. 

- Acout’ don Berlaudiot, tu vas aller voir Pierre franc (c’est Pierre Peaudecerf, l’ancien charron reconverti mécanicien auto-moto au garage moderne de La Charnivolle), lui, y va t’arranger ça en mettant un kilométrage avantageux à ton compteur, mais faudra y fée un cadeau ! 

Berlaudiot va voir Peaudecerf à son garage de la rue Basse, et moyennant une bonbonne de gnôle (de la prune tout de même !), le mécanicien remet le compteur à 45 000 kilomètres. 

Quelques jours plus tard, Dédé Champault demande à Berlaudiot: 

Alors, t’as ty fait c’que j’tai dit ? Al’ est ty vendue ton auto ? 

Dame non, répond Berlaudiot, maint’nant qu’al' a 45 000 kilomètres, al’ est comme neuve, alors j’la garde ma deudeuche ! 


> Vous trouverez le sens des mots berrichons dans le glossaire berrichon de gilblog. 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.